BLUE LOCK t.1-7 (Muneyuki Kaneshiro / Yûsuke Nomura)

Eh bien et si Pika avait joué un mauvais tour à Mangetsu ?

C’est la question que je me suis posé après avoir lu le 2nd tome. Donc effectivement Blue Lock c’est un pitch bien barré où la fédération finit par comprendre qu’ils n’ont jamais eu un vrai attaquant de niveau mondial (bon en vrai, ils n’ont jamais eu un vrai joueur de niveau mondial sur toutes les lignes, mais bon… soit) et décide donc de chopper leur 300 meilleurs attaquants lycéens du pays, les enfermer dans une enceinte et en faire sortir un monstre en attaque pour l’équipe du Japon (et espérons pour le PSG tant qu’à faire)

Bref on suit le protagoniste principal, qui est avant dernier dans le classement, dans cette aventure qui mélange une version choupa choups de Saw et le futbol.

Et franchement, le concept est assez original, lorsque dans mon billet sur Aoshi, je parlais de modèle type pour les mangas de sport, ici on s’en éloigne complètement. Du moins au début où on nous happe à travers un concept WTF mais étonnamment bien ancré et expliqué rendant la réflexion excessive mais bon… Why not quoi XD

Mais bon très vite on comprend qu’on est dans du gros nekketsu sportif, ne vous inquiétez pas c’est juste le concept qui est hyper original qui donne une saveur particulière à cette série. Mais pas que…

Car quand on lit un manga sportif, on s’attend à un bon dessinateur et si je mettais des réserves sur Aoshi, là ça pose les glaouis sur la table et ça s’avère magnifiquement dessiné. En plus, c’est bourré de bonnes idées visuelles comme les déformations pour appuyer le dynamisme d’une scène qui envoie du pâté et les découpages sont vraiment hyper sympas
image

Bref, même si on est encore au début, il est vrai que j’ai trouvé Blue Lock supérieur à Aoshi, d’une part à travers un concept très original et d’autre part avec un graphisme léché aux petits oignons.

Alors si pour l’instant c’est très réaliste, j’ai une impression d’être un peu comme au début d’un Tsubasa like, je sens que ça va vite partir en coucougnette avec des tirs de l’espace etc. Ce qui pour le coup va, à mes yeux, bien plus parler à un grand public contrairement à Aoshi qui semble cibler les amateurs du sport.
Dans ce sens, Pika joue un bien mauvais tout à Mangetsu, et j’essaierai à leur place de ne pas publier dans le même mois qu’eux, car là je sais pas pourquoi mais je sens un délire à la Kuroko.

Ah, des « i » à empattement, sérieux, quoi…

Jim

Ça ne me choque plus : j’ai l’habitude de voir cette police, désormais…

En revanche, Blacki, tu devrais te relire : il y a quelques coquilles… ~___^
Notamment celle-ci : « je m’étais des réserves »… Ah, et ta phrase d’intro comporte une faute grammaticale.

En tout cas, toi qui disais ne vouloir lire qu’Ao ashi, je vois que tu as fini par changer d’avis (et que tu ne le regrettes pas, j’ai l’impression)…

Tori.

Elle passe encore (car ouais, on peut toujours trouver pire), mais sérieux, c’est pas élégant.

Jim

J’ai eu la flemme, je matais le match XD, je me relirai demain matin

Ps: Effectivement j’étais en roue libre, c’est corrigé

Ah c’est problématique pour toi ?

C’est un Shonen Nekketsu donc bon ne te fais pas d’illusion sur la suite.

Je vois bien l’écueil dont tu parles mais dès le 1er tome, tu vois que la Fédé a donné x millions à Ego pour construire un site complètement dingo avec des infrastructures incroyables (attends de voir le gardien numérique)…
Et dès le début de Tsubasa, il envoie un missile sur Genzo et tire à travers un bus…

Blue Lock je pense que c’est le Tsubasa de cette génération (Tsubasa a 40 ans quand même, on ne le sait pas souvent) et oui on va aller vers des choses de moins en moins « possibles ».
Rien que dans le chapitre 135 de ce matin, le gardien fait un arrêt à la Ken Wakashimazu.
Hommage, bien sûr.
Mais pas que.

Tu veux qu’un manga de foot ce soit quoi ? La moitié des tirs dans le public ? Un 0-0 Brest / Dijon ?
Un Chelsea qui mène 1-0 avant de bétonner la défense ?

Là au moins, il va y avoir du but.
Et tu te doutes bien que la spécialité d’Isagi sera bien cheatée comme il faut ^^!

Carrément. Ça fait ressortir le « i » dans les mots, alors que les lettres verticales, dans un texte courant, doivent se fondre dans l’ensemble (au même titre que les autres lettres, d’ailleurs). De plus, on perd la distinction entre le « i » minuscule et le « I » majuscule. Enfin, ça renvoie à une erreur de débutant, qu’on voit souvent chez les éditeurs qui sortent leurs premières productions, où il y a vingt cinq ans quand le lettrage informatique s’est généralisé. Bref, ça fait amateur et daté.

Jim

Ah bon ? Eh bien j’ai l’impression d’avoir toujours vu cette typo, mais j’avoue que je n’y fais plus vraiment gaffe à tout ça, mon bon maitre

Peut-être que je la découvre parce que je ne lis pas beaucoup de manga. Mais sur les titres d’Urasawa (et donc parmi plusieurs éditeurs différents), je ne note pas ça. Pour moi, c’est suffisant rare pour que ça me frappe. Et suffisamment décevant.

Jim

Hm à une époque j’ai été marqué par les typos d’eyeshield qui partait dans tous les sens, petit exemple
D15LHd6X4AAxjA-

Depuis j’y fais plus gaffe

En soi, elles sont pas mal, ces polices, elles ont du caractère (et la seconde a des « i » sans empattements), mais pour des personnages dont on lit beaucoup de bulles, je trouve ça un brin gênant.

Jim

j’ai mis cet exemple car justement il y a les 2 types de I XD

Normal, y a deux polices différentes.

Jim

1 « J'aime »

Ouioui mais tu commences au moins avec des tirs soit disant classique, après c’est surtout à partir des Tachibana ou ça part dans le complet WTF (bon wakashimazu c’était déjà pas mal mais on se disait oué… why not XD)

oué c’est bien mon ressenti même si je me demande bien comment tu peux faire tenir un tel concept sur beaucoup de tome, pour moi c’est une série qui se finira autour des 30 tomes là ou Aoshi peut en faire 90.

Bah pourquoi pas ? C’est possible hein, les japonais ils peuvent te faire des récits de ouf et finir sur un 0-0. Mais bon attention hein, je n’ai pas de préférence dans mon cas, si la narration des matchs est punchy, moi je kiffe en général.

…Oué xD (bon elle l’est déjà pour moi, c’est surtout quand on aura sa 2ème évolution avec un raiju shoot ou un tir de la feuille morte que ça va devenir n’imp xD)

IMG_20210617_201036
Trois polices différentes, trois types de i !
Moi, les i avec empattement ne me dérangent pas quand :

  1. L’empattement n’est pas trop large
  2. Il y a à la fois des capitales et des minuscules.

Sur les trois polices de mon exemple, ce serait plutôt celle avec les points sur les i que je rejetterais (et je me rends compte que sur ma photo, ce n’est pas si flagrant… J’ai eu du mal à la prendre, en plus) ! Le pire étant les polices ayant un empattement et un point sur les i !

Tori.

Genre lui :

image

Mais là, celle où le « i » dispose d’empattements est utilisé pour un son qui se répand sur les lieux, sans doute via un haut-parleur : ça grossit l’effet. On comprend que ce n’est pas un individu qui parle, ça crée une distance entre les dialogues de personnages et les autres sons.
Mais ce genre de polices pour des dialogues, ça fait amateur. Ça fait « j’ai pas de sous pour m’acheter plus d’une police ».

Jim

Je n’ai plus le tome sous la main, mais je crois que c’était un récitatif, en fait…

Tori.

C’est le cas