Btooom! - Manga

Un tome qui se dévore tres rapidement. A suivre avec beaucoup d’attention!

La critique par Den d Ice est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

pour tout fan de jeu vidéo je le conseil, pour les personnes aimant l’action également. J’ai adoré le premier tome car il es facile de ce glisser dans la peau du personnage,les dessins me plaise et l’histoire vraiment prenante. Le tome 2 continu sur la lancer et j’ai toujours envie de continuer cette série j’espère qu’il vont continuer comme il le font. Par contre pour je préfère avertir qu’il y a des scènes peut être un peu violente pour certaine personne . Et pour info il ne s’agit pas d’un fps mais d’un tps (jeu a la troisième personne :wink: )
bonne lecture à vous

Vous le classez en shonen??? Je dirai plutôt seinen pour ma part;)
Premier tome qui pose des bases scénaristiques intéressantes bien que déjà vu. Un rythme prenant, un peu trop rapide peut être. Un graphisme attrayant. Bref un premier tome attractif et distrayant, mais pas révolutionnaire. A suivre…

C’est Glénat qui le classe en shonen. Mais c’est bel et bien un seinen (comme je le dis dans ma critique :wink: )

— La critique de Den m’a induite en erreur… :wink:

Mortel!!
Le premier tome était déjà bien fait et ce deuxième volume ne fait que le confirmer: btooom! ca déchire XD

Un seinen que j’adore.
L’action ne s’arrête jamais, sa pars de partout !

Avec ce volume, Inoue Jun’ya nous offre ce qu’il nous a promis dans un premier temps : des affrontements et de la violence. Car à ce niveau, l’auteur n’y va pas avec le dos de la cuillère, n’hésitant pas à aller assez loin pour choquer le lecteur et tenter de nous surprendre par la soudaineté de ces scènes. Côté scénario nous en sommes encore, et c’est bien normal, à la présentation des différents protagonistes même si quelques passages ça et là, notamment dans les flash back, viennent nous offrir quelques minuscules éléments de réponse ou tout du moins, de début de clarification.

Côté personnages, même si Kosuke ne semblait pas particulièrement original de prime abord (martyrisé par son père et très troublé psychologiquement) il s’avère en fin de compte bien plus timbré, et détestable, que ce que l’on est habitué à rencontrer en matière de petits garçons torturés. Malgré son passé difficile, il n’est pas aisé pour le lecteur de s’apitoyer sur son sort, chacun étant libre de se faire sa propre opinion à son sujet. (et chaque point de vue est totalement justifiable)

Au niveau du dessin, rien à redire, Inoue Jun’ya maitrise son affaire et reste dans l’efficacité. Les affrontements sont dynamiques et l’on commence à avoir un aperçu des stratégies envisageables quant à l’utilisation des bombes, même si l’arsenal disponible pourrait rapidement finir par manquer de diversité.

En conclusion un bon second volume qui continue de planter le décor mais qui démontre, par sa violence, que le classer en collection Shônen était une véritable erreur de la part de Glénat.

“Shônen” Au début, c’est ce qui a fait que je ne m’y suis pas intéressé ^^
J’ai attendu la sortie du tom 2 pour lire les deux tom à la suite et voir un peu ce que cella donne.

On va dire que c’est pas trop mal sans casser des briques non plus en guise de première impression.

Il faudrait voir les cinq premiers tom pour vraiment se faire une idée.

Sinon Glénat s’est un peu planté(beaucoup :mrgreen: ) en le classant “Shônen”
C’est trash/gore/malsain, y a même des attouchements voir même viol de suggéré(la fin du tom 2 nous annonce des choses pas jolie jolie quant même)

J’espère qu’on va pas se trimbaler le perso principal dans tous les tom mais plus dévelopé les autres protagonistes qui ont surement un potentiel plus élevé qu’une huître quant même(je l’espère :laughing: ).

Ca un shonen, faut pas déconner :laughing:

C’est bien mené comme action! Sa va péter dans tout les sens avec ce 2nd volume qui nous présente pas mal de perso.L’évolution de notre héros se fait progressivement mais surement car il comprend et apprend vite.C’est sur il connait les bases du jeux.La rencontre avec un super ‘gamer’ laisse présager de nombreux batailles entre perso de haut rang.Super super

Ce second tome est une petite déception pour moi. Je ne reconnais plus Junya Inoue, qui ne nous avait pas habitué à tant de facilité dans le scénario. Là, beaucoup de passages sont caricaturaux, voyeuristes au possible (un gamin de 14 ans qui tue et viole des femmes ? Etait-ce vraiment nécessaire ?) Et en plus, la demoiselle du premier volume semble avoir subit un sort comparable… Pourtant, il y a de bonnes idées, avec les différents styles de bombes, le radar, le côté “survivor”. Mais certains choix m’ont fortement gâché le plaisir de lecture.

Après ce tome, je pense vraiment que Glénat doit revoir sa classification (qui était totalement fausse d’ailleurs) et mettre le titre en seinen, peut-être même sous emballage si le tome suivant nous narre encore un viol…

On reste certes à des kilomètres de l’excellentissime otogi matsuri du même auteur, mais le tout se laisse lire néanmoins sans déplaisir avec une histoire et des personnages qui s’installent lentement mais sûrement.
Par contre, suis-je le seul à regretter le fan-service outrancier de ce manga, qui jure totalement avec l’orientation de la série?

La critique par Den d Ice est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique par Den d Ice est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique de Btooom! T.6 (Simple - Glénat) par Charlie One est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique de Btooom! T.7 (Simple - Glénat) par chris936 est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique de Btooom! T.7 (Simple - Glénat) par Charlie One est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique de Btooom! T.8 (Simple - Glénat) par Charlie One est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

La critique de Btooom! T.9 (Simple - Glénat) par Charlie One est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary