Bleach volume 20 (Glénat)

Commentaire général sur le 1er arc # L’intensité est finalement allée crescendo (quelques zones de turbulences -comprenez d’ennuis- malgré tout et notamment la fin qui est baclée à mon goût). Le scénario s’est véritablement étoffée à mesure que l’on entrait réellement dans le vif du sujet. Des Duels épiques, des révélations, des surprises. Le dessin s’affine à mesure des cases tout comme la mise en scène de l’intrigue et ce pour notre plus grand bonheur. La barre est placée haute, Tite Kubo va avoir bien du mal à nous tenir en haleine de la sorte pour les tomes à suivre. Demandons lui de faire déjà aussi bien et si possible de faire mieux sans tomber dans le stéréotype.