BLACK SCIENCE t.1-9 (Rick Remender / Matteo Scalera)

[quote]BLACK SCIENCE T.1

Scénario: REMENDER Rick – Dessin: SCALERA Matteo

Grant McKay, fondateur de la Ligue Anarchiste Scientifique, a accompli l’impensable en créant le Pilier, un artefact capable de plier les arcanes de la Science Interdite à sa volonté et offrant à l’humanité la possibilité de voyager à travers les dimensions. Seul problème : un incident technique est venu perturber la première expédition avec pour résultat de piéger Grant et son équipe de scientifiques entre les dimensions de l’Infinivers, à la merci de mondes plus hostiles les uns que les autres. Seule solution face à l’inconnu : aller de l’avant !

Contient BLACK SCIENCE vol.1 (#1-6)

Public: Ado-adulte – à partir de 12 ans
Genre: Super-héros
Collection: Urban Indies
Date de sortie: 13 février 2015
Pagination: 176 pages
ISBN: 9782365775915
Prix: 10.00 €[/quote]

[size=200]LE SUJET SUR LA V.O.[/size]

Le site de l’éditeur : urban-comics.com/black-science-tome-1/

Difficile à dire pour l’instant si on a la le digne successeur de Fear Agent, mais ça démarre plutôt bien. Ma chro est dispo ici.

Une excellente série dont j’ai pris grand plaisir à lire la dizaine de premiers numéros. Rick Remender fait des merveilles avec un Matteo Scalera qui s’éclate vraiment.

J’ai hâte de lire ça. Et à 10€ ça serait vraiment dommage de se priver. 8)

Je me suis pris une bonne claque avec ce premuer volume. Ça démarre sur les chapeaux de roues avant de distiller des infos sur le merdier dans lequel ces personnages se trouvent. De la très bonne SF comme remender sait en faire. Je le préfère nettement dans ce registre que sur du super slip ( uncanny x-force mis à part ).
Scalera et white quand à eux donnent vie à tout ces univers magnifiquement.
Bref voilà un digne successeur à fear agent. Mon gros coup de coeur du mois.

Pareil, j’ai adoré cette S-F bien débridée, et puis j’y trouve un peu de Sliders, la série des années 90 (qui a super mal vieilli, ou alors qui était déjà pas terrible à l’époque mais que je voyais avec mes yeux d’enfant), pour le côté “saut incontrôlable”.

Même si j’ai quelques réserves, j’ai vraiment bien pris mon pied à la lecture de ce premier tome de “Black Science” (j’adore ce titre, ça claque bien).

Déjà, les dessins m’ont surpris agréablement, parce que j’avais un souvenir mitigé du travail de l’italien Matteo Scalera. C’était déjà avec Remender sur les “Secret Avengers”, et je me souvenais de planches et de cases brouillonnes (peut-être le résultat de délais infernaux, si j’en crois le dernier Comic Box). Si Scalera ne facilite pas toujours la tâche du lecteur en termes de lisibilité, c’est quand même du très bon boulot qu’il effectue ici (avec quelques splash-pages parfois doubles très puissantes), probablement boosté par les couleurs flashy de Dean White, dont je suis très friand perso.
Un vrai régal pour les yeux, doté de designs à la fois frais et old-shool dans l’esprit (ces batraciens et autres primates humanoïdes, sans compter le côté hi-tech).

Quant à Remender, il continue à dérouler ses ambiances de “climax permanent” et tendu. Il y a toujours une tension et une électricité incroyable dans les scripts du scénariste, cette façon de constamment mettre ses persos sur la brèche, avec une pointe de cruauté par moments. Ici ça va très, très vite (et sans être bien dense pour autant, ça se dévore assez vite, quand même ; je plains les lecteurs des “monthlies”), et il y a le côté grisant que Remender en forme sait distiller.

Ma principale réserve concernerait une trop grande proximité avec le chef-d’oeuvre de Remender, “Fear Agent” ; il y a de grosses différences, bien sûr, mais j’attendais que ce titre s’en démarque un peu plus. Rien de grave, ça reste une référence qui a du poids.
Peut-être que les quelques tics d’écriture de Remender sont plus problématiques que cette inspiration voisine de celle d’un travail précédent, au bout du compte : moi qui ne connaissais pas Remender il y a 5 ans et qui en ai beaucoup lu depuis, je commence à les voir (et pas qu’un peu), peut-être à retardement. Et vas-y que je te refais discrétos la mort de Daken dans “Uncanny X-Force”, ou que je rejoue le côté héros / père faillible, déjà vu chez le même auteur à de fort nombreuses reprises.
Bon, Remender produit beaucoup (trop ?) de son propre aveu, peut-être ces redondances sont-elles inévitables…

Mais je serais bien ingrat à trop faire la fine bouche, car en termes de pur plaisir de lecture le contrat est rempli haut la main, en ce qui me concerne.

[quote=“Photonik”]Ma principale réserve concernerait une trop grande proximité avec le chef-d’oeuvre de Remender, “Fear Agent” ; il y a de grosses différences, bien sûr, mais j’attendais que ce titre s’en démarque un peu plus. Rien de grave, ça reste une référence qui a du poids.
Peut-être que les quelques tics d’écriture de Remender sont plus problématiques que cette inspiration voisine de celle d’un travail précédent, au bout du compte : moi qui ne connaissais pas Remender il y a 5 ans et qui en ai beaucoup lu depuis, je commence à les voir (et pas qu’un peu), peut-être à retardement. Et vas-y que je te refais discrétos la mort de Daken dans “Uncanny X-Force”, ou que je rejoue le côté héros / père faillible, déjà vu chez le même auteur à de fort nombreuses reprises.
Bon, Remender produit beaucoup (trop ?) de son propre aveu, peut-être ces redondances sont-elles inévitables…[/quote]

Je suis en phase avec toi par exemple, je ne crois absolument pas au cliff de fin, je sens qu’il va y avoir une embrouille à la fear agent mais j’ai tout comme toi adoré cette lecture. Je pense que ça vient de la grande diversité de lecture que je fais en comics, ça permet d’apprécier pleinement ce volume

j ai adoré.
Les reviews que j avais lue étaient mitigées… perso j y retrouve tout ce que j aime chez remender avec ces personnages qui font des choix qui mleur paraissent les meilleurs et qui ne cessent de s embourber…
A noter un univers de SF qui parait a 1ere vue un simple Sliders (la série TV) mais qui est bien plus imaginatif… avec des univers vraiment surprenant… (un peu comme avec Saga avec ces inventivité de races/univers…)

Bref bien aimé et Scalera n a jamais été aussi bon … la couleur étant splendide!

[quote=“Fred le Mallrat”]
Bref bien aimé et Scalera n a jamais été aussi bon … la couleur étant splendide![/quote]

Sur Dial H, il était vraiment pas mal.

Tu dois confondre avec un autre artiste. Je ne crois pas que Scalera a jamais travaillé sur la série Dial H. Sur la dernière série supervisée par China Mieville, c’était Mateus Santolouco puis Alberto Ponticelli qui étaient aux crayons.

[quote]Black Science t.2

Scénario: REMENDER Rick – Dessin: SCALERA Matteo

La Ligue Scientifique Anarchiste a perdu son créateur, dernière victime en date des sauts chaotiques du Pilier à travers l’Infinivers… mais sont-ils si chaotiques que cela ? Alors que les survivants de l’équipe tentent de survivre dans un monde où magie et science forment un tout indissociable, les terribles secrets de leur odyssée interdimensionnelle leur sont progressivement révélés !

(Contient : Black Science #7-11)

Public: Ado-adulte – à partir de 12 ans
Genre: Super-héros
Collection: Urban Indies
Date de sortie: 7 mai 2015
Pagination: 160 pages
ISBN: 9782365775922
Prix: 15.00 €[/quote]

Le site de l’éditeur : urban-comics.com/black-science-tome-2/

[quote=“Fred le Mallrat”]j ai adoré.
… perso j y retrouve tout ce que j aime chez Remender avec ces personnages qui font des choix qui leur paraissent les meilleurs et qui ne cessent de s embourber…
Bref bien aimé et Scalera n a jamais été aussi bon … la couleur étant splendide![/quote]

J’ai exactement le même avis, donc pas la peine de me casser la tête à le formuler :mrgreen:
Le 7 mai je vais bondir sur ce tome 2 et le 8 mai je serai déjà dans l’attente du tome 3 8)

La critique par Jack! est disponible sur le site!

Lire la critique sur Comics Sanctuary

Encore bien pris mon pied sur ce deuxième tome. Cette fuite en avant à travers des univers à chaque fois différents ne laisse aucun répit, mais Remender parvient tout de même à définir petit à petit des personnages que l’on croyait très secondaires au début et qui vont sans doute se révéler plus importants que prévu. Et puis bon sang, c’est foutrement beau !

Avant-hier j’ai lu Axis 1 à 4.
Et hier j’ai lu le tome 1 de Black Science.

Difficile de croire que c’est le même auteur.

Je pense que son année de pause Marvel lui fera du bien.

Par contre, j’ai eu l’impression de lire “Sliders” pour des adultes.
Et Remender a vraiment un problème avec l’image du père.

Sinon, c’est très bon comme lecture !

[quote]BLACK SCIENCE tome 3

Tandis que les membres de la ligue Scientifique Anarchiste poursuivent leur immersion dans les différentes couches inter-dimensionnelles, ils réalisent à quel point leurs actions peuvent être préjudiciables au tissu de la réalité.
Car désormais, ils ne souhaitent plus seulement trouver un moyen de rentrer chez eux, mais jurent de défendre un nouvel idéal : améliorer autant que possible les dimensions qu’ils visitent.

(Contient : Black Science vol.3 #12-16)

Public : Ado-adulte - à partir de 12 ans
Genre : Super-héros
Collection : Urban Indies
Date de sortie : 15 janvier 2016
EAN : 9782365775939
Prix : 15 EUR[/quote]

Le site de l’éditeur : urban-comics.com/black-science-tome-3/

La dynamique change un peu dans ce troisième tome, les dimensionautes cherchant désormais à réparer les erreurs commises par leurs prédécesseurs. J’aime peut-être un peu moins cet “interventionisme”, mais ça reste bien trépidant et plein de rebondissements. J’en veux encore !

[size=150]CS AWARDS 2015 : Meilleur récit de science-fiction[/size]

[quote]BLACK SCIENCE tome 4

Le dernier saut du pilier a été utilisé. Non pas pour renvoyer les dimensionautes chez eux, mais pour permettre à Rebecca de revoir une dernière fois son frère, mort alors qu’ils n’étaient encore que des enfants. Par cette manoeuvre égoïste, la jeune femme a condamné Grant McKay à errer dans les confins de l’espace, à la dérive d’une existence sur laquelle il n’a désormais que peu d’emprise.

Contient : Black Science #17-21

Public : Ado-adulte - à partir de 12 ans
Genre : Super-héros
Collection : Urban Indies
Date de sortie : 26 août 2016
Pagination : 128 pages
EAN : 9782365778954
Prix : 14 EUR[/quote]