CASTLE ROCK (Saisons 1-2)

Hulu a commandé une première saison de 10 épisodes. Ci-dessous, le communiqué de presse officiel de Castle Rock :

[quote]A psychological-horror series set in the Stephen King multiverse, Castle Rock combines the mythological scale and intimate character storytelling of King’s best-loved works, weaving an epic saga of darkness and light, played out on a few square miles of Maine woodland. The fictional Maine town of Castle Rock has figured prominently in King’s literary career: Cujo, The Dark Half, IT and Needful Things, as well as novella The Body and numerous short stories such as Rita Hayworth and The Shawshank Redemption are either set there or contain references to Castle Rock. Castle Rock is an original suspense/thriller — a first-of-its-kind reimagining that explores the themes and worlds uniting the entire King canon, while brushing up against some of his most iconic and beloved stories.

Castle Rock reunites Hulu, King, Bad Robot and Warner Bros. Television, which previously collaborated on event series 11.22.63, based on King’s novel. The series will stream exclusively in the U.S. on Hulu and Warner Bros. Worldwide Television Distribution will distribute globally.

Castle Rock is based on characters and situations created by Stephen King. Sam Shaw & Dustin Thomason developed the project for television and serve as executive producers along with J.J. Abrams, Ben Stephenson and Liz Glotzer. The series is from Bad Robot Productions in association with Warner Bros. Television.[/quote]

Jane Levy (Evil Dead, Don’t breathe) et Sissy Spacek (Carrie) ont rejoint la distribution de Castle Rock.

V1_UY317_CR125,0,214,317_AL

V1_UY317_CR10,0,214,317_AL

Scott Glenn (L’Etoffe des Héros, Daredevil…) a rejoint la distribution. Contrairement à Jane Levy et Sissy Spacek (post ci-dessus), il interprétera un personnage tiré directement des romans de Stephen King, le shérif Alan Pangborn.

V1

Alan Pangborn a déjà été incarné au cinéma par Michael Rooker dans La Part des Ténèbres et par Ed Harris dans Le Bazaar de l’Epouvante.

Font également partie de la distribution :

  • Melanie Lynskey (Créatures Célestes)

V1_UY317_CR6,0,214,317_AL

  • Terry O’Quinn (Lost)

V1_UY317_CR1,0,214,317_AL

  • et Bill Skarsgård, l’interprète de Grippe-sou le clown dans Ca.

V1_UY317_CR17,0,214,317_AL

Premier teaser :

Nouveau teaser :

Début de la diffusion le 25 juillet.

V1_SX675_CR0%2C0%2C675%2C999_AL

Série renouvelée pour une seconde saison.

Faire du Stephen King sans adapter littéralement Stephen King. Livrer une nouvelle histoire qui se déroule dans un univers bien connu sans que les nombreuses références alourdissent le récit. Pas simple…et en partie réussi.
Les références sont là et elles sont bien intégrées. Les fans de Stephen King se retrouvent en terrain connu et ceux qui ne connaissent pas tous les recoins de son oeuvre ne seront pas perdus, à mon avis. Le récit imaginé par Sam Shaw et Dustin Thomason est intrigant et comme dans un roman de King, ils prennent le temps pour présenter les différents éléments et développer les personnages. Il y a des choses très intéressantes et une atmosphère souvent prenante…mais cette première moitié de saison met quand même un peu de trop de temps à démarrer (j’ai survolé certaines critiques qui la trouvent ennuyeuse et ça peut se comprendre).
Ca se décante dans la deuxième moitié après un septième épisode (sur 10) absolument brillant, avec une Sissi Spacek impériale et bouleversante. Une vertigineuse évocation de la maladie d’Alzheimer, avec un travail sur le montage de grande qualité. Très bien réalisé et interprété…d’ailleurs, les acteurs sont tous bons (il est juste dommage que Jane Levy, qui joue la nièce de Jack Torrance, soit sous-utilisée).
L’un des gros problèmes est que la fin…m’a laissé sur ma faim. Il y a des révélations (avec un concept très intéressant), mais il n’y a pas assez de réponses apportées. Il y aura une seconde saison, mais selon certains articles qui m’ont l’air contradictoires, il est possible que cette deuxième année raconte une autre histoire, selon la formule d’une série anthologique. Si c’est le cas, ce sera extrêmement frustrant et ferait de cette première saison une histoire à mystère(s) qui se finit en queue de poisson. Malgré cette semi-déception (parce qu’il y a quand même pas mal de choses qui m’ont plu même si Castle Rock ne tient pas ses promesses sur la durée), je suis quand même curieux d’en savoir un peu plus sur cette deuxième saison…

J’ai lu pas mal de choses sur la fin de cette saison 1.
Comme Castle Rock est un carrefour, que chaque saison s’y déroulera et que certains personnages pourraient figurer dans la suite, pour avoir toutes les réponses aux questions, il faut peut-être juste s’armer de patience.
Par exemple, la nature de Bill Skarsgård, c’est très probablement à dessein qu’elle conserve une aura de mystère.

Je vais poursuivre…tout en espérant que la série évite le syndrome Lost:wink:

C’est un peu tôt. :slight_smile:

Les têtes d’affiche de la saison 2 de Castle Rock ont été dévoilées.

Lizzy Caplan sera Annie Wilkes, l’infirmière psychotique de Misery.

V1_UY317_CR19%2C0%2C214%2C317_AL

25 ans après Les Evadés, Tim Robbins retrouve l’univers de Stephen King. Il sera Reginald “Pop” Merrill (personnage principal de la novella Le Molosse surgi du soleil), propriétaire de l’Emporium Galorium et usurier de Castle Rock.

V1_UY317_CR16%2C0%2C214%2C317_AL

Garett Hedlund sera John “Ace” Merrill, neveu de “Pop” Merrill et légendaire brute de Castle Rock. Dans le très beau Stand By Me de Rob Reiner, Ace était incarné par Kiefer Sutherland.

V1_UY317_CR1%2C0%2C214%2C317_AL

Elle a tout ce qu’il faut pour jouer une frappadingue.

Jim

Le premier teaser de la saison 2 :

La bande-annonce de la saison 2 :

V1_SY1000_CR0%2C0%2C675%2C1000_AL

V1_SY1000_CR0%2C0%2C675%2C1000_AL