Chronique : Unlucky Young Men T.1

Découvrez les impressions de Skeet sur le premier tome de ce dyptique atypique.

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/21697/chronique-unlucky-young-men-t-1.html)

On retrouve dans ce manga l’écriture précise d’Ôtsuka qui sait en général bien où il va et dont le polar semble être le genre de prédilection… On est rarement déçu par ses titres.
Pour ce qui est de Kamui Fujiwara, on s’éloigne du trait de Raika ou Emblem of Roto pour retrouver plutôt celui de certains de ses titres non traduits chez nous, comme Ultra Q ou Kerberos panzer cop
L’association de ces deux auteurs donne un titre assez puissant.
Comme toi, je n’avais pas lu le résumé avant de lire le tome… Mais j’avais compris en voyant la couverture… J’ai juste été surpris du temps que l’on met à avoir le lien.
D’ailleurs, je trouve que c’est une bonne initiative de la part de Ki-oon d’avoir adopté cette pagination : le démarrage est plutôt lent, et l’on est un peu perdu au début… Mais après lecture du tome, on veut avoir la suite… Je ne suis pas sûr qu’en n’ayant lu que la moitié de ce tome le ressenti aurait été le même.

Ah, une dernière note : n’oublions pas que ce titre est lié à Mishima boys, à sortir chez Akata en début d’année prochaine (mais dessiné par Seira Nishikawa)…

Tori.