CAPTAIN AMERICA/IRON MAN #1-3 (Derek Landy / Angel Unzueta)

Marvel annonce la mini-série Captain America/Iron Man, par Derek Landy (Falcon & Winter Soldier) et Angel Unzueta (Star Wars : Poe Dameron).

Le #1 sortira en novembre.

CAPTAIN AMERICA/IRON MAN #1 (OF 5)

  • Written by DEREK LANDY
  • Art by ÁNGEL UNZUETA
  • Cover by ALEX ROSS
  • On Sale 11/24
  • A government agent turned Hydra provocateur stages a daring breakout on her way to prison, attracting the attention of both Iron Man and Captain America. When Steve and Tony realize they both have a connection to the slippery fugitive, they team up to track her down—only to discover she’s not the only player on the board with big plans and sinister motives…

Deux mini-séries à la suite après la fin du run de Coates ; donc le relaunch de l’ongoing est repoussé à l’année prochaine ?

Ils vont se taper dessus pendant 22 pages ?

C’est l’impression que ça donne.

Aperçu :

capironman11

capironman12

capironman1a

CAPTAIN AMERICA/IRON MAN #1

Written by: Derek Landy.

Art by: Angel Unzueta.

Covers by: Alex Ross, Taurin Clarke, Patrick Gleason.

Description: A government agent turned Hydra provocateur stages a daring breakout on her way to prison, attracting the attention of both Iron Man and Captain America. When Steve and Tony realize they both have a connection to the slippery fugitive, they team up to track her down-only to discover she’s not the only player on the board with big plans and sinister motives…

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: December 8.

capironman12

capironman13

Pas mal.
Derek Landy, qui ne m’avait pas convaincu sur Falcon & Winter Soldier #1, entame ici une nouvelle mini-série team-up, a priori pour occuper l’espace le temps que Marvel se décide à redonner une série mensuelle à Cap’.
Ici, le scénariste reprend un perso’ de Falcon & Winter Soldier, une agente du SHIELD liée à l’Hydra à qui il donne une micro origine liée aux coucheries de Tony Stark. Cette Veronica est au coeur de l’action, car son transfert pénitentiaire est interrompu par un ex membre de l’Initiative devenu super-vilain, qui veut quelque chose d’elle. Et Tony et Cap’ la suivaient, ça bagarre, quelques anciens de l’Initiative viennent gêner alors que Veronica et l’autre s’enfuient. Suite au prochain épisode.
Bon, ce n’est pas formidable mais ça se laisse lire. Derek Landy maîtrise bien Tony Stark, fondamentalement plus « principal » ici que Cap’, qui semble faire office de guest-star, comme s’il s’agissait d’une série Iron Man. N’ayant pas lu Falcon & Winter Soldier, je ne sais rien de Veronica mais celle-ci fonctionne dans son rôle déjà-vu mais agréable.
Angel Unzueta a ici un style proche du CAFU de la série Iron Man de Christopher Cantwell, ce qui donne une unité graphique mais rappelle les numéros longs et chiants de ce titre. M’enfin, c’est solide et efficace.

On pourra aisément passer à côté de cette saga, à mon avis, mais ça reste correct.

Oui c est ca

(W) Derek Landy (A) Angel Unzueta, Rachelle Rosenberg (CA) Alex Ross
• Meet the PALADINS! When a group of eager new super heroes interrupts Cap and Iron Man’s hunt for escaped Hydra commander Veronica Eden, Steve and Tony struggle to determine whether the team is an asset or a liability.
• But they’ll need all the help they can get when Veronica makes a powerful new friend…
RATED T+
In Shops: Jan 05, 2022
SRP: $3.99

Hey, c’est bien !
Je n’avais pas été emporté par le #1, sympathique mais finalement pas impressionnant. Derek Landy ne m’épate pas beaucoup plus ici, mais le numéro est plus rythmé, avec plus d’événements, plus d’interactions et plus de bons dialogues.
Plus, tout simplement.
On voit ainsi les retombées de la fin du #1, avec l’évasion de Veronica avec Fifty-One, l’un des ex-membres de l’Initiative devenu super-vilain. Cap’ et Iron Man font semblant de laisser les Palladins, anciens membres de l’Initiative aussi, prendre la main pour retrouver Fifty-One et poursuivent eux leurs pistes. Ils retrouvent Veronica dans une ancienne cache d’armes du SHIELD, et c’est la bagarre. Veronica a des équipements de Spider-méchants, et Fifty-One s’enfuie avec l’armure de Captain Hydra. Les Palladins viennent aider, alors que Fifty-One semble lié à un vieil, vieil ennemi d’Iron Man qu’il veut réactiver.
Et c’est plutôt cool, oui. Une fois de plus, c’est clairement Iron Man qui domine dans la mini-série, que ça soit dans le temps d’existence dans les pages ou le rôle. Cap’ est vraiment un invité, ici, qui vient certes aider, accompagner, remonter le moral de Tony, mais pas grand-chose d’autre.
La mini-série est déséquilibrée entre ses deux héros, mais la lecture est bonne. Voir Steve et Tony avec les Palladins est rigolo, d’autant que les interactions sont fluides. Bon, Cap’ en fait beaucoup pour réconforter un Tony toujours aussi paumé et dépressif que dans la série (super chiante) de Christopher Cantwell, mais ça fonctionne. Les rebondissements sont bons et, surtout, Veronica est très fun à suivre.
J’aime bien ce perso’, finalement, et Angel Unzueta propose des planches solides, dynamiques, bien construites et avec de jolis dessins.

Une bonne surprise, pour une mini-série qui ne révolutionne rien mais qui, sur ce #2, joue intelligemment la continuité et m’amuse.

(W) Derek Landy (A) Angel Unzueta, Rachelle Rosenberg (CA) Alex Ross, Philip Tan
Captain America is shaken after a relic of the darkest chapter of his life resurfaces in the hands of a villain, and Iron Man struggles to keep him on track. When the hunt for Veronica Eden leads them to a stolen S.H.I.E.L.D. helicarrier, they’ll need all of their focus to survive
a high-tech ambush!

RATED T+

Ah ! quelle délicieuse petite surprise qui se poursuit.
Derek Landy m’amuse énormément sur cet épisode et cette mini-série. Il rééquilibre quelque peu l’attention entre Cap’ et Tony, le premier ayant désormais un bon tiers du focus alors qu’il n’avait qu’un petit quart avant. On creuse ainsi ses difficultés à accepter, toujours, qu’un Steve Rogers ait été de l’Hydra, alors que Tony essaye d’être « gentil ». Ils emmènent Veronica suive Fifty-One, alors que les Palladins galèrent et se déchirent devant leur échec.
Mais Veronica les trahit (bien sûr) et révèle être en couple avec une IA, ancienne ennemie d’Iron Man, qui est désormais un Héliporteur abandonné. Ouais, carrément. Et tous deux veulent anéantir les super-héros et super-vilains. Bien sûr, Veronica est trahie elle-même, et tout s’enchaîne.
Et bien c’est top, tout ça ! Derek Landy maîtrise mieux son duo principal, mais livre surtout une très bonne voix-off de Veronica, autant drôle sur le style que pertinente dans quelques observations sur les surhumains. L’ensemble est fluide, fun, agréable et assez surprenant, via des rebondissements que je ne vois pas venir.
Angel Unzueta livre de bonnes planches, avec parfois quelques postures trop strictes (Cap’ n’est pas gâté), mais l’ensemble est efficace.

Une vraie bonne p’tite surprise, avec surtout une révélation sur ce personnage délicieusement horrible de Veronica Eden.

J ai pas lu le 3 mais jusque là je m e nuit sec
Déjà Véronique était un perso banal dans la serie falcon & ws…
Les dialogues… j y crois jamais… comme Tony d ailleurs
On de croirait dans une série buddy comique de 21 h sur m6

Ah, moi, je suis bien impliqué dedans. :smiley: