CAPTAIN AMERICA #1-11 (Ta-Nehisi Coates / Yu, Kubert)

Nouvelles séries. Nouvelles équipes créatives. Nouvelles directions. Nouveaux débuts.
C’est le Nouveau Départ (Fresh Start) de Marvel.

Marvel Comics a choisi le 4 juillet 2018, jour de l’Indépendance, pour relancer la série Captain America dans le cadre de l’initiative Fresh Start. Le titre a été confié au scénariste Ta-Nehisi Coates (Black Panther) et au dessinateur Leinil Francis Yu. Et c’est Ta-Nehisi Coates qui a lui même confirmé la nouvelle dans un essai écrit pour le site The Atlantic :

Ci-dessous, un aperçu de la couverture du #1 par Alex Ross :

Source : www.theatlantic.com

Quelle bonne idée…

Ah moi oui je trouves.

Un scénariste aussi ambitieux que soporifique et un dessinateur qui a biffé le mot “narration” dans son vocabulaire. Je crois que je vais faire l’impasse.

Jim

C’est parce que tu vois du bon en toute chose, Victor.
Mais accroche-toi. Tu peux t’en sortir. Moi, je suis devenu méchant et aigri sur le tard.

Sinon je suis curieux de savoir ce que seront les prochains projets de Mark Waid vu qu’il n’a plus les Vengeurs, les Champions et maintenant Cap.

Pas d’accord du tout, je suis très emballé par ce projet

Je le verrais bien sur un titre “Ant-Man & the Wasp” (après tout, il est le co-créateur de Nadia Pym).

Pas con.

Et en plus il a bon le bougre.

Je rejette par dégoût personnel le style de Yu… ça sera sans moi.

C’est bien. Enjoy.

Je m’enjaille à fond même !

Pense “I.D.E.N.T.I.F.I.C.A.T.I.O.N”, Sylvain ! ça peut expliquer pas mal de choses !
(C’était quand, le dernier vrai bon taff de Yu, déjà ?)

High Roads ?

Jim

Ouch … je ne savais même pas que ça existait !

Je crois que c’est là que je l’ai découvert. Ou peut-être sur le Silent Dragon de Diggle. Et dans les deux cas, j’ai bien aimé. Il y avait quelque chose de Chaykin dans son trait, et on sentait qu’il lorgnait vers l’esthétique des revues genre Saturday Evening Post, des compositions à la Rockwell ou à la Leyendecker. Donc moi, je trouvais ça formidable, comme note d’intention. Et puis trèèèèèès rapidement, tout ceci s’est délité, et il n’est plus resté qu’un faiseur de grosses images sans souci de ce qu’il raconte. C’est pas laid du tout, hein, mais c’est de la mauvaise BD.

Jim

Superior non ?

Comment veux-tu t’identifier à ça ?
Il n’y a pas que le problème narratif souligné par Jim. Il y a une raideur graphique, un manque total d’imagination dans les compositions, des personnages souvent inexpressifs…
J’ai encore en mémoire ses Avengers et ses Secret Invasion. Une purge. Entre son taff et la démolition en règle de la caractérisation par Bendis, il y avait de quoi désespérer.
Oui, Superior, ça m’a laissé un meilleur souvenir. Pas impossible que Millar y soit pour beaucoup, même si ça m’écorche de le dire.

Je crois qu’il parlait de Coates en fait. Et non je ne m’identifie pas à Coates pour le coup pour répondre à Soyouz ^^ (et encore moins à Cap)