Chronique membre : One-Punch Man T.1

Voici la chronique de cmaj sur OPM

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/22673/chronique-membre-one-punch-man-t-1.html)

Je te tire mon chapeau ! Non seulement ton article était complet, bien construit et fluide mais il m’a aussi donné une furieuse envie de lire ce 1er tome!!

J’ai acheté, j’ai lu et j’ai été un poil déçu tout de même et cette chronique reflète bien ma pensée. Le plus gros point noir c’est tout de même le scénario… A voir par la suite en espérant que ça évolue en bien…

quel est souci avec le scénario d’OPM ? c’est un manga de combat/baston avec un ton humoristique/parodique, faut pas s’attendre à un scénario avec des intrigues à tiroirs, ou un scénario rempli de plot twists, ou une intrigue avec un but ultime pour le héros, tant que c’est efficace je vois pas le problème, y a d’autres trucs à lire à coté pour ceux qui veulent du “scénario” , là c’est du gros divertissement un peu défouloir sur les bords et ça fait le job, pas besoin d’avoir des gros enjeux ou une trame principale complexe pour l’apprécier, on peut pas tout avoir.

Le soucis c’est qu’au bout d’un moment c’est toujours pareil.
Donc certains s’en lassent, il a pas dit que tout le monde devait être de cet avis.

OnePunch-Man enchaine aussi les clichés du shonen, bon ca se voit pas dans le premier tomes, mais il y a le mec qui se revele tout le temps bien qu’il est nul, le mec qui interrompt le combat pour parler de ses compétences, le mec qui a des evolution a l’infini etc… Et a chaque fois Saitama s’en debarasse comme si de rien était. De plus je trouve que les arcs que l’arc qui vient juste apres l’anime est tres suffisant niveai scenario, m’enfin apres c’est juste mon avis :wink:

One-punch man joue la carte du second degré en utilisant des clichés, ce qui fait la différence avec un shônen de baston qui se prend au sérieux. Il faut bien comprendre qu’on a affaire à une sorte de parodie.

Donc, en fait, il est interdit d’être un peu exigeant avec ses lectures, surtout quand elles font un gros buzz ? Le scénario, ce n’est pas quelque chose d’optionnel dans une oeuvre, c’est essentiel. Après, on y apporte plus ou moins d’attention, d’importance, mais cela reste un point important. Pourquoi la remarque de petor te fait réagir ainsi ?

Non c’était pas le sens de mon propos évidemment qu’il faut être exigeant et que chacun l’est à son propre manière et selon ses propres critères, et je voulais pas m’en prendre personnellement ni à l’auteur de la chronique ni Petor , mais depuis la diffusion de l’anime et dans la foulée avec la sortie chez nous et tout le buzz fou autour d’OPM, on a pu lire partout les mêmes reproches manque de scénario, répétitif, etc, et cette fois j’ai voulu réagir parce que même si je partage aussi cet avis dans une certaine mesure, je trouve un peu abusé ces critiques au vu du titre et de ce qu’il propose .

J’ai l’impression que les gens attendaient trop de ce titre à cause du buzz médiatique et de son carton au Japon et espéraient qu’il surpasse la majorité des autres titres sur tous les points ( dessins, scénario, mise en scène, originalité etc) hors, One Punch Man c’est surtout un concept et un ton original, et des persos bien travaillés ( bon pas forcément de background sur les persos mais là encore c’est le concept même du tire qui ne s’y prête pas) bien réalisé techniquement, et vu l’idée de départ c’est déjà pas si mal.

Y a pas de tromperie sur la marchandise je veux dire le titre en lui même ne promet pas plus qu’il ne peut peut offrir One Punch man, on sait direct qu’on va être dans la parodie et le fun, et c’est normal que le scénario ne soit qu’un alibi pour les combats et les situations comiques, tant que l’univers est cohérent et que les situations ne soient pas trop tirées par les cheveux, ça passe.

Désolé si mon com’ précédent paraissait virulent.

Après libre à chacun de regretter que le concept prenne le pas sur un hypothétique scénario plus consistant qu’aurait pu proposer les auteurs avec la même idée et le même univers.

Salut salut !
Merci pour les commentaires positifs sur ma critique ! :smiley:

Quant au débat sur le scénario, concernant mon avis, je n’ai pas grand chose à rajouter par rapport à ce que j’ai dit dans ma critique : on a un très bon concept, mais je comprends que la répétitivité, la prévisibilité du scénario puisse en rebuter certains. Et j’ai expliqué que l’effet “phénomène OPM” fait que beaucoup s’attendaient à voir un manga extraordinaire, et avaient donc des attentes hautes, et qui dit attentes hautes, dit souvent déception.
Chaque manga a ses défauts, et il paraissait important pour moi de souligner ceux de OPM, et le fait qu’on sache à l’avance comment va se terminer chaque chapitre en est un (pour moi en tout cas). Et je trouve personnellement qu’avoir un objectif pour le héros est un plus (et parfois indispensable) et permet de donner davantage au lecteur l’envie de suivre l’oeuvre. On est dans du shonen, je ne demande pas des débats philosophiques, mais avoir un bon scénario est vraiment un plus.
Mais tout ceci n’enlève pas la qualité du manga qui reste malgré tout très bon. ^^

J’aimerais bien qu’un ou plusieurs lecteurs d’OPM ayant été “déçus” par le scénario trop simpliste m’expliquent ce que eux attendaient en plus sur ce point là : des motivations ou un but clair pour Saitama ? un univers plus détaillé, plus rationnel, plus de contexte ? des méchants avec des motivations plus complexes que " je veux détruire cette ville ou je veux dominer le monde" ? plus de rebondissements ? plus de psychologie ou d’introspection sur les protagonistes principaux ?

Je me trompe peut être mais c’est aussi la simplicité de sa trame, l’ “absence” ( ou plutôt le minimum possible ) de background sur les persos et la volonté de pas cantonner l’univers dans un cadre précis, qui font que les auteurs peuvent se permettre toutes les libertés possibles , en faisant intervenir à leurs guises toutes sortes de personnages gentils ou méchants, allant du simple combattant, à l’apprenti héros sans pouvoir, à des cyborgs dernier cri, des espers, des aliens, des monstres à l’apparence “ridicule” tout droit sorti de sentai ou au contraire des monstres charismatiques type animales ou autre, simples voyous, ninja surdoué , expert en arts martiaux, etc tout ça sans forcement devoir expliquer ou tout rationaliser.
Et c’est aussi ça qui fait son charme, avec un scénario trop riche, les auteurs seraient obligés de tout justifier à chaque événement pour garder de la cohérence sur le long terme et ça ne ferait qu’imposer des limites inutiles, la série perdrait de son énergie et ça serait contre nature par rapport, mais là encore je me trompe peut être et c’est peut être possible de concilier les deux .

Après, pour ceux qui recherchaient à la fois une histoire riche alternant action, humour, arcs sérieux et arcs “déconne”, combats vibrants, scénario consistant, de la parodie, des hommages, de l’émotion, persos charismatiques et qu’ils l’ont pas trouvé dans OPM bah y a Gintama… et surement d’autres titres dont j’ignore l’existence et dont des lecteurs plus expérimentés que moi seront ravis de citer quelques noms.

J’allais dire que je trouvais dommage que Gintama n’ait pas bénéficié d’un buzz comme celui autour de One-Punch Man, puis j’ai vu que tu en parlais :

Personnellement, j’ai été un poil déçu par le premier volume, et j’attendais d’en lire plus (je sentais le potentiel, mais n’en voyais pas encore la concrétisation)… Mais la lecture du deuxième tome (en épreuve non corrigée, comme j’avais lu le premier) me fait un peu changer d’avis : ce tome est plus construit, je trouve (le premier me semblait un peu décousu dans son déroulement).
Mais je ne comprends pas que ce titre provoque un tel engouement, alors que d’autres par le passé se sont ramassés avec un potentiel similaire.
Tant mieux pour Kurokawa, en tout cas.

Tori.

Tu as toi-même donné plein de pistes intéressantes pour étoffer le scénario. :smiley:
Je ne demande personnellement pas à ce que OPM soit hyper développé, mais je pense qu’approfondir les choses serait un réel plus.
Après, si ça n’est pas fait, ça ne me dérange pas, car je considère, comme beaucoup, que ce manga est à prendre au deuxième degré.
Mais (et ça fait écho avec ma critique), on ne s’ennuie pas dans ce tome 1, qui comme beaucoup de tomes 1 pose les bases du manga, mais il annonce assez indirectement, de par l’exposition du concept, à quel point le scénario va être répétitif et prévisible.
C’est aussi un point qui fait que je suis plus sceptique vis à vis de OPM que d’autres mangas ; j’aime les shonen car souvent ils présentent des combats qui me font vibrer ; à cause du concept du manga OPM, j’ai bien peur de ne jamais en voir car on sait que le héros gagnera toujours d’un coup de poing.

Je pense qu’on peut mettre du tout et n’importe quoi dans un manga sans avoir forcément besoin de se justifier, je pense à Dragon Ball par exemple. Même dans One Piece, où l’auteur met ce qui lui passe par la tête (bon après il tente de justifier pour rallonger artificiellement son manga mais bon).
Mais bon, personnellement je ne reproche pas à OPM de ne pas avoir un background travaillé, c’est juste que j’ai peur que le concept s’épuise sur le long terme.

Quant à la question du buzz, je pensais pourtant avoir apporté des pistes intéressantes dans ma critique :frowning:
Gintama, on parle quand même d’un manga d’une autre époque, une époque où même One Piece ne s’était pas vraiment imposé en France. Il faut se rendre compte qu’il y a une dizaine d’années, le marché du manga était très différent en France ; aujourd’hui, le nombre d’adolescents qui sont dans le monde du manga a considérablement augmenté, bref la clientèle a pas mal évolué.
De plus, Gintama a un humour bien particulier qui fait très souvent référence à la culture japonaise, et que donc presque tous les occidentaux ne peuvent comprendre, à l’inverse de OPM qui a un humour universel.