COLLECTION "BORSALINO" (Gérald Forton)

Discutez de Collection Borsalino

Éditée par les éditions Loup (puis Hibou), la collection “Borsalino” permet à Gérald Forton (né en 1931, il n’est pas anodin de le rappeler) de revenir à l’occasion de petits récits polars à tendance hard boiled, lorgnant vers la tradition musclée imposée par Mickey Spillane dans ses romans.

Borsalino1-cover

Selon toute vraisemblance, ce sont des récits récents : Forton y assure le dessin et le lettrage, le script étant confié à Gallart, dont le nom apparaît également sur des aventures de Bob Morane illustrée par le même dessinateur. Ou bien s’agit-il de vieux récits ? Le fait que l’éditeur soit spécialisé en réédition pourrait le laisser croire, mais il me semble que ce sont quand même des “nouveautés”.

Borsalino2-cover

Les albums, petit format et en noir & blanc, proposent des aventures situées dans le Chicago de 1929. Tom Drake est le héros du premier et du troisième album, tandis que Dan Geronimo, un détective privé métis, occupe la vedette des deuxième et quatrième (il y a un cinquième tome, mais que je ne possède pas, donc je ne peux pas réellement en parler).

Borsalino1-planche

On croise des femmes fatales manipulatrices, des secrétaires délurées, des agents du FBI infiltrés. Les aventures de Dan Geronimo sont l’occasion d’évoquer, au détour d’une case, le racisme et l’hypocrisie. C’est sympa, dessiné à l’ancienne, dans le style que Forton affichait déjà sur ses planches des années 1980. Le recours à la trame donne de la profondeur aux cases.

Jim