CHILDREN OF THE ATOM #1-4 (Vita Ayala / Bernard Chang, Paco Medina)

Haha

Même ainsi je n ai aucune idée. Blague de djeuns !

Non mais elle n à rien dit de scandaleux pour une américaine j imagine.

Mais très très militante et publiant par exemple des listes de commerces tenus par des noirs pour les soutenir.

Bon voilà quoi. De ce côté de l Atlantique c est une démarche qui peut laisser circonspect à tout le moins.

A une époque, il y avait bien une liste de libraires ouverts, pour nous aider à les soutenir.

Sourire. Mais pas classée par couleur de peau du propriétaire.

C’est à double tranchant, ce genre de trucs : le KKK a une liste de cibles toute prête !

Tori.

Voilà

CHILDREN OF THE ATOM #3

Written by: Vita Ayala.

Art by: Paco Medina.

Cover by: R.B. Silva.

Description: Who are the X-Men’s sidekicks behind the masks? Meanwhile, a new alternative medicine is changing lives at school, but who’s recruiting the victims – I mean patients?

Pages: 32.

Price: $3.99.

CHILDREN OF THE ATOM #4

Written by: Vita Ayala.

Art by: Paco Medina.

Covers by: R.B. Silva., Bernard Chang.

Description: Dreams die young! Krakoa is opening its doors for the Hellfire Gala?! Sounds like the perfect opportunity for the Children of the Atom kids to visit. After all, Krakoa is their home…right? What could stop them? Or rather, who…

Pages: 32.

Price: $3.99.

In stores: June 9.

Bon, je pensais que c’était un tie-in à Hellfire Gala… et non.
Même si les gamins en parlent, Vita Ayala reste fixée sur eux, leurs difficultés, leurs liens, avec ici un focus sur Benjamin « Benny » Thomas alias Marvel Guy.
Bon, ça se lit mais ça ne me passionne pas. Le portrait en voix-off de Benny est plutôt bon et pertinent, mais les errances relationnelles entre les membres et d’autres, ça me laisse froid. Ils tentent d’aller au Gala, s’échouent ailleurs, sont tabassés par des vilains, le p’tit jeune et frère de Benny s’enfuie et sembler ramener les X-Men, qu’il guide par un « X-Men… X-ssemble ! » ce qui m’a fait sourire.
Mais ça reste faible, moyen. Pas mauvais en soi, mais juste pas passionnant, avec un Paco Medina efficace, sans plus.

Je n’y reviendrais pas.

Sur tout ce que j’ai lu venant de toi sur les ties-in de X-Men, dans l’ensemble, ce n’est pas top… À te lire, on a l’impression que ça devient lourd et que les bonnes idées ne sont pas super bien exploitées… Ambiance fracassante… :wink:

C’est exactement ça.
Après, j’avoue avoir des réserves sur les piliers de l’époque Krakoa mais HoX PoX m’a plu, comme X of Swords. Mais les séries régulières c’est finalement très léger.