Chronique : La fille de la plage

Poison Lady revient sur cette série pas comme les autres signée Inio Asano

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/22096/chronique-la-fille-de-la-plage.html)

Belle chronique !
J’ai découvert les oeuvres d’Inio Asano il y a environ 2 ans avec Un Monde Formidable, Nijigahara Holograph, Solanin et La fin du monde avant le levée du jour. Il me reste encore Oyasumi Punpun à lire (je l’ai achetée mais pas encore eu le temps de la lire) mais j’ai vite compris que cet auteur sortait du lot, un génie qui maîtrise à la fois son dessin qui se veut de plus en plus réaliste (encore qu’avec Dead Dead Demon’s, le trait semble plus “mangaïsé”) et ses histoires bien ancrées dans les mentalités d’aujourd’hui.

Tout cela pour dire que La fille de la plage, même s’il n’est pas destiné à tous les publics et que les volumes sont un peu cher (15€), se doit d’être lu pour qui aime la qualité et les histoires qui sortent de l’attendu.

Oui, cette série fou une claque.
Comme souvent avec Asano, on est toujours dans une histoire qui ne cherche pas la simplicité, mais pas la complexité non plus.
C’est une histoire de vie (et non de LA vie).

Certains passages m’ont paru un peu poussifs, les personnages secondaires vides, mais ça n’enlève pas le fait que ce manga doit être lu.

Cette chronique me plaît. Je l’acheterai dans la semaine merci :slight_smile:

Merci Poison Lady, tu as su trouver les mots.
Je vais de ce pas regarder tout cela de très près.

Personnellement, j’ai trouvé ce titre plutôt fade, en comparaison des autres oeuvres d’Isano. Un peu trop lisse. Je n’ai pas eu d’empathie, du début à la fin pour les personnages. Ce sont deux paumés qui errent au hasard et si à la toute fin on trouve une explication pour le garçon, la fille on se demande encore c’était quoi son problème pour agir de la sorte. Ah et je trouve que c’est bien trash dans le t2 en particulier, et pourtant je ne suis pas de nature à être choquée. Mais franchement certaines scènes auraient mérité d’être carrément zappées car elles n’apportent rien si ce n’est de dessiner le pire du pire selon les relations sexuelles du point de vue de nos amis les japonais. Bref, C’est un titre qui peut largement être zappé par les fans de l’auteur et encore plus par les autres. Pour ma part, je n’en garde rien de très positif.

la fille de la plage est un très bon titre que je recommande vivement !