Chronique : Pupa 1

Lisez la critique de Skeet sur ce premier tome

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/25428/chronique-pupa-1.html)

Pas trop intéressée par ce manga.
J’avais regardé l’anime diffusé par Dybex sur dailymotion, je l’ai trouvé spécial et confus.
Même avis que toi sur le manga en somme. ^^"

Je savais que ce manga n’était pas pour moi, mais je l’ai feuilleté tout de même (et ça a confirmé mon impression).
Il faut avouer que Komikku a fait des efforts, en tout cas : le prix est, somme toute, raisonnable, et la couverture propose, sous la jaquette, une illustration en couleurs, ce qui est assez rare (si je me souviens bien, les intérieurs de la couverture (la deuxième et la troisième de couv’, donc) sont également illustrés et en couleurs, d’ailleurs, ce qui est encore plus rare, mais j’ai un petit doute, d’un seul coup : est-ce bien le cas ?).

Tori.

4 ? Olalala comme quoi les goûts et les couleurs… Je lui donne 8 pour ma part^^
Lu y’a longtemps en scans, j’ai pas trouvé l’anime extra mais je prendrai bientôt l’édition Komikku. J’attendais cette licence depuis longtemps, donc je suis ravie. Après c’est vrai que ce n’est pas à mettre entre toutes les mains. Je suis d’accord pour le côté malsain, mais je trouve justement que le côté lent du scénario donne de la profondeur.

Je trouve PUPA plutôt convaincant pour ce premier (gros) tome ! Après lecture j’avais vraiment envie de continuer. Pour le côté malsain, il s’efface plutôt vite et tout s’enchaîne bien. Bizarre que ca n’emballe pas plus que ça…