BUTCHER BAKER, LE REDRESSEUR DE TORTS (Casey/Huddleston)

[quote]BUTCHER BAKER, LE REDRESSEUR DE TORTS

19,90 euros/184 pages/En librairie seulement

**Auteurs : ** Joe Casey & Mike Huddleston

*Butcher Baker est la nouvelle bombe du Label 619. Un one-shot coup de poing, parodique et outrancier, signé Mike Huddleston et Joe Casey. Un cocktail jouissif de courses de voitures, d’orgies et de super-vilains qui ravira à n’en pas douter les amateurs de comics.

Il fut un temps où Butcher Baker était le plus grand de tous les super-héros. De parties fines en orgies perpétuelles il coule aujourd’hui des jours paisibles le cigare au bec et l’alcool à portée de main. Une ultime mission pourrait pourtant signer son retour en pleine gloire.
Les commanditaires ? L’inusable Dick Cheney et l’animateur télé Jay Leno. Objectif : faire sauter la « cage aux dingues », une prison de très haute sécurité où sont enfermés tous les super-vilains arrêtés par Butcher.

Au volant de Liberty Belle, énorme camion hanté par l’esprit de sa femme décédée, Butcher Baker reprend donc du service. Malheureusement,
l’opération tourne mal et certains prisonniers s’échappent. Ils n’ont désormais plus qu’une seule obsession : se venger de Butcher…
*

SORTIE LE 11 OCTOBRE ![/quote]

Ah, ils ont eu la bonne idée de sortir les huit épisodes en un seul tome et à un prix honnète. Je vais essayer, comme j’aime bien le boulot de Casey en général.

Gros mois avec Ankama, car je prendrais également le Spirit voir Doc Savage.

Je pense que je vais me laisser tenter aussi. La couverture me branche pas trop, mais j’aime bien Joe Casey.

Jolie couverture, et Joe Casey encore un truc pour le mois d’octobre super chargé.

Je l’ai vu il me fait très, très envie. Il y a une influence Elektra Assassin avouée, des flashbacks en style retro, des bonus…

Par contre, le prix est de 19,90 euros et pas 15,90 euros. Très beau bouquin sinon, pas mal de croquis et de recherches du dessinateur en bonus.

Butcher Baker, le Redresseur de Torts est une oeuvre ambiguë que j’ai découverte sur le tard via cette édition française de qualité. Je connaissais de nom uniquement et ce fut une découverte totale et surtout des plus sympathiques, que ce soit dans son scénario éclectique et marrant, ou ses somptueux dessins.
Le scénario est pourtant assez simple, un ancien héros passant ses journées à ne rien faire d’autres que s’amuser, se voit confier une mission ayant trait avec son passé de héros. Classique aux premiers abords, mais totalement WTF dans le traitement et nous amusant du début à la fin. En effet le héros principal fait penser à un ersatzdu Comédien en plus cinglé et ayant un penchant pour la luxure plus que prononcée. Le traitement de l’histoire de la part de Joe Casey est vraiment original et on s’amuse bien. Le héros est vulgaire, il sort des insultes à tout va, mais effectue la mission pour laquelle on lui donne une généreuse contribution. Ici l’auteur pourrait voir son travail taxé de vulgaire et surtout usant d’archétypes pour attirer un lectorat appréciant la vulgarité la plus crasse, le sexe et j’en passe. Ce n’est pas le cas. Joe Casey utilise le côté undergound de son personnage pour nous dépeindre le portrait d’un héros particulier et renvoyant à de nombreuses tentatives par le passé de héros à la retraite ou loin du cliché que l’on se fait habituellement (je pense à Watchmen, the Boys, DKR…) pour nous proposer lui aussi son personnage fatigué, décalé avec le monde qu’il côtoie et au final bien plus proche des héros que l’on connait via d’autres parutions.

Joe Casey arrive à nous surprendre et propose une réelle réflection sur son personnage, sa place dans cet univers, ses actions passées comme présentes et au final on en ressort avec une seule envie, découvrir une autre aventure de ce personnage aussi proche de Lobo le Czarnian que du Comédien de Alan Moore.
Les dessins deHuddleston sont magnifiques! Il construit ses planches comme des estampes, c’est magnifique et dynamique, le dessinateur sait retranscrire la vulgarité de certaines scènes de façon magnifique et qui au lieu de dégouter, nous donne envie d’en savoir plus, c’est une étrange sensation qui se dégage des dessins de l’artiste. Durant ma lecture, j’ai eu l’impression que le dessinateur était comme nous, un simple spectateur tentant d’en savoir plus sur l’univers qu’il dessine et cela donne un résultat plus que remarquable et qui pourrait justifier à lui seul l’achat de cette oeuvre étrange mais attrayante et surtout excellente! C’est un de mes coups de coeur du mois.

J’ai bien aimé l’aspect fun, un peu bas du front, de cette BD. Je suis pas spécialement fan du travail de Chris Huddleston pour ma part, même si j’ai apprécié sa mise en scène. Ce sont surtout ses disproportions volontaires qui m’ont un peu bloqué, je pense.
Sinon effectivement, le Redresseur de Torts pourrait bien être le fils caché du Comedian. A venir dans “After Watchmen” ?