BLACK PANTHER : L'INTÉGRALE 1966-1989

C’est rare que tu saches un an à l’avance la sortie d’un truc. En revanche, ça m’est déjà arrivé de déconseiller à quelqu’un un titre dont je savais qu’une édition plus avantageuse sortait dans les mois qui suivaient, voire déjà sortie : par exemple une édition en volumes doubles quand certains tomes de l’édition standard sont en rupture, et que l’existence même de l’édition double te fait douter de la réimpression future des tomes simples… ou quand tu sais qu’un coffret va sortir, contenant éventuellement un tome gratuit.
Bon, c’est principalement dans le cas de mangas, qui est un cas plus simple (pas d’histoire de runs ou de volumes regroupant des titres différents).
Après, c’est un simple conseil. Libre au client de le suivre ou non, mais c’est le rôle du libraire que d’informer et de conseiller (quand lui-même a l’info).

Tori.

Et puis le risque, c’est que le client le prenne mal si tu fais un conseil contre-économique pour lui.
Et à l’heure d’internet, ça peut prendre des proportions inattendues.

Par contre s il y a bien BP 1-12… tout le run de Kirby est présent.

Tout à fait.

ben donc on est a moitié/a moitié…
je comprends plus la polémique. Ona un album augmenté

La couverture de l’Intégrale 1976-1978 :


*couverture à venir

BLACK PANTHER : L’INTÉGRALE 1979-1988
Auteurs : Gillis, Claremont, Byrne, Cowan
Marvel Classic, 224pages, 35,00 €
La Panthère Noire affronte le Ku Klux Klan dans des épisodes cultes ! Retrouvez aussi l’intégralité de la mini-série de 1988.
(Contient les épisodes US Black Panther (1977) 13-15, Marvel Premiere (1972) 51-53, Marvel Team-Up 100 (II) et Black Panther (1988) 1-4, publiés précédemment dans les revues L’Inattendu 22 & 25, Vengeur 8 et RCM 21)
SORTIE LE 8 JANVIER

La couverture de l’Intégrale 1979-1988 :

79956058_10157708316379648_645035467166711808_o

McGregor évoque la création de Killmonger :

https://www.marvel.com/articles/comics/creating-killmonger-side-by-side-with-rich-buckler-and-billy-graham

Merci.

Jim

Bon, quitte à avoir mis l’épisode d’apparition de la Panthère, ça aurait pu être sympa d’avoir le diptyque des FF. Cela dit, le pavé aurait été gros et c’est déjà sympa d’avoir l’ensemble du premier arc « Une panthère en colère » de McGregor. J’ai trouvé ça très littéraire, dans le sens où il y a énormément de descriptions de la part de l’auteur. Au départ, j’ai trouvé que c’était peut être de trop, mais en fait, c’est aussi pour mettre une ambiance, décrire le sentiment « royal » ressenti par T’Challa, se mettre aussi dans l’environnement africain, en plus des dessins … au finl, je me suis habitué à ce style qui donne une certaine épaisseur au récit, que j’ai trouvé assez palpitant, plutôt varié dans ses thématiques, et même s’il y avait un fonctionnement façon « vilain » du mois, y avait aussi de la variété dans la manière dont ceux-ci étaient appréhendés.
Au niveau des dessinateurs, il y a deux réguliers, malgré une valse. Cela dit, de tête, à part un qui se distingue (plus rond), il y a tout de même une forme d’uniformité qi fait que cela se supporte très bien.

Quelle chouette série que Panther par McGregor!

BLACK PANTHER : L’INTÉGRALE 1989
Auteurs : McGregor, Colan
Marvel Classic, 256 pages, 35,00 €
T’Challa, la Panthère Noire, apprend que sa mère biologique est peut-être vivante et pourrait se trouver quelque part en Afrique du Sud. C’est le début d’une longue quête qui va le voir affronter les soldats du pays et l’injustice sociale qui y règne. Une saga entièrement inédite en France !
(Contient les épisodes US Marvel Comics Presents (1988) 13-37 (Black Panther), inédits)
SORTIE LE 13 JANVIER

Quelle couverture :heart_eyes::heart_eyes::heart_eyes:

Va falloir que je m’y mette j’en ai aucune

Ce tome-là n’est pas le plus prioritaire (Panther’s Rage > Panther’s Quest, puis logiquement Panther’s Prey dans le tome suivant avant le creux post-McGregor/pré-Priest).

Dommage d’avoir viré la branche sur laquelle il se tient.

C’est marrant car du coup l’impression n’est plus du tout la même.

Sur la couverture de l’intégrale on peut avoir spontanément l’impression qu’il est en train de se réceptionner sur la fin d’un saut. La posture est un peu bizarre, en particulier au niveau des bras, mais pas au point d’empêcher l’interprétation de façon évidente si on n’y réfléchit pas particulièrement.

Alors qu’avec la couverture complète, l’impression dominante est plutôt celle du gars en train de chiller confortablement. Ce qui ne fait complètement sens non plus, vu la façon dont il se tient sur ses jambes…

Je me suis fait les 3 premières intégrales ce mois-ci et le bilan est plutôt positif. J’ai adoré la première et cet arc de mc gregor. Il n’est pas avare en texte et pose beaucoup d’éléments qui feront partie de la mythologie de la panthère. Par contre j’ai beaucoup moins accroché à son second arc inachevé sur le KKK, là j’ai trouvé ça un peu mou et lent.
Le run de Kirby tranche radicalement avec ce qui a été fait par son prédécesseur. Il fait un comic book 100% action, exit monica lynne et les autres personnages. C’est un peu déstabilisant au début , j’ai eu l’impression de faire un retour en arrière dans la façon de narrer les récits. Là où mc gregor avait apporté une touche de modernité. Kirby fait ce qu’il lui plaît, rajoute un pouvoir psy à tchalla ( heureusement hannigan tout ça très vite ).Pour finalement, partir en laissant son intrigue kyber en cours. Sacré bordel éditorial sur ce titre. La troisième intégrale propose les épisodes d’hannigan qui vient conclure les deux intrigues précédentes. J’ai apprécié sa façon de gérer ce foutoir et le trait de Bingham me plaît beaucoup. La mini série dessinée par Cowan à elle aussi plein de charme et livre un récit bien troussé sur fond d’apartheid.
Le titre soulève des sujets forts pour l’époque et s’y prête bien. Dommage que kirby soit passé après mc gregor car la comparaison n’est pas flatteuse de mon point de vue.

1 J'aime

Avec une situation similaire sur le Cap 70’s (Englehart fait du « relevant/social » là où le run de Kirby fait plus « 60’s/Silver Age »).

J’allais faire la remarque, ouais. C’est très bizarre, quand même : Marvel fout Kirby, qui est l’incarnation du comic d’action, sur deux des titres les plus politiques du catalogue. Ça voudrait saboter que ça s’y prendrait pas autrement.

Jim