C'EST LA FIN (Seth Rogen & Evan Goldberg)

[quote]DATE DE SORTIE FRANCAISE

9 octobre 2013

REALISATEURS

Seth Rogen & Evan Goldberg

SCENARISTES

Seth Rogen , Evan Goldberg & Jason Stone

DISTRIBUTION

Seth Rogen , James Franco, Jay Baruchel, Jonah Hill, Danny McBride, Craig Robinson, Jason Segel, Emma Watson, Michael Cera, Paul Rudd, David Krumholtz, Kevin Hart, Rihanna…

INFOS

Long métrage américain
Genre : action/comédie
Titre original : This is the end
Année de production : 2013

SYNOPSIS

Une bande d’acteurs réunis dans la villa de James Franco doivent faire face à la fin du monde…[/quote]

https://www.youtube.com/watch?v=ZgClpA2HS64

Une bonne partie du casting de “Pineapple Express” (“Délire express” chez nous, mouais pour le retitrage…"), déjà chapeauté par Rogen et Goldberg, pas spécialement fin mais efficace dans le genre comédies axées sur la fumette à la Cheech et Chong dans les 70’s…
Ca m’intéresse, surtout avec Danny “Kenny Powers” McBride !!!

Vu, et c’est quand même assez moyen cette affaire…

Dommage parce qu’il y avait une gros potentiel avec ce pitch, mais les promesses “apocalyptiques” ne sont pas vraiment tenues, à deux trois idées près quand même. Et puis il y a ce casting de malades pour les amateurs de “stupid comedies” à l’américaine : je suis de moins en moins fan de Rogen, un peu surestimé à mon sens, mais il y James Franco toujours surprenant dans l’exercice comique, l’excellent Jonah Hill (sorte de version live et adulte de Cartman de “South Park”), et surtout l’incroyable Danny “Kenny Powers” McBride, phénoménal comme d’habitude. Et puis il y a d’habituels seconds rôles qui se révèlent excellents comme Craig Robinson (vu dans “Kenny Powers” aussi), très très drôle.

J’avais peur que le film ne se révèle gonflant par le côté “référentiel / clins d’oeil un peu “happy few” / on se tape tous sur les épaules entre potes”, vu que tout le monde joue son propre rôle ici, mais ce n’est pas le cas et le script aborde même un réflexion simple mais pas conne sur le statut du gotha médiatico-artistique, barricadé dans sa tour d’ivoire alors que le monde s’écroule autour d’eux (émeutes, massaxres, catastrophes en tous genres…). Pas forcément très finaud comme allégorie (il y a en plus un côté “culpabilité de parvenu” un peu pathétique, quand même…), mais c’est tenu, donc pourquoi pas, malgré une fin un peu confuse quand même à ce niveau (et assez nulle globalement, d’ailleurs).

Le film est super paresseux, il y a de gros ventres mous assez rudes en termes de dynamique (un comble), et l’inexploitation globale du potentiel comique mis en jeu a de quoi faire râler : l’exorcisme de Jonah Hill est ainsi annoncé en grandes pompes mais ne tient pas ses promesses au final…
Le tout n’est pas très bien filmé, écrit en mode “aléatoire” un peu particulier, avec beaucoup de choses improvisées (mais ça semble être la méthode Rogen, et pourquoi pas après tout), et des SFX pas très inspirés, même s’il y a du fric à l’écran.

Une déception quand même, donc, même si j’avoue avoir bien ri de-ci de-là. Mais j’attendais plus.