CAPTAIN AMERICA : SYMBOL OF TRUTH #1-5 (Tochi Onyebuchi / R.B. Silva)

Sympa’, mais un peu trop décompressé, avec des éléments un peu déconnectés entre eux.
Tochi Onyebuchi livre un épisode avec plusieurs éléments qui, en soi, sont agréables, mais n’ont pas beaucoup de liens entre eux. Côté Sam, son passage en Latvérie est complètement artificiel, comme l’échange avec Deadpool, qui met sur la piste du Vibranium. Le contact entre Sam et le Wakanda reprend bien les éléments de la série actuelle Black Panther, et le White Wolf continue de manipuler l’ensemble, pour un but mystérieux. En parallèle, le nouveau Faucon essaye d’en apprendre plus sur les événements, mais se fait piéger, comme sa cousine.
Bon, ça se lit bien, hein. Mais les deux intrigues sont quand même déconnectées, même si les thèmes et quelques personnages sont proches. L’ensemble, cependant, ne se lit pas de manière fluide, hélas, car les passages semblent hachés, trop coupés entre eux. D’autant que, oui, le passage de Sam en Latvérie est bien artificiel, et ça sonne un peu naze.
RB Silva, lui, livre de jolies planches, bien dynamiques et agréables. Mais les couleurs sont un peu pâles, un peu délavées, et c’est dommage.

J’aime bien l’atmosphère de la série, mais ce que ça raconte, et comment ça le raconte, me semble assez maladroit.

1 « J'aime »

CAPTAIN AMERICA: SYMBOL OF TRUTH #7
In CAPTAIN AMERICA: SYMBOL OF TRUTH #7, featuring guest artist Ig Guara, the White Wolf’s latest attack has put Falcon in critical condition and sparked a civil war in Mohannda. When Sam Wilson’s role as Captain America prevents him from pursuing his own justice on an international scale, his government contact sets him up with a surprising new partner – an old ally long thought dead. As teased yesterday, It’s the return of Nomad! But who will bear the mantle this time and will their assistance be a blessing or a curse?

CAPTAIN AMERICA: SYMBOL OF TRUTH #7
Written by TOCHI ONYEBUCHI
Art by IG GUARA
Cover by R.B. SILVA
On Sale 11/23

CAPTAIN AMERICA: SYMBOL OF TRUTH #4

Written by: Tochi Onyebuchi.

Art by: R.B. Silva.

Covers by: R.B. Silva, Leo Castellani.

Description: Sam Wilson uncovers a plot that poses an imminent threat to both the U.S. and Wakanda – but Wakanda doesn’t want to play ball with Captain America. Faced with an impossible decision, Sam tries to do what’s best for both countries. But will his gamble pay off or cost him dearly? And what interest do the elusive White Wolf and his ally Crossbones have in the outcome?

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: August 24.

Pas mal, sans plus.
Je ne suis pas emballé par cet épisode où, d’un côté, le nouveau Faucon se libère avec des prisonniers difficilement et, de l’autre, Sam s’introduit illégalement au Wakanda, pour enquêter sur le trafic de Vibranium après le refus strict de Shuri. Bon, il se fait piéger par Crossbones qui veut le tuer dans une attaque terroriste, ils se battent et T’Challa arrive, alors que le Loup Blanc manipule encore.
Moui, bof. Ca se lit, mais je ne suis pas dedans. Je n’ai aucun affect avec le nouveau Faucon, et je trouve que Sam est bien maladroit et un peu bêbête d’arriver comme ça au Wakanda. La bagarre avec Crossbones est cool, mais l’arrivée de Black Panther est téléphonée.
Tochi Onyebuchi ne me convainc pas, ici, et RB Silva livre de bonnes planches, mais la colorisation un peu terne joue contre lui. Ce n’est pas aussi beau et intense que d’autres fois.

Ca se lit, mais je ne suis vraiment pas convaincu ici.

(W) Tochi Onyebuchi (A/CA) R. B. Silva, julian Shaw, Jesus Aburtov (CA) Salvador Larroca
It’s a showdown between Captain America and Black Panther, with the fate of two countries on the line! And when the dust settles, who will pay the price for Sam Wilson’s incursion into Wakanda? Meanwhile, Falcon uncovers a piece of evidence that changes the scope of the mission - and exposes the White Wolf’s ultimate motive.
In Shops: Sep 28, 2022
SRP: $3.99

Mouais, mouais, mouais.
Je ne suis pas convaincu par ce numéro, et grosso-modo la série en général. Son approche, en tout cas. Tochi Onyebuchi essaye de bien faire, mais autant le fond que la forme de son intrigue ne me passionnent pas.
Le fond, déjà. L’intrigue sur du trafic de Vibranium et un complot du Loup Blanc pour affaiblir autant le Wakanda que l’Amérique, ça a du sens dans l’idée, mais ça reste assez « faible » et ça ne m’emballe pas. La forme, ensuite, avec des épisodes assez lourds, peu dynamiques. Ici, Sam se bagarre en civil contre T’Challa, le bloque grâce aux oiseaux, est pris à parti par les Wakandais, qui décident de rejeter désormais tous les Américains, pour couper entièrement les liens du fait de l’arrivée « secrète » de Sam. Je trouve ça excessif, avec notamment ensuite le Faucon qui vient aider et « armer » Sam. Pour préparer la suite, et des suites plus dures.
Bon… ça ne m’emballe pas. Je trouve l’ensemble très emprunté, peu fluide. Je n’aime pas comment les choses se déroulent, avec cet appel trop facile à la bagarre et aux positions brutales des Wakandais. Ca ne cadre pas et encore moins avec la série Black Panther actuelle. D’autant que le fond n’est pas passionnant.
Dommage, car RB Silva continue de bien illustrer tout ça, avec dynamisme, malgré des couleurs trop pâles.

Je m’admets bien déçu.

Pas faux. Outre l’intrigue, Sam est devenu un Captain America bien différend de ce qu’il était sous spencer ou avant.
Le Wakanda me choque pas vu ce qu on lit dans Black Panther.
Reste que c est joli, dynamique et que ca se lit.

Ouais, je n’ai pas encore lu malgré nos échanges, mais je trouve que c’est un SamCap « bas du front », qui tape avant de poser des questions et surtout de s’annoncer.
Je trouve ça dommage, car il ne m’apparaît pas sympathique, ici.

Il y a un lien, mais le rejet brutal des Américains, encore plus réfugiés, ça me semble excessif « juste » pour la présence de Sam ici.

C’est divertissant, oui.

C est plus que Sam semble endosser un rôle plus lié au gouvernement que Steve alors que sam… c est as son truc… Il me semble sans recul sur l amerique presque.

Pour le Wakanda, on voit dans BP que le gouvernement wakandais est capable un peu de tout… y compris contre Panther… donc contre des americians…

C’est vrai que SamCap apparaît comme un agent du gouvernement… ce qui n’a pas du tout de sens, en effet !
Dommage.

Oui, mais ils viennent de faire tomber ce gouvernement agressif.

j en suis pas là

Ah, pardon !

pas grave c etait assez courru d avance à moyen terme