CHRONONAUTS (Mark Millar / Sean Gordon Murphy)


*couverture à venir

[quote]BEST OF FUSION COMICS : CHRONONAUTS 1
Auteurs : Mark Millar, Sean Gordon Murphy
96 pages, 13,00 EUR, en librairie seulement

Corbin Quinn et Danny Reilly sont deux génies sur le point de réaliser le premier voyage dans le temps. Malheureusement, l’expérience dérape et les deux héros doivent alors se frayer un chemin jusqu’à notre époque en traversant des ères plus dangereuses les unes que les autres : de la Rome antique jusqu’à la scène rock des années 80 !

(Contient les épisodes US Chrononauts 1-4, inédits)

SORTIE LE 21 SEPTEMBRE[/quote]

[size=200]LE SUJET SUR LA V.O.[/size]

La couverture :

14191910_10154463096479648_2978068304855391111_n

La critique par bulgroz est disponible sur le site!

Lire la critique sur Comics Sanctuary

Lu le bouzin et je suis loin de l’avis de Bulgroz.

A un moment donné il serait bien que Millar se pose et relise son histoire plutôt que de demander au premier dessinateur hype de dessiner l’idée qu’il avait dans sa tête.

Avec Chrononauts, Millar s’attaque au voyage dans le temps. Un thème bien éculé et traité de manières aussi géniales que pourri. Millar se place dans la catégories pourries.
En gros Corbin Quinn et Danny Reilly son pote voyage dans le temps et décide de faire tout et n’importe quoi. A tel point que l’agence qui les a envoyés, balance son équipe de sécurité, pour les arrêter.

Voilà. Le scénario est creux, ne prend pas en compte l’effet papillon, ne montrent pas les changement dans le temps apportés, il n’y a pas de vrais méchants ni même de vrais intrigues. Les personnages sont à peine esquissés pour l’un je ne parle pas de l’autres qui lui n’est même pas développé. Le ressort du héros avec son père et sa femme est tout de même assez lourd, car pas exploiter, au contraire Millar aurait pu ajouter du pathos ce qui expliquerait le changement de comportement à la fin et l’envie de se racheter.

Miller s’est mis en tête de réaliser ce que chaque personne se dit un jour et si je pouvais voyager dans le temps j’irais voir ça et ça… Sauf que Millar le fait version enfant pourrie gâté. Il y va donc avec ses GIJoes faire la guerre, puis va sortir avec des femmes en profitant de ses connaissances… Le fait que tout le monde parle anglais même en 1500 dans une province mongol. Ses vilains c’est une équipe de sécu et c’est bouclé en deux pages avec le grand chef qui meurt en mode kikoo lol. Même destination final fait mieux à ce niveau c’est dire.
Ca se lit en moins de 20 minutes chrono en prenant son temps tellement c’est nul.

Sean Gordon Murphy est bien c’est déjà ça.

[quote=“KabFC”]Lu le bouzin et je suis loin de l’avis de Bulgroz.

A un moment donné il serait bien que Millar se pose et relise son histoire plutôt que de demander au premier dessinateur hype de dessiner l’idée qu’il avait dans sa tête.

Avec Chrononauts, Millar s’attaque au voyage dans le temps. Un thème bien éculé et traité de manières aussi géniales que pourri. Millar se place dans la catégories pourries.
En gros Corbin Quinn et Danny Reilly son pote voyage dans le temps et décide de faire tout et n’importe quoi. A tel point que l’agence qui les a envoyés, balance son équipe de sécurité, pour les arrêter.

Voilà. Le scénario est creux, ne prend pas en compte l’effet papillon, ne montrent pas les changement dans le temps apportés, il n’y a pas de vrais méchants ni même de vrais intrigues. Les personnages sont à peine esquissés pour l’un je ne parle pas de l’autres qui lui n’est même pas développé. Le ressort du héros avec son père et sa femme est tout de même assez lourd, car pas exploiter, au contraire Millar aurait pu ajouter du pathos ce qui expliquerait le changement de comportement à la fin et l’envie de se racheter.

Miller s’est mis en tête de réaliser ce que chaque personne se dit un jour et si je pouvais voyager dans le temps j’irais voir ça et ça… Sauf que Millar le fait version enfant pourrie gâté. Il y va donc avec ses GIJoes faire la guerre, puis va sortir avec des femmes en profitant de ses connaissances… Le fait que tout le monde parle anglais même en 1500 dans une province mongol. Ses vilains c’est une équipe de sécu et c’est bouclé en deux pages avec le grand chef qui meurt en mode kikoo lol. Même destination final fait mieux à ce niveau c’est dire.
Ca se lit en moins de 20 minutes chrono en prenant son temps tellement c’est nul.

Sean Gordon Murphy est bien c’est déjà ça.[/quote]

C’est fun…mais très très très con ( et en effet, le WTF est plus gros que ma…enfin, gros).

Et je pense que le fun vient surtout de voir les dessins de Murphy qui s’éclate. Dommage parce que , comme souvent, le pitch de Millar pouvait donner quelque chose entre des mains plus appliquées.

Chrononauts ressortira le 24 juin avec un prix spécial de 10 euros.

CHRONONAUTS (NOUVELLE EDITION)
Auteurs : Millar, Gordon Murphy
Prix découverte : 10€ !
Millarworld, 120 pages, 10,00 €
Corbin Quinn et Danny Reilly sont deux génies sur le point de réaliser le premier voyage dans le temps. Malheureusement, l’expérience dérape et les deux héros doivent alors se frayer un chemin jusqu’à notre époque en traversant des ères plus dangereuses les unes que les autres : de la Rome antique jusqu’à la scène rock des années 80.
(Contient les épisodes US Chrononauts (2015) 1-4)

La couverture de la nouvelle édition :

101229651_10158232356644648_4804799778258944000_o