CARNETS D'ORIENT t.1-10 (Jacques Ferrandez)

Discutez de Carnets d’Orients

Carnets d’Orient : 1830-1954

Ce premier tome de l’intégrale des Carnets d’Orient de Jacques Ferrandez réunit en un volume unique les cinq premiers tomes de la série (de Carnets d’Orient au Cimetière des princesses) - soit l’époque historique s’étendant des premières années de la colonisation de l’Algérie à la veille de l’indépendance. Bonus : en complément de l’album, un carnet de croquis relié, à la manière d’un fac-similé, rassemble les peintures réalisées par Joseph Constant, le personnage principal du premier volume de la série.

  • Éditeur : CASTERMAN (13 novembre 2019)
  • Langue : Français
  • Relié : 368 pages
  • ISBN-10 : 2203204125
  • ISBN-13 : 978-2203204126
  • Poids de l’article : 1.38 kg
  • Dimensions : 19.1 x 3.2 x 26.9 cm

Carnets d’Orient - L’intégrale : Tome 2 - 1954-1962

image

La Guerre d’Algérie décortiquée au plus près des deux camps.

La série Carnets d’Orient, commencée en 1987 dans (A Suivre) et couronnée de prix, retrace les deux derniers siècles de l’histoire de l’Algérie, de sa conquête par la France en 1830 jusqu’au début du XXIe siècle.
Une œuvre sur une période majeure de notre histoire récente, dont les échos résonnent avec force dans notre actualité. Cette série est aussi une manière pour Jacques Ferrandez, lui-même né en Algérie, de redécouvrir ses propres origines. Après un premier cycle consacré à la colonisation (de 1830 à 1954), ce deuxième cycle commence à la veille de l’insurrection pour se conclure à l’indépendance, en 1962.

Il réunit en un volume unique les cinq tomes :
- La Guerre Fantôme

  • Rue de la bombe
  • La Fille du Djebbel Amour
  • Dernière demeure
  • Terre Fatale
  • 35,00 €
  • A PARAÎTRE le 05/05/2021
  • 360 pages - 19 x 26.8 cm
  • Cartonné - Couleur - Relié
  • ISBN : 9782203203969
  • EAN : 9782203203969

Jacques Ferrandez a débuté chez Casterman en publiant Arrière pays, des petites histoires typiquement provençales. Après un premier cycle de 5 volumes de ses Carnets d’Orient, consacré à la période coloniale en Algérie, Jacques Ferrandez replonge dans l’univers provençal en adaptant les classiques de la littérature française Jean de Florette et Manon des Sources (1997) de Marcel Pagnol. En 1998, il signe avec Tonino Benacquista L’Outremangeur, suivi de La Boîte noire (tous les deux adaptés au cinéma). Il revient ensuite aux Carnets d’Orient dans un deuxième cycle de 5 tomes, situé à la veille de l’insurrection en Algérie. En parallèle, il réalise de nombreux carnets de voyage (dont Les Tramways de Sarajevo, Retour à Alger, Cuba père et fils…) avant d’adapter le polar de Maurice Attia Alger la noire (2012). Chez Gallimard, il signe l’adaptation de L’Hôte puis de L’Etranger d’Albert Camus. Dernièrement, il a collaboré avec le chef Yves Camdeborde pour donner naissance à Frères de terroir (2014, éditions Rue de Sèvres).

Donc 2014 c’est dernièrement

À l’échelle de l’univers, qu’est-ce que quelques courtes années ?

Jim

Pour certains, quelques semaines, c’est déjà loin.

Le temps est élastique.

Jim