COBRA THE SPACE PIRATE (Buichi Terasawa)

Pas trop, comme je le disais :

J’ai pas trop d’explications. Le dessin animé, j’ai le souvenir d’un truc bourrin, bas du front et assez vulgaire (bon, faut dire que mon seuil de tolérance à la vulgarité est très bas, j’avoue). Pas revu depuis… je sais pas, moi, trente-cinq, non ? Jamais eu l’envie. Je m’étais dit que la BD, ça passerait mieux, mais en fait, pas tellement. Y a plein d’idées cools, mais avec ce personnage qui sourit tout le temps sans rien laisser passer, j’ai l’impression qu’il n’y a pas d’enjeu.

En plus, j’ai du mal à ne pas voir dans le traitement de certains personnages des emprunts à peine dissimulés à Wood ou Steranko, ça ne rajoute guère à l’opinion que je peux avoir du truc.

Jim

Ah, bon … vais pas te demander d’avis supplémentaire à ce sujet.

Tous les premiers episodes jusqu au rockball forment un tout cohérent, bourré d idées et de persos mémorables.

Vraiment.

Disons qu’il faudrait que j’en lise un peu plus, mais là, depuis des années, je suis pas super motivé pour compléter ma collection, au moins le début d’icelle.

Jim

J’ai failli acheter l’intégrale d’un coup, l’an passé (cf. un autre sujet)

Ah oui, je me souviens de ta remarque, effectivement.

J’ai trouvé l’intégrale de Goldorak par Nagai et Ota, et j’ai pris. Mais, je sais pas, le palefrenier hippie qui gratte la guitare en pensant à la planète bleue me parle sans doute un peu plus…

Jim

Cobra, c’est un vaurien !

Ouais, voilà, c’est toujours le truc qu’on me sort quand je dis que j’accroche pas : que c’est le Han Solo du Soleil Levant. Sauf que Solo, je sais pas, je le trouve à la fois mystérieux et marrant. Cobra, je le trouve chiant. J’ai l’impression qu’il n’a aucun sentiment, que rien ne le touche. C’est peut-être la traduction (enfin, les traductions), mais je ne le trouve même pas insolent.

Jim

insolent, peut être pas, en effet.
Mais pour le reste, c’est pas du tout le souvenir que j’en ai, au contraire. Et le DA, je l’ai revu il y a 22 ans.

Moi, j’ai dû le voir lors de la rediff sur Antenne 2, entre 1985 et 1987. Déjà, c’était une époque où je regardais moins de dessins animés, c’était le lycée et je lisais beaucoup. Donc déjà, j’étais pas très assidu.
Grosso modo, les dessins animés, j’ai rien suivi sérieusement entre la première diffusion de Goldorak (1978-1980) et Batman TAS. À part peut-être Dragon Ball, faudrait que je regarde les dates (mais je pense que j’ai surtout profité des rediffusions, ce qui nous mène au début des années 1990, je dirais).
C’est un peu comme Ken le Survivant : je suis passé entre les gouttes (et à chaque fois que j’ai regardé, j’ai trouvé ça pas terrible, même en connaissant l’histoire du doublage).

Jim

Le Han Solo du Soleil Levant joué par Jean-Paul Belmondo, en plus (et des personnages qui sourient tout le temps, il en a joué quelques-uns) !

Ton ressenti vient peut-être aussi du fait que tu n’aies pas lu depuis le début (et dans l’ordre).
Mais c’est vrai que ce n’est pas toujours facile de déterminer ce qui nous (dé)plaît dans une oeuvre.

Tori.

C’est possible aussi.
Mais les quelques épisodes que j’ai vus il y a une trentaine d’années ne m’ont pas emballé, et je n’avais pas lu la BD.

Comme tu dis, il n’est pas toujours facile de savoir pourquoi on n’aime pas un truc. C’est un peu pareil pour Druillet ou une grande partie de Moebius ou de Bilal.

Jim

image

Ben oui, mais c’est pareil : si tu ne les as pas vus dans l’ordre et depuis le premier, ça peut gêner.

Allez, moi aussi, je mets un truc marrant :

Tori.

Et il est même possible que je n’aie pas vu deux épisodes de suite, hein.

Mais bon, c’est un peu comme Albator : j’ai vite décroché quand la série a été diffusée entre deux rafales de Goldorak, et en reprenant dans l’ordre, des années plus tard, j’ai quand même trouvé ça mou, lent et chiant. Donc je ne m’inquiète pas trop quand je loupe des morceaux, ce n’est pas toujours là que se situe le nœud de l’affaire.

Jim

Oui, parce que Cobra, je n’ai vu ça dans l’ordre que tardivement. j’avais toujours bien aimé, il était bien devant, pour moi, du reste des animés que j’ai pu voir dans les années 80. Et à cette époque, je n’ai sûrement pas dû voir ça dans l’ordre et, j’ai dû avoir des trous, en plus.

Oui, je pense que ça marche ou pas indépendamment des conditions. Voir dans l’ordre et in extenso est un plus, cela dit. Si on aime.

Jim

Oui, j’ai bien dit que ça pouvait gêner, pas forcément que c’était systématiquement le cas, ni que c’était obligatoirement ça qui t’avait empêché d’apprécier.

J’ai, en ce qui me concerne, le sentiment d’avoir, comme Soyouz, toujours aimé. Il faut dire aussi qu’il se démarquait des autres dessins animés, avec un style plus adulte, et sa bande-son jazzy.
Tiens, ça me donne envie de revoir la série.

Tori.

Ouais !

Ouais. Et graphiquement, c’était pas mal.

M’en parle pas … et elle n’est même pas dispo sur une « chaîne payante » quelconque.

Je suis en train de récupérer des épisodes en HD sur Youtube. Je regarde le premier. Et, bon, bof, quoi. Mais je continue, pour voir.

Jim