BLACK WIDOW t.3 (Morgan/Phillips/Sienkiewicz)

[quote]100% MARVEL : BLACK WIDOW 3

Auteurs : Richard K. Morgan, Sean Phillips, Bill Sienkiewicz

144 pages/14,00 euros/En librairie seulement

L’auteur de science-fiction Richard K. Morgan et les excellents Sean Phillips et Bill Sienkiewicz unissent leurs talents pour nous offrir ces “aventures oubliées” de Black Widow, qui fuit ses amis comme ses ennemis… et, cette fois, même Nick Fury ne peut pas l’aider ! Un récit complet qui accueille aussi Daredevil en invité de marque.

(Contient les épisodes US Black Widow : The Things they say about her 1-6)

SORTIE LE 6 MARS !
[/quote]

[quote=“Le Doc”]http://i1242.photobucket.com/albums/gg523/chti1/album%202/222654_10151418907419648_641036281_n_zps03874e15.jpg

…][/quote]

Henry Steeger parlait à l’époque des pulps, mais cet adage s’applique bien évidemment de tout temps ; alors si **Panini ** pense qu’avec cette couverture il va me me faire acheter son recueil il se met le doigt dans l’oeil.

On dirait les commentaires que j’ai lu sur le Facebook de Panini en chopant la couverture et la promo de l’album.
Ne me dis pas que tu es du genre à juger un livre sur sa couverture, Artie ! :wink:

N’oublions pas que cette mini date d’il y a 7 ans je crois et que le style de Sean Phillips a bien évolué depuis (voir ses covers sur ses creator-owned avec Brubaker)…mais à l’intérieur c’est Phillips encré par Sienkiewicz :

Après si tu n’aimes pas les planches des 2 artistes, no problemo… :wink:

[quote=“Le Doc”]…]
Ne me dis pas que tu es du genre à juger un livre sur sa couverture, Artie ! :wink:

…][/quote]

Je pense, comme Henry Steeger et je ne dois pas être le seul quand on apprend ici ou là ce que gagne certains artistes pour la réalisation d’une couverture notamment dans le domaine de la BD U.S, donc disais-je je pense qu’une couverture est très importante.

Et celle-ci ne me donne pas du tout envie de m’intéresser à ce recueil, a contrario la simple vu d’une couverture intéressante et attrayante m’a souvent poussé à m’intéresser à ce qu’il y avait dessous.

Voilà l’exemple type d’une couverture qui m’a décidé à m’intéresser à un roman :

http://i818.photobucket.com/albums/zz104/Werber/mudman/adamdiment1_zpsa65d530f.jpg

Et je ne le regrette pas dans ce cas précis.

Panini n’aurait pas pu garder le même titre que les autres 100% à savoir : Veuve Noire.
Cela va mettre encore le bordel dans ma bibliothèque :wink:

Je ne fonctionne pas vraiment comme ça. Principalement, je suis le travail d’ auteurs ou des personnages en particulier. Quand je ne connais ni l’auteur, ni le perso, je peux être séduit par les promesses d’un pitch.
J’ai déjà lu des tas de romans à la couverture pas vraiment séduisante juste parce que le résumé de la 4ème page de couverture me semblait prometteur.
En BD, J’ai adoré les séries cosmiques d’Abnett & Lanning même lorsque Panini choisissait de mettre à la une ces horribles covers de Brandon Peterson par exemple.
Bien sûr qu’une jolie couverture est un plus, je ne vais pas dire le contraire…mais au bout du compte ce qu’il y a à l’intérieur est tout de même plus intéressant que l’écrin lui-même (c’est bien pour ça que je ne suis jamais tombé dans le piège des couvertures variantes…acheter 4 ou 5 fois le même bouquin à des prix fous juste pour avoir des zolis dessins, ce n’est vraiment pas mon truc).

[quote=“Le Doc”]Je ne fonctionne pas vraiment comme ça. Principalement, je suis le travail d’ auteurs ou des personnages en particulier. Quand je ne connais ni l’auteur, ni le perso, je peux être séduit par les promesses d’un pitch.
J’ai déjà lu des tas de romans à la couverture pas vraiment séduisante juste parce que le résumé de la 4ème page de couverture me semblait prometteur.[/quote]

C’est juste que tu es curieux de nature…
Et tu n’es pas un lecteur occasionnel…
Je peux t’assurer que pour beaucoup de gens la couverture fait au moins 50% de l’attrait ou du rejet d’un titre…
Quand je vois le nombre de personnes qui n’ouvrent même pas un livre dont ils trouvent la couverture moche… et, a contrario, le nombre de personnes qui s’intéressent à un titre qu’ils ne les aurait pas forcément tenté juste parce qu’ils trouvent la couverture jolie…
Du coup, on comprend les ventes de certains titres insipides, mais au graphisme soigné… ~____^

Tori.

Je ne sais pas si ça serait crucial ou pas dans mon choix, mais j’ai rarement vu une couverture aussi moche, en l’occurrence…

Une belle couverture, une couverture prometteuse ou intrigante, si je fouille un peu les bacs en n’ayant pas d’idées au préalable sur ce que je vais prendre, oui, ça peut changer la donne.

[quote=“Le Doc”]…]

…] Principalement, je suis le travail d’ auteurs …][/quote]

Moi je suis essentiellement le travail des auteurs, mais je suis sensible (surtout dans une discipline telle que la BD) aux couvertures, surtout quand je n’ai pas d’idée précise.

Mais un titre peut tout aussi bien faire l’affaire ; ainsi Et dormir dans l’oubli comme un requin dans l’onde a tout de suite capter mon attention. Et je ne l’ai pas regretté non plus.

En outre la couverture n’est pas seulement là pour le lecteur déjà connaisseur, mais pour attirer l’oeil du promeneur, du lecteur occasionnel.

J’estime pour ma part qu’il y a une différence entre une couverture qui peut être attrayante, et ce que tu décris qui n’a rien à voir avec ce que je disais. :wink:

[quote=“Tori”]…]
Quand je vois le nombre de personnes qui n’ouvrent même pas un livre dont ils trouvent la couverture moche… et, a contrario, le nombre de personnes qui s’intéressent à un titre qu’ils ne les aurait pas forcément tenté juste parce qu’ils trouvent la couverture jolie…
…]

[/quote]

Il semblerait donc que ton expérience personnelle me donne raison.

Oui, je sais…mais c’est ce qui s’appelle une digression… :mrgreen:

Sauf que là, il faut prendre le raisonnement de Tori dans son intégralité :

Et ce n’est pas faux non plus…

[quote=“Le Doc”]

Sauf que là, il faut prendre le raisonnement de Tori dans son intégralité :

Et ce n’est pas faux non plus…[/quote]

Mais je n’ai pas parlé de la qualité du contenu, mais de la puissance attractive du contenant.

Et je ne vois pas en quoi une couverture attractive transforme le contenu.

Dans une certaine manière, si, ça peut transformer le contenu…puisque dans le cas du lecteur occasionnel comme tu le dis ou comme le dis Tori, la couverture est le premier attrait…donc dans la tête de ce lecteur, je pense qu’il s’attend à ce que le contenu respecte cette promesse de la couverture…donc en fait il se fait une première idée qui peut être fausse.
Ce n’est pas parce qu’une couverture a une vraie puissance attractive que le contenu vaudra vraiment le coup.

Ouh là, je crois que je pars un peu dans tous les sens, là… :mrgreen:

Tu veux dire que ce n’est pas parce qu’il y a des nichons sur la couv’ d’une VHS qu’on verra du cul dans la K7 ?

Voilà…tu as tout compris ! :mrgreen: