BOSS LEVEL (Joe Carnahan)

mel-gibson-frank-grillo-joe-carnahan1

DATE DE SORTIE PREVUE

Indéterminée

REALISATEUR

Joe Carnahan (Narc, L’Agence tous risques…)

SCENARISTES

Joe Carnahan, Chris & Eddie Borey

DISTRIBUTION

Mel Gibson, Frank Grillo, Annabelle Wallis, Naomi Watts, Michelle Yeoh…

INFOS

Long métrage américain
Genre : action/science-fiction
Année de production : 2019

SYNOPSIS

Un vétéran des forces spéciales à la retraite revit sans cesse la même journée, celle-ci se terminant à chaque fois par sa mort. Pour stopper cette incessante souffrance, il doit trouver qui en est responsable et l’arrêter…

Mel Gibson a été mordu par un James Franco radioactif ?

Jim

Ca n’est pas pour me déplaire, hormis ces frasques, bien géré Mel est un acteur extraordinaire.

Mal géré ?
C’est une manière de voir… :slight_smile:

Euuhhh je comprends pas.

Il a dit de grosses conneries.
Ce n’est pas un problème de gestion, à proprement parler.

Premier aperçu :

boss-level-mel-gibson-frank-grillo-600x400

boss-level-frank-grillo-600x400

boss-level-naomi-watts-1-600x400

MV5BMjlkZTJjMDQtMzI1My00YmViLWE0M2ItZTEwMzk1NDhlNDkwXkEyXkFqcGdeQXVyMzgxODI0MTk@.V1_SY1000_CR0,0,688,1000_AL

Je crois que c’est l’un des films que j’attends le plus ! J’ai revu Stretch il y a peu, et j’ai l’impression que Carnahan réussit toujours à tirer de ses acteurs le meilleur d’eux-même (c’est le seul réalisateur qui a réussi à me rendre Ryan Reynolds sympathique !!)
Donc le voir diriger Gibson, ça rend le projet encore plus excitant !

Pas de sortie ciné pour Boss Level. Le film sera disponible directement sur Hulu en 2021.

Boss Level sera disponible sur Hulu le 5 mars.

Ça a l’air débile, mais ça peut être marrant.

Jim

Carnahan ne m’a pas encore déçu. Pourquoi cela devrait-il changer ?!? :grin:
Stretch est d’ailleurs un film honteusement méconnu, car difficile à voir ! (je ne crois pas qu’il existe en BR ou DVD)

MV5BNTVkODdiMjAtNmQ5Yy00OThhLTg4MDItYTZlYTFmN2E0M2M1XkEyXkFqcGdeQXVyMTkxNjUyNQ@@.V1_FMjpg_UX1000

Il faut une première fois : Carnahan ne m’a pas convaincu.

À chaud, il est difficile d’expliquer ce qui ne fonctionne pas

Le sujet est fun.

Le film est généreux dans ces intentions, mais n’a pas les moyens de ses ambitions. Ça n’en fait pourtant pas une film décevant (frustrant oui, mais ça se voit que le réalisateur a voulu retranscrire au maximum sa vision du film), du coup, le soucis rencontré n’est pas à chercher de ce côté.

Carnahan a voulu, au travers d’un actionner SF décomplexé, traiter d’une relation père/fils pour donner de l’épaisseur au personnage de Frank Grillo. Pour qui suit le réalisateur, il a cette faculté d’écrire de beaux personages, de beaux moments, à l’intérieur de films assez bourrins.
C’est louable, donc ça ne représente pas vraiment un problème, pas au point de ne pas être convaincu.

Il y a un soucis d’incarnation et d’écriture.

Je n’ai pas été convaincu par la performance de l’acteur principal, il a du mal à transmettre de l’émotion. C’est un gros soucis, puisque le concept du film repose sur ce qu’il ressent. On doit s’identifier à lui, et même les moments avec son fils laissent un peu indifférent. Je n’ai pas été convaincu par Gibson. Son personnage ne fonctionne pas, et l’acteur propose une performance « banale ».

Du coup, si je n’ai pas d’empathie particulière pour les personnages, je pourrais me rabattre sur les intentions bien funs…
Mais…

… Comme soulignés plus haut, les moyens à la disposions du réalisateur ne permettent pas un résultat à la hauteur des ambitions.

C’est généreux sur le papier, à l’écran, c’est parfois réussi, parfois très amusant, parfois très frustrant parce certains SFX sont voyants, certains concepts traités de manière un peu « rudimentaire » ou expediés… C’est vraiment dommage !

Je pense cependant que c’est un film que je réévaluerai plus tard. Les attentes et la frustration passées, je pourrais profiter d’un film fait avec le cœur, qui pourra être vu comme une chouette série B sans prétention. De nos jours, c’est peut être déjà bien précieux.

Complètement d’accord avec ton avis sur le film, sur toute la ligne (et pourtant j’adore habituellement ce que fait Carnahan, moi aussi). Petite divergence néanmoins : je ne pense pas que le film gagnera à la revoyure…
Pour voir un Mel Gibson en forme, je conseille plutôt « Fatman », où le bougre abat un sacré numéro.

Haaaa, c’est ce que laissait espérer la BA ! Cool !