CAPTAIN AMERICA : SYMBOL OF TRUTH #1-7 (Tochi Onyebuchi / R.B. Silva)

Une double dose de Capitaines Amérique (comme du temps de l’ère Spencer) dès les prochains mois ; c’est le programme du relaunch à venir.

D’un côté Captain America : Sentinel of Liberty (avec Steve) par Jackson Lanzing, Collin Kelly & Carmen Carnero et de l’autre Captain America : Symbol of Truth (avec Sam) par Tochi Onyebuchi & R.B. Silva.

super 2 series!!
Bon pour les scenaristes… je suis moins enthousiastes… y a plus personne chez marvel???

Mais non, voyons :

Ah, étonnant.

Premier aperçu de Captain America - Symbol of truth #1 :

CAPTAIN AMERICA #0

Written by: Tochi Onyebuchi, Jackson Lanzing, Collin Kelly.

Art by: Mattia De Iulis.

Covers by: Alex Ross, Mark Brooks, Adam Hughes Jim Cheung.

Description: When Arnim Zola launches a catastrophic attack on New York City, he meets his match – in Sam Wilson and Steve Rogers! In the explosive battle that follows, two Captain Americas prove better than one, and Sam and Steve decide they might just keep a good thing going…

Pages: 40.

Price: $4.99.

In stores: April 20.

Voila le vrai complot ultime!!!
Laisser Mallrat pendant presque un an sans une vraie serie captain america!
Maudits soient les dieux!

Mais c’est sympa’, ça !
Tochi Onyebuchi, Jackson Lanzing et Collin Kelly, bientôt chargés des deux séries sur les deux Captains America, lancent cette nouvelle ère via #0, très sympathique, oui.
Ici, Arnim Zola incarne une menace générique, avec un projet en plein New York, pour « tout changer » et tout dominer. Mais Steve et Sam, en Cap’, interviennent, pour stopper la fusée ; évidemment. Bon, il n’y a pas grand-chose à raconter, à résumer, on imagine bien ce qui arrive - et ce n’est pas sur le suspense que le numéro fonctionne.
Non, j’ai surtout apprécié ici les caractérisations de chacun, très classiques mais réussies. La narration, divisée entre chaque front, puis réunie via une union bienvenue et sympathique, est simple mais efficace. Chaque personnage est respecté, bien amené, bien écrit. L’ensemble a un côté « détendu », sympathique, mais prenant, qui est très agréable. Les dernières pages lancent quelques pistes, le White Wolf du Wakanda pour Sam et un mystère sur le bouclier pour Steve. Simple, encore, mais efficace.
Mattia De Iulis est moins figé qu’ailleurs, ses planches sont fort jolies bien que, oui, ça manque de dynamisme. La palette de couleurs est aussi parfois trop pâle, mais ça reste quand même de belle qualité.

Une relance très sobre, presque passe-partout, mais qui rappelle les fondamentaux et montre que les auteurs savent qui ils écrivent. Ca me donne envie de lire la suite !

Oui je tempere un peu.
le plus interessant est vraiment les subpolts lancés.
Zola est quand même un guignols dans l histoire et sa caracterisation est parfois étrange. (on peut en plus regretter l absence de Jet et le toujours disparu Ian qui lancait une chouette dynamique pour Steve et Sharon).
Steve et Sam sont quand même à minima. Là on les croirait tous deux absent d un quelconque débat social… surtout un Sam qui lance (oui cette amerique) alors que Zola lui donne des arguments qu il a lui même tenu periode Lee, Englehart ou Spencer…
Steve lui passe là pour un vrai boyscout qu on ne voit pas contredire l administration sur quoi que ce soit.

Je dis pas que c est mauvais… c est plutot bien foutu pour un numero qui n est que sur un long combat mais pour l instant vu les déclarations des auteurs, la forme de lancer deux rvues dont une avec Sam… j attend un peu moins de caracterisation neutre.

Meme avis sur le graphisme.

Il est vrai que, quand j’aime, je m’emporte. :slight_smile:

Oui, il est complètement « neuneu ».

C’est vrai. Une évocation au moins dans un dialogue, ça aurait été bien.

Oui, c’est vrai. Je l’ai vu comme un « pur » #0, qui repose complètement les bases des personnages, et les prépare à des relances.
J’ai vu ça comme un numéro « inoffensif », mais sympathique.

(W) Tochi Onyebuchi (A/CA) R. B. Silva, Jesus Aburtov (CA) Natacha Bustos, Olivier Coipel, Salvador Larroca, Skottie Young
Sam Wilson picks up the shield once more - and enters a world of trouble! Following a lead from Misty Knight, Sam intercepts a mysterious group hijacking what appears to be an empty train. As he digs deeper, he discovers that the plot may be connected to a crucial piece of Captain America history…and, surprisingly, Wakanda. The world is ready for two Captain Americas - but is Sam Wilson ready for what comes next? Acclaimed writer Tochi Onyebuchi (BLACK PANTHER LEGENDS, Riot Baby) teams with Stormbreaker R.B. Silva (POWERS OF X, INFERNO, FANTASTIC FOUR) to open a thrilling new chapter of CAPTAIN AMERICA history!
RATED T+
In Shops: May 11, 2022
SRP: $4.99

Traduction : c’est de la merde :wink:

Scénario « basique » mais efficace.
Tochi Onyebuchi, qui m’a bien plu sur Black Panther Legends, s’empare de la série sur SamCap, ici accompagné par le nouveau Faucon, Joaquin. Le scénariste utilise un procédé classique : plongée directe dans l’action, puis flashback explicatif, puis retour à l’action. Prévisible, mais efficace.
On a donc Sam et Joaquin qui interviennent sur un transport militaire qui contient du sérum de super-soldat, attaqué par plusieurs mercenaires qui semblent… être tous la même personne. Sam est venu ici après un entretien avec Misty Knight, avec qui il flirte. Sam et Joaquin gèrent, puis découvrent que le transport comprenait des clandestins mexicains, liés à Joaquin. Ils sont pris en charge par une sénatrice anti-immigrés, et Joaquin va les suivre. En parallèle, Crossbones est visité en prison par Hunter, le Loup Blanc du Wakanda, qui veut renverser deux pays et « laissera » Rumlow tuer SamCap.
Je trouve ça efficace. Tochi Onyebuchi débute « classiquement », avec un procédé déjà vu mais qui m’a plu. Le petit subplot sur une propagande wakandaise dans Harlem, au début, est plutôt intriguant, et le final surprend, mais ça m’intéresse. Le reste est rempli de grosses phases d’action, et d’un flirt sympathique avec Misty.
Bon, on est clairement sur un Sam dérivé du MCU - ce qui ne me dérange pas énormément, bien que j’admets peu connaître le Faucon des comics. RB Silva livre de très belles planches, fort jolies et dynamiques.

Un début sous contrôle, mais qui m’a plu.

Classique et efficace en effet et plus que le #0
La on a un lot de questions… on reprend enfin une relation romantique plutôt qu en créer une nouvelle comme quand on est scénariste d Iron man ou doc strange…
Moi je trouve que Sam est bien le Sam des comics … il y a juste le dessinateur qui calque un peu le visage de l acteur parfois…
Moi je suis satisfait sans non plus être retourné mais oui classique et efficace

1 « J'aime »

Pierre blanche ! Vite, une pierre blanche !

Jim

Y a lapidation ?

(W) Tochi Onyebuchi (A/CA) R. B. Silva, Jesus Aburtov (CA) Peach Momoko, Mateus Manhanni
After thwarting a train robbery with mysterious ties to the Super-Soldier Serum, Sam Wilson needs information. Unfortunately, the person he needs information from is Deadpool. Who’s in prison. In Latveria.
No one said picking up the shield again would be easy…
RATED T+
In Shops: Jun 29, 2022
SRP: $3.99

Je suis moins convaincu.
Tochi Onyebuchi précipite Sam en Latvérie avec Deadpool sans raison claire, pour essayer de lier Dr Doom avec l’intrigue sur le White Wolf et Crossbones, en créant un sujet sur le trafic de Vibranium. C’est faible, Deadpool fait pièce rapportée. Sam est bien écrit, mais tout ça est survolé, assez maladroit. Les passages sur l’autre Faucon sont sympathiques, mais on repart sur un complot sur des expériences sur des immigrés. C’est bien, hein, mais prévisible et déjà vu.
RB Silva assure avec de belles planches, dynamiques, mais les couleurs sont peu délavées, et ça rend moins bien.

Petite déception, les fils tirés ici sont assez maladroits. Dommage.

Oui c est assez calibré ce 2 mais il se lit bien. C est moins bien que le 1 mais ca se lit bien

(W) Tochi Onyebuchi (A) R.B Silva, Ze Carlos (A/CA) R. B. Silva, John Tyler Christopher, Nick Bradshaw
ON TRIAL IN LATVERIA!
Sam Wilson’s hunt for the source of a vibranium smuggling ring lands him in hot water with the one and only DOCTOR DOOM! Can Captain America escape Latveria with his life? And what dangerous secret has the Falcon, Joaqu n Torres, stumbled across in his own hometown?
RATED T+
In Shops: Jul 27, 2022
SRP: $3.99