BOX-OFFICE U.S. : DES FILMS ET DES CHIFFRES


(とり) #683

La promo n’a pas été aussi importante que pour d’autres, il me semble… Autant Black Panther, tu le voyais partout, autant Ant-Man et la Guêpe s’est fait beaucoup plus discret.

Tori.


(Fab) #684

Et pourtant.
Moi je me suis fait la remarque que je voyais beaucoup d’affiche.
Il arrivait aussi “très” vite après les événements du 3ème Avengers et surtout il ne se passait pas après. Ça a pu jouer.

Mais c’est vrai que la date de sortie est moins bonne aussi


(Ben Wawe) #685

A mon avis, Disney/Marvel Studios peuvent aisément encaisser un succès moindre pour Ant-Man & the Wasp. Le premier a été, déjà, un succès moindre (mais que Solo : A Star Wars Story aurait bien voulu atteindre…), mais il a surtout été un succès “surprise”, sur les bons retours qu’il a provoqués chez ceux qui l’ont vu.
A mon avis, bis, Disney/Marvel Studios arrive à un niveau où ils peuvent aisément assumer des succès moindres (= pas monstrueux), et même que ça les intéresse d’en avoir. Parce qu’ils peuvent ainsi mettre en avant une diversité de leurs productions, ce qui leur permet d’aborder plusieurs thèmes et ambiances sans devoir risquer leur chemise à chaque fois, mais aussi parce qu’ils peuvent ainsi maîtriser le calendrier et les enjeux.

Un film Avengers ou Captain America : Civil War, c’est du gros film de masse, de réunion, c’est une “grosse” étape de l’univers. Dr Strange ou Black Panther, c’est du lourd pour renouveler l’univers, c’est un grand enjeu.
Ant-Man ? Je ne vais pas dire qu’on s’en “fiche”, mais l’enjeu pour l’univers partagé est moindre, le film et ses thèmes sont plus légers. Ca permet alors à Marvel de proposer plusieurs ambiances, de gérer l’émotion dans sa propre chronologie (après le terrible Infinity War et son final, Ant-Man & the Wasp permet de “souffler” et de sourire simplement durant le film, avant le “choc” post-générique qui rappelle le vrai enjeu, la fin de la parenthèse), mais aussi d’être “présent” très régulièrement, sans forcément “trop” de films à enjeux apocalyptiques.

En 2018, Marvel a renouvelé son univers avec Black Panther, a plombé le moral des fans/spectateurs avec Infinity War, et a fait souffler/sourire avec Ant-Man & the Wasp. Au-delà de la maîtrise des émotions et chronologies, ça permet d’être présent quasiment toute l’année, sans craindre de lasser avec les mêmes propositions.

C’est très malin. Disney/Marvel Studios peut se permettre des succès “moindres” (et, je le répète, qu’il faut relativiser, d’une part vu la monstruosité des autres scores, de l’autre parce que la franchise Star Wars, cousine, aurait aimé ça pour son dernier produit), parce que ça permet d’alterner les ambiances, d’offrir de la diversité, tout en maîtrisant l’année.


(Blackiruah) #686

Franchement… Tu en doutais?


(Jim Lainé) #687

Et puis, je crois qu’ils gardent en tête un truc (que les commentateurs oublient souvent) : c’est qu’ils ont commencé avec Iron Man, qui n’a jamais été une vedette de premier plan, et que leur succès s’est construit sur l’exploration de personnages de deuxième plan autant que de figures de proue. Ils vont continuer.

Jim


(とり) #688

Ma question était en partie rhétorique.

Tori.


(FC powaaaa) #689

Disney a transformé les héros à problème de Marvel en héros en dollars !


(Jim Lainé) #690

Des problèmes de riches, quoi.

Jim


(Fab) #691

et c’est comme les séries papiers avec les mêmes perso. Elles ne se vendent pas toutes au même niveau


(Le Doc) #692

La comédie romantique Crazy Rich Asians (budget : 30 millions) reste à la première place et continue son bon parcours avec un second week-end à $25,010,000. Avec les premières sorties hors U.S., le total cumulé provisoire se monte à $83,917,947.

V1_SY1000_CR0%2C0%2C674%2C1000_AL

En eaux troubles (budget : 130 millions) ne quitte pas le TOP 3 et récolte $13,030,000 en troisième semaine. Au box-office mondial, le nouveau Jason Statham a dépassé les 408 millions de dollars de recettes.

078052348e45379c0f74113d91d663f2946554d4_1_674x1000

Echec critique, Carnage chez les Puppets (budget : 40 millions) ne déplace pas non plus les foules avec un premier week-end à 10 millions de dollars.


(Le Doc) #693

Et Ant-Man & La Guêpe a vu ses résultats boostés par les sorties japonaises et chinoises. Le 20ème film du Marvel Cinematic Universe fait maintenant mieux que le premier Ant-Man avec $544,070,699 au box-office mondial.


(victor newman) #694

Comme quoi il ne fallait pas l’enterrer aussi vite.


(Le Doc) #695

C’est le dernier dimanche du mois, il est donc temps de faire le point sur les plus gros succès de ces 8 premiers mois. Et avant la dernière ligne droite de l’année 2018, voici cette fois les TOP 10 U.S., Monde et France.

TOP 10 U.S. :

1- Black Panther : $700,059,566
2- Avengers - Infinity War : $678,681,680
3- Les Indestructibles 2 : $597,066,966
4- Jurassic World - Fallen Kingdom : $413,025,695
5- Deadpool 2 : $318,365,417
6- Solo - A Star Wars Story : $213,588,649
7- Ant-Man & La Guêpe : $211,470,699
8- Mission:Impossible - Fallout : $193,900,660
9- Sans un bruit : $188,024,361
10- Hôtel Transylvanie 3 - Des Vacances Monstrueuses : $158,617,389

TOP 10 MONDE :

1- Avengers - Infinity War : $2,045,986,438
2- Black Panther : $1,346,834,960
3- Jurassic World - Fallen Kingdom : $1,295,525,695
4- Les Indestructibles 2 : $1,140,966,966
5- Deadpool 2 : $733,919,836
6- Ready Player One : $582,018,455
7- Operation Red Sea : $579,220,560
8- Ant-Man & la Guêpe : $544,070,699
9- Detective Chinatown 2 : $544,061,916
10- Mission:Impossible - Fallout : $538,700,660

TOP 10 FRANCE :

1- Les Tuche 3 : 5 683 667
2- La Ch’tite Famille : 5 601 928
3- Les Indestructibles 2 : 5 088 536
4- Avengers - Infinity War : 5 044 323
5- Black Panther : 3 681 153
6- Taxi 5 : 3 653 933
7- Jurassic World - Fallen Kingdom : 3 613 926
8- Le Labyrinthe - Le Remède Mortel : 2 842 864
9- 50 nuances plus claires : 2 759 444
10- Deadpool 2 : 2 600 250


(Ben Wawe) #696

Quel tueur au box-office, ce Danny Boon.


(Jim Lainé) #697

Pas mal.

Jim


(FC powaaaa) #698

Eh eh eh … tant mieux ! (mais punaise, l’avatar de Disney au ciné, c’est Hulk)


(KabFC) #699

Pas nouveau. Il y a deux ans sur le top 5 mondial il y avait 4 films Disney. Et l’année dernière 3.

Moi tout ce que je vois, c’est qu’on va continuer à bouffer de la suite et du super-héros. tout ceux qui pensent que ca décline se trompe lourdement.


(Vik) #700

Je pense qu’au-delà de le penser, ils le voudraient…


(KabFC) #701

Va falloir aller voir d’autres films pour que ca change en tout cas.


(Le Doc) #702

Le box-office U.S. ronronne en attendant les premières sorties de l’automne. Crazy Rich Asians (budget : 30 millions) ne bouge pas de la première place avec $22,235,000 (des résultats aussi réguliers entre la 1ère et la 3ème semaine, ça n’arrive pas souvent).
Le long métrage de Jon M. Chu a dépassé les 110 millions de dollars au box-office U.S. et les 130 millions avec les chiffres hors U.S.

V1_SY1000_CR0%2C0%2C674%2C1000_AL

En eaux troubles (budget : 130 millions) est toujours #2 avec $10,530,000 et $462,816,416 au box-office mondial.

078052348e45379c0f74113d91d663f2946554d4_1_674x1000

Mission:Impossible - Fallout (budget : 178 millions) retrouve le TOP 3 avec $7,000,000. Avec $647,046,529, ce sixième épisode est le deuxième plus gros succès de la série après Protocole Fantôme ($694,713,380).

V1_SY1000_CR0%2C0%2C679%2C1000_AL

Et Ant-Man & the Wasp dépassera dans quelques jours les 600 millions de dollars de recettes puisque son compteur est actuellement à $594,897,458. Avec les trois films de l’année, Marvel Studios et Disney en sont à environ 3,98 milliards de dollars de recettes dans le monde.