Chronique : GE Good Ending T.16

Charlie One nous parle du dernier tome de la série !

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/22255/chronique-ge-good-ending-t-16.html)

Un chef d’œuvre !!
Reste plus qu’à croiser les doigts pour Kana édite Domestic na Kanojo, même niveau qualité que GE mais en beaucoup plus adulte et mature :slight_smile:

Après un avis comme le tien comment ne pas continuer-commencer cette série ? Surtout que je viens également de lire une critique de 19/20 sur un autre site. Je pense que je vais pas tarder a acheter les 5-6tomes qui me manques et enfin lire l’intégrale de Good Ending qui m’avait vraiment bien plu et qui semble au final énorme !

C’est effectivement une excellente série qui ne rencontre pas le succès qu’elle mérite à cause de trop nombreux aprioris sur les shonens sentimentaux trop souvent mélangé/confondu au type harem.

Good Ending montre avec réalisme et justesse, ce que l’on peut ressentir lors des tous premiers véritables sentiments amoureux, les doutes, les efforts, les hésitations, les trahisons et les peines de cœurs, que l’on a tous vécu un jour. Il y a bien sur une pointe d’humour avec les personnages secondaires qui permet d’alléger les passages difficiles de l’histoire, mais ces personnages ne sont pas de simple accessoire puisqu’ils sont également bien développé avec leur propre histoire et, comme le chroniqueur le mention, ont leur propre fin.

@Kagehime : Pour Domestic, un éditeur français a déjà la licence depuis plusieurs mois (sans doute kana puisqu’ils suivent leur auteur en général).

http://img11.hostingpics.net/pics/510418CQXTScHUcAEG1KUjpglarge.jpg

Et j’ai eu très peur qu’ils ne le fassent pas car, effectivement, la série est beaucoup plus mature et direct sur certaine facette. Mais si ils le sortent, j’espère juste qu’ils ne fassent pas avec Hina ce qu’ils ont fait avec Sho dans GE. Qu’Utsumi ne dise pas senpai mais Sho dans la version française, c’est un peu gênant sur 2-3 scènes où justement Utsumi change la manière dont il l’appel, mais dans Domestic, c’est vraiment essentielle qu’il ne l’appel pas Hina avant le 54 où cela fausserait une grande partie de la relation entre les deux personnages et donc de l’œuvre. C’est ma plus grande crainte pour la sortie française. Mais j’ai quand même hâte de l’avoir entre les mains :slight_smile:

Morpheus14, je suis tout à fait d’accord avec toi sur ce problème et c’est pas propre à Kana et GE mais à toutes les séries “sentimentale” qui sorte en France. Le même problème se pose par exemple dans Suzuka ou A town (chez Pika), car en france on a pas de “tag” et on appelle pas les gens par leurs noms mais par leurs prénoms chose complètement différente chez les japonais.
perso je trouve que l’adaptation en Fr enlève un peu quelque chose par rapport à la VO, mais si les éditeurs veulent séduire un large puplic, je pense que c’est inévitable.

Bien