Changement de dénomination d la base de données auteurs

Bonjour,
pourquoi ne pas renommer la BDD “auteurs” en “personnalités”?

Auteurs est une notion un peu limitée actuellement puisque cela concerne essentiellement les dessinateurs ou scénaristes alors qu’il y a dans la base : réalisateur, coloriste, acteur, lettrage, traducteur…

Autre suggestion la renommer “staff”…

Cela éviterait les multiples discussions sur les doublons de fiches (auteurs, acteurs,…) qui pourraient être fusionnées.

ginevra

L’onglet pour accéder à cette base n’a d’ailleurs pas le même nom selon le site sur lequel on est : c’est “Auteurs” pour BDS et CS, “Personnalités” pour CiS et “Mangaka” pour MS.

Je suis pour que ce soit unifié en “personnes” (ou “personnalités”, mais “personnes” me semble plus neutre).

Tori.

“Personnes” fait peut-être trop neutre justement. “Personnalités” ça ne dépasserait pas de la case, et ce serait peut-être plus parlant pour les personnes justement, qui consultent le site sans plus de connaissances sur le sujet.

La catégorie dans la BDD est elle même intitulée “Personnalités”. Elle est de plus commune aux 4 sites.

Il y a aussi l’aspect sémantique :
auteur n’est pas un synonyme de mangaka ; mangaka ne s’applique pas stricto sensu aux manhwa et manhua, etc…

Les personnalités le sont par leur métiers. Ici ce sera essentiellement le monde du livre et de l’audio-visuel.

On ne peut d’ailleurs pas rechercher une personnalité par sa qualité dans la BDD.

J’ai cherché 2-3 synonymes, mais on tombe vite dans des contre-sens.

Personne
Personnalité
Personnage : peut référer à des être fictifs
Gens : familier
Acteur (du milieu) : utilisé seul, ce terme est imprécis
Être (de chair et de sang) : bonjour l’angoisse
Individu : connotation négative ?
Humain : no comment
Homme/Femme (ou Femme/Homme, je ne veux pas d’histoire) : c’est un sondage ?
Figure : … avec une tête au carré
Magnat : complot de l’industrie culturelle
Mesdames, Messieurs : puis-je prendre votre commande ?
Ponte, pontif : amen
(du)(beau)Monde : nan mais allo!
Bibliocosme : j’avoue je viens de l’inventer