BOX-OFFICE U.S. : DES FILMS ET DES CHIFFRES


(Oncle Hermes) #783

C’est HS, mais je serais curieux de savoir quelles sont ces modes “nettement plus drastique(s)”, parce qu’en France, déjà c’est folklorique. Chez nous les “demandeurs d’emploi” sont répartis en cinq catégories et il faut savoir que quand on donne “les chiffres du chômage”, on ne donne les chiffres que d’une des cinq catégorie (la catégorie A). Sous Hollande par exemple – je cite ça car sa correspond à une expérience personnelle – il y a eu des consignes à Pôle Emploi pour favoriser l’accès à des stages et des formations. Coïncidence, les “demandeurs d’emploi en formation”, ou même en ayant reçu une assez récemment, ne sont plus comptabilisés dans la catégorie A mais reversés dans une autre…

Là-dessus aussi j’aimerais bien des détails, parce que je ne suis pas sûr de comprendre.


(Vik) #784

En Suisse, le prix des places peux varier suivant si tu prends un abonnement et suivant le cinéma. Tu peux avoir la place à 13 CHF (on est loin des prix français), et ça peut monter à 15 CHF, voire 18 CHF s’il y a de la “3D qui sert à rien”.


(Lord-of-babylon) #785

Alors après ma remarque n’est pas destiné à vouloir modifier le classement que tu fais hein :slight_smile:

Par contre je ne vois pas trop en quoi un classement par recette serait plus parlant que par sièges. Parce que si je pense qu’on obtient les mêmes résultats concernant certains films je crois que les différences sont plus parlante. Du reste le nombre de sièges est un chiffre “durable”, là où le prix subit une fluctuation dans le temps et dans l’espace qui le rend très vite peu pertinent.


(Vik) #786

C’est déjà pas le même prix pour un adulte et un enfant. Donc une famille (2 adultes et 2 enfants) avec 4 sièges paiera moins cher qu’un groupe de 4 potes adultes sans tarif réduit.


(Blackiruah) #787

Oué enfin ce débat sur les chiffres et des lettres franchement… l’important c’est de voir s’il est rentable, donc la tune reste l’indicateur le plus intéressant je trouve.


(Le Doc) #788

Oui, voilà. Cette rubrique est un indicateur de la rentabilité des films du moment. Ce qui marche, ce qui ne marche pas, ce qui décide d’une suite ou pas (car on parle quand même beaucoup de franchises ici…et on le voit bien dans les classements, c’est ce qui a le plus de succès)…


(Jim Lainé) #789

Je pense que ce que veut dire le Doc, c’est que le nombre de places vendues ne donne pas une indication de la hauteur à laquelle les investissements ont été remboursés. En d’autres termes, un film peut avoir beaucoup de spectateurs, mais peut-être pas suffisamment pour être rentable.
Compter les recettes permet d’avoir un aperçu de cette rentabilité, ce que le décompte des places vendues ne fournit pas.
Du moins, c’est ce que je crois comprendre des échanges plus haut…

Jim


(Le Doc) #790

Voilà, c’est le cas de Valerian. Généralement, les films qui marchent bien en France font entre 4 et 6 millions d’entrées. Le dernier qui a dépassé les 10 millions, c’est Star Wars VII. Valerian a fait plus de 4 millions d’entrées…mais par rapport à son très gros budget (et son échec à l’international), le film n’a pas été rentable (ce qui a occasionné du remue-ménage chez EuropaCorp l’année suivante)…


(Fab) #791

après ça dépend de ce que tu attends du classement.
moi c’est plutôt qui fait le plus d’entrée.
savoir si untel ou untel est plus rentable qu’un autre ça m’intéresse peu ou moins


(とり) #792

Je suis partagé : les deux m’intéressent…

Il ne le serait pas forcément.
Si, par exemple, un film a très bien marché dans un pays où la place est peu chère, mais moins bien ailleurs, il serait mieux placé dans un classement par entrées que dans un classement par recettes.

Pas si loin : moi, si je veux aller au cinéma, c’est 12,50€… 14,50€ si le film est en 3D… Pour l’Imax, on n’en parle même pas.

Tori.


(FC powaaaa) #793

Aaaaaaargh ! Mon monde s’écroule ! (faut pas me mettre dans les citations, ça me fait de fausses joies)

J’ai pas dit le contraire non plus, mais mon interlocuteur du moment semblait presque affirmer le contraire. Contrepoids, tout ça …

Et ça confirme qu’on est d’accord, parce que finalement, ça reprend au niveau mondial mon exemple localo-familial.


(とり) #794

Cela dit, même le classement par entrées est faussé : ceux qui ont un abonnement vont voir des films qu’ils n’auraient peut-être même pas regardé lors d’un passage télé… Alors que moi qui n’ai pas d’abonnement, quand je vois le prix des places, je réfléchi à deux fois avant d’aller voir un film (ou je profite des printemps et fête du cinéma).

Tori.


(Vik) #795

13 CHF c’est le tarif réduit :slight_smile:
Pour la 4D c’est encore pire aussi tiens, je l’ai fait une fois parce qu’on avait gagné des places mais je vais pas claquer 25 à 30 CHF pour ça.


(とり) #796

Bon, OK, alors 15 CHF contre 12,50€. La différence n’est pas si grande.

Tori.


(Le Doc) #797

En attendant les dernières grosses sorties de l’année, ce premier week-end de décembre ronronne.

Ralph 2.0 (budget : 175 millions) garde la 1ère place avec un modeste $25,756,000 (B.O. global : $206,994,233).

V1_SY1000_CR0%2C0%2C674%2C1000_AL

Le Grinch (budget : 75 millions) s’accroche au TOP 3 avec $17,730,000 (B.O. global : $268,307,195).

V1_SY1000_CR0%2C0%2C631%2C1000_AL

Et Creed 2 (budget : 50 millions) passe à la troisième place avec $16,832,863 (B.O. global : $92,569,147).

V1_SY1000_CR0%2C0%2C674%2C1000_AL


(Le Doc) #798

Le box-office U.S. roupille toujours (en attendant que ça se réveille les prochaines semaines avec Mortal Engines, Spider-Man : New Generation, Aquaman, Bumblebee et Mary Poppins).

Donc encore une fois, on prend les mêmes et on recommence…

N°1 : Ralph 2.0. (budget : 175 millions) avec $16,141,000 (total : $258,158,885).

V1_SY1000_CR0%2C0%2C674%2C1000_AL

N°2 : Le Grinch (budget : 75 millions) avec $15,175,000 (total : $322,363,175).

V1_SY1000_CR0%2C0%2C631%2C1000_AL

N°3 : Creed 2 (budget : 50 millions) avec $10,322,515 (total : $119,671,912).

V1_SY1000_CR0%2C0%2C674%2C1000_AL


(Le Doc) #799

Après Ralph 2.0, c’est encore un film d’animation qui prend la première place du box-office U.S. ce week-end. Spider-Man : New Generation (budget : 90 millions) démarre avec presque 36 millions de dollars de recettes (total cumulé provisoire : $56,400,000).

V1_SY1000_CR0%2C0%2C674%2C1000_AL

Clint Eastwood est deuxième avec son nouveau long métrage, La Mule (budget : 50 millions), et $17,210,000.

V1_SY1000_CR0%2C0%2C674%2C1000_AL

Le Grinch (budget : 75 milions) s’accroche au TOP 3 avec $11,580,000 supplémentaires (B.O. global : $372,688,710).

V1_SY1000_CR0%2C0%2C631%2C1000_AL

Et pendant ce temps, la mécanique de Mortal Engines, la nouvelle production de Peter Jackson à 100 millions de dollars, est déjà grippée avec une 5ème place et seulement $7,501,000 ( $42,301,000 avec les premières sorties hors U.S.).


(Le Doc) #800

Et en ce qui concerne les autres adaptations de comics : Venom va terminer son parcours avec plus de 852 millions de dollars de recettes et Aquaman démarre très fort avec plus de 260 millions de dollars récoltés avant ses sorties françaises et U.S. dans quelques jours…


(victor newman) #801

Comme quoi.


(Photonik) #802

Ouaip. Tout le monde prédisait des résultats catastrophiques pour le film de James Wan… Moi le premier, j’étais persuadé que ça ferait plouf (hé hé).
Comme quoi, en effet, les réactions du public demeurent imprévisibles.