Chronique : Outlaw Players 1

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/24509/chronique-outlaw-players-1.html)

J’attends de voir si ça continue vraiment, et pas que ça fasse comme BB Project qui était excellent et qui s’est malheureusement vite fini sans vraie fin

Les quatre premiers tomes sont déjà finis, en tout cas (et ils paraîtront à un rythme soutenu)…

Tori.

C’est une bonne nouvelle ! Mais cela veut dire qu’il bossait déjà avec Ki-oon lorsqu’il a participé au tremplin alors ?

Et qu’il avait depuis longtemps abandonné Lords of chaos ?

Ha ça… Pika refuse de répondre sur le sujet pour le moment en tout cas…

Il y a la réponse à cette question dans l’interview qui ne devrait plus tarder à arriver (j’attends une dernière validation de Ki-oon avant de la soumettre aux chefs pour publication)… ~___^

Mais c’est, de toute façon, un projet qu’il avait commencé il y a près de quinze ans (avant de le laisser de côté et d’y revenir plus récemment).

Tori.

[quote=“Tori”]

Il y a la réponse à cette question dans l’interview qui ne devrait plus tarder à arriver [/quote]

Je n’en doute pas (c’était une perche volontaire tendue :smiley: )

ActuaBD a mis en ligne son interview croisée : actuabd.com/Rencontre-avec-l … -de-mangas

Du coup, ce sera la même… sauf que Fabrice n’avait que son crayon et du papier, tandis que les Illuminati et moi avions de quoi enregistrer l’audio.
Ma version sera fidèle textuellement, tandis que celle d’Actua BD a gardé les idées (Ah, et dans la mienne, du coup, on sait précisément qui pose quelle question, même si certaines questions posées par les autres faisaient partie des mienne, et que l’inverse est probablement vrai également… Fabrice a attribué la question sur le tremplin aux Illuminati, alors que c’était la mienne… ~___^).
Au passage, je suis reparti le dimanche soir en même temps que Fabrice (d’Actua BD), avec qui on a pu discuter un peu… C’était assez sympa (c’était la première fois que je participais à une interview croisée… J’appréhendais un peu, mais ça s’est bien passé).

Tori.

le titre parait trop deja vu pour que je m’y risque sans compter que l’auteur ne marque pas vraiment par les fins proposées precedemment