BLACK PANTHER : L'INTÉGRALE 1966-1989

Totalement. Et là, c’est leur problème.
C’est plutôt ça que je vois.

Ils peuvent ne pas commencer l’intégrale par le début : chez Panini, la première intégrale des X-Men sortie, par exemple, était celle consacrée aux nouveaux X-Men (1975-1976) et non au début de la série, qui est sortie plus tard.

Tori.

Captain America a aussi du golden age.
La question est plus qu’ils choisissent pour le lecteur ce qui est leur droit et une politique editoriale.
Mais pour moi, on peut trés bien faire une intégrale Batman en commencant avec le silver age et Infantino.
Il y a du public pour du Batman… je vois pas pourquoi on choisit pour lui quand il acheterait surement une intégrale.
c est le droit de Urban et une vraie politique editoriale… mais moi ca me fais chier, ce qui est mon droit.
déjà que DC US a une politique dans ce genre assez casse pied aussi pour moi.

N’y a-t-il pas déjà un peu de ça quand ils publient les albums “La Légende” avec les Batman d’Aparo, plus récemment d’Adams, ou le Flash d’Infantino justement?

Ensuite, Urban choisit pour le public parce qu’on a des décennies de publication en retard, et qu’on ne peut pas tout faire apparaître sur le marché VF en un claquement de doigts. (Et aussi parce qu’ils sont tributaires de ce qui est republié aux U.S., un peu.) Moi je suis déjà content qu’on est enfin une VF pour des classiques comme la Wonder Woman de Perez par exemple, mais comme tout le monde, il y a encore des titres dont je me lamente qu’ils restent indisponibles pour le lecteur francophone. Et si pour certains, j’ai de l’espoir, pour d’autres beaucoup moins.

Et Panini aussi fait des choix. Sans même parler des titres anciens qu’on pourrait espérer voir ressortir — et ça fait plus longtemps qu’ils ont les droits… —, restons dans le domaine des intégrales : ils ont choisi de faire une intégrale X-Men qui est une valeur sûre, mais ils ont attendu les opportunités fournies par les adaptations pour faire des intégrales Défenseurs, ou Docteur Srange… ou Black Panther.

Editer c’est choisir.

Oui mais justement… en valeur sure… Aparo sur les Worlds finest… bof quoi… ca parait avant Adams… Avant Davis, Grant… le choix apparait bizarre
Déjà plus sur le Flash d Infantino…

Bon tu parles de DC mais je trouve par ex Panini plus couillu sur Vertigo que Urban (Swampie de moore, invisibles, Jack Of Fables, unwritten…)
Car là c est Urban qui attend les séries TV par ex :wink:

Je dis pas que panini c est genial… mais justement sur les valeurs sures… j aurais attendu plus de run emblematiques.
Et je te rappelle que chez DC Panini a fait Starman… c est pas trés valeur sure…

Bref je te dis pas que panini c est mieux qu urban,… mais Panini c est pas non plus le désert…
Car enter Panini et Lug… c est plus lug/semic le désert… ca a pas trop tenté et encore moins en situation véritable de monopole.
Je regrette pas DC chez Panini… mais faut pas exagerer non plus quoi.
D ailleurs eux avaient lancé des intégrales Batman et Superman avec une partie Golden Age (que pour Batman) et une Silver Age.

J’ai l’impression qu’on dérive et qu’on mélange un peu les conversations entre les topics, là. Et peut-être aussi un peu les intervenants. Mon propos n’est pas de prétendre que Panini n’a jamais édité que des valeurs sûres dans leurs sorties DC. Et quand je disais qu’ils faisaient des choix, ce n’était pas un reproche. Ce que je leur reproche, en revanche, c’est d’essayer régulièrement de fourguer trois ou quatre fois la même chose sous différents formats, mais découpés de telle façon que d’une version à l’autre ça crée des “angles morts” inconciliables pour le lecteur sauf à ce qu’il ressorte à chaque fois la carte bleue.

Je ne suis pas d accord.
Tu connais les collections… tu rachetes pas.
Soit tu veux un run soit tu veux une integrale et tu sais qu on y a arrivera sauf souci de ventes.

Un peu comme si tu disais à Marvel ou DC… Vous reediter trop de fois les batman de Neal Adams ou les avengers d englehart entre le sversions HC, SC, masterworks, essential, Epic, TPB de run ou simplement d une histoire particuliere…

Sinon tu peux aussi pointer Urban qui réédite des albums publiés par Panini ou semic mais toujours avec un ou 2 inedits… (Deui dans la famille, Batman de Morrison avec les milligans j en oublie d autres mais plusieurs fois j ai du faire un choix de racheter)
En même temps c est de bonne guerre si tu veux des ventes…
Deuil dans la famille m ennuie car ca oublie un numero publié par semic… mais ca en rajoute 4

C’est surement le plus gros défaut de Panini.

Je, peut-être. Tu, sans doute. Mais le lecteur plus ou moins néophyte qui ne fréquente pas ce genre de forum et qui constitue le gros des troupes ?..

Si DC ou Marvel se met à me sortir un volume qui comporte les #122-145 et enchaîne avec un autre qui comporte les numéros #135-170 de la même série oui je vais râler. Mais dans mon expérience, j’ai plutôt l’impression que la norme côté U.S. est de s’assurer que ce qui est republié dans un format plus “épais” comporte le contenu d’un nombre “net” de volumes publiés dans un format précédent, sans couper au milieu.

Là par exemple je vais poster dans la section TPB de DC, je vais parler des volumes 2 et 3 des Birds of Prey, le volume 1 reprenant des choses qui avaient auparavant été publiés en deux tomes plus courts. Eh bien pour quelqu’un qui avait déjà ces deux tomes initiaux, peut passer directement aux vol. “2” et “3” sans racheter le nouveau volume “1”, ça complique un peu la numérotation certes mais il n’aura ni manque ni doublon.

1/ Là on ne parle plus du boulot cohérent d’un même éditeur sur son catalogue.
2/ “Un ou deux inédits” ce n’est pas le problème que je pointais.

Mon plus gros reproche chez Urban. La non gestion du catalogue Vertigo et la réponse d’un des patron qui m’a dit que c’était dur car il fallait tout éditer et que ça faisait beaucoup de tomes (je demandais pour les invisibles).

Voilà enfin quelqu’un de censé. Merci.

Ben lui il dit rien et Panini ou Urban il s’en fiche un peu. Il prend ce qui lui fait plaisir.

Ca existe déjà en fonction des éditions de sortis non ?

Rhô tu veux dire qu’un éditeur pèse ses gains et ses risques avant de se lancer dans l’édition de quinze tomes, plutôt que de commencer des trucs et de laisser les lecteurs en plan comme Panini sur le même titre ?

Le salaud !

Je jurerai pas qu’il n’y a pas des cas, mais comme je le dis plus haut la tendance actuelle me semble plutôt à la normalisation.

Ahahah. Non ce que je veux dire c’est que je trouve Urban très frileux sur la gestion de certains catalogue surtout vertigo, alors qu’ils sont soit disant leader, et que la réponse m’a été donné sur le ton du “ouais, mais c’est chiant je veux pas”.
Quand aux Invisibles avec leur format luxe c’est 3 tomes max :wink: .

Quand à laisser les lecteurs en plan, certains séries n’ont pas eu de fin ou alors il aura fallut attendre, on va pas repartir encore sur ce sujet. Je dis pas que l’un ou l’autre est parfait, ils font des erreurs, mais le fanatisme pour un éditeur est des plus exaspérant (et je ne dis pas ca pour toi).

Je ne suis pas assez l’activité VO pour contredire ou pas sur le sujet.

Le libraire (dont le Kabraire), il peut conseiller aussi.

c’est à ça qu’il sert, faire de la caisse c’est pas top.

J’avais compris. Moi aussi il y a des titres que j’aimerais bien voir arriver un jour. La Doom Patrol de Morrison, par exemple.

Ils sont pas soit disant leader, ils son objectivement en monopole.

Ouais, quinze j’exagère. Trois ça me semble exagéré aussi dans l’autre sens. Disons entre quatre et six, à la louche, ce qu’a publié Panini tenant dans le premier.

Sauf que ce n’est pas vraiment de ces cas-là qu’on parle. Mais une des choses que je peux effectivement reprocher à Urban c’est qu’à se fonder sur ce qui existe en TPB, des fois ils annoncent “série en tant de tomes” sur du matériel “historique”, et ils s’y tiennent… même si par la suite DC prolonge ses republications, et nous on n’y a pas droit parce que ça dépasse de l’annonce faite initialement au lecteur. D’un côté je peux comprendre le côté “pacte” sur lequel on ne veut pas revenir pour des raisons de crédibilité, mais quand tu sais ce qui se publie aux U.S. c’est un peu rageant (je peux au moins citer deux ou trois titres).

Par curiosité, quand même, tu conseilles souvent à un client de ne pas acheter un truc parce que ça va ressortir un an plus tard dans un format plus avantageux ou cohérent ? (Si c’est le cas, respect.)

@oncle
Non en VO tu as pas des coupures nettes forcement…
EX WCA entre omnibus, tP englehart pas finis et TP Byrne…
c est juste un exemple… j en ai plein comme le dernier essential Cap America et le epic qui suit. Tu as le run de byrne en doublon dans les 2 (et un peu plus même)
Et là clairement la collection epic remplace la collection essential.

Collecting CAPTAIN AMERICA (1968) #231-257.

Collecting CAPTAIN AMERICA (1968) #247-266 and ANNUAL #5.

et je trouve ca sans chercher… mais on peut en trouver un paquet à mon avis.

Pour Urban, 1, 2 inédits… pour Exmachina, Unwritten ou Northlanders ca va au dela…
Et là tu rachetes ou tu n as pas.
Avec Panini suffis juste de savoir ce que tu veux (tout un run? une histoire? Intégrale?)
Le non connaisseur ne sais pas? Comme avec les deluxe edition en sique… les dvd collectors… comme avec la VO…
On apprend. mais oui les editeurs sont là pour te prendre un max de pognon… que soit les variants… les spinn off… reediter une histoire en plusieurs format et collections ou s assurer de faire acheter ton edition quand tu recuperes une licence…
Ou on parle d aquaman rebirth chez Urban? :wink:

Hellblazer c’est une non-gestion ?

souvent non car mes clients sont pas très super-héros mais oui ça m’arrive. Ce fut le cas pour les batman de Morrison ou j’ai conseillé d’attendre la version actuelle, Fables, DMZ et quelques autres trucs.
Je le fais pour mes bons clients que je connais bien ou ceux qui sont hésitants.