COMICSGATE : Les comics dans l'Amérique de Trump


(Fab) #41

Je partage à 100%

Sinon Kab j’ai rien lu au dessus qui donnait l’impression que tu te faisais engueuler (c’est pas la 1ère fois que tu nous dis ça d’ailleurs) et à la limite le 1er post où on pouvait se dire que ça beugle c’est le tien :wink:

Je sais que sur un forum l’écrit ne rend pas toujours ce que l’on veut dire mais la base c’est aussi d’avoir des contradicteurs

Le gros “soucis” c’est pas la façon dont Marvel communique et met en avant des auteurs et autrices c’est que ça en dérange que l’on sorte de leurs standards à eux: homme, blanc, hétéro et de droite si ce n’est plus.


(Guy Gardner) #42

Citation[quote=“KabFC, post:35, topic:182240, full:true”]

c’est vrai ce sont les juifs qui dominent tout dès le départ dans l’industrie :slight_smile:
[/quote]

Enfin, on aborde le vrai probleme !


(Le Doc) #43

Joe Quesada vs ComicsGate :

(fils de discussions twitter compilés par le site Bleeding Cool)


(Oncle Hermes) #44

Rien que la lecture des échanges est un exercice de patience extrême. J’ai craqué bien avant la fin. Quesada vient de remonter d’un coup dans mon estime.


(Lord-of-babylon) #45

Pour pouvoir faire face aux dépenses liés à sa défense dans l’affaire qui l’oppose à Richard Meyer (une des éminences du ComicsGate), dont la réalité n’est pas, bien sur, celle d’un conflit d’affaire, Mark Waid demande une aide à la communauté.

Si vous voulez participer, c’est ici : https://www.gofundme…kJEreD1xryvSLAc


(KabFC) #46

Déjà participé, parce que la rigolade ca va bien 5 min. Mais à un moment il faut savoir dire stop.


(FC powaaaa) #47

Waid est accusé de quoi ?


(KabFC) #48

En gros il est accusé par Meyer de l’avoir empêché de faire un deal avec une maison d’édition en disant du mal de lui. et de l’empecher de vendre en s’en prenant à lui. Diffamation quoi.


(FC powaaaa) #49

Ah ouais … il ne se pose pas la question sur la piètre qualité de ses dessins ?
Merci en tout cas
(j’ai montré ça à Madame et on va participer, mais à notre petite échelle, et en famille)


(Oncle Hermes) #50

Le chef d’accusation exact est “Interférence dommageable et diffamation”.

En gros, Meyer est un des gros noms du comicsgate, notamment via sa chaîne Youtube “Diversity & comics” où il s’en prend régulièrement à tous ceux qui lui apparaissent comme des artistes “SJW”. Son premier fait d’armes en la matière remonte à “l’affaire du milkshake”, à l’été 2017, où il a mené sur Twitter la campagne de harcèlement après que Heather Antos, une éditrice de Marvel qui bossait sur le personnage de Gwenpool, et d’autres femmes bossant chez Marvel, aient posté une photo d’elles posant ensemble en train de boire des milkshakes et de sourire. Résultat : une accusation de “ruiner l’industrie des comics” par leur seule présence. Depuis, Meyer a multiplié les attaques et les insultes les plus outrancières, contre des auteurs connus – Ta-Nehisi Coates, Dan Slott, Mark Waid – ou moins connus dont le seul tort est de ne pas être mâle, blanc, hétérosexuel et/ou pro-Trump. Il est évidemment très proche d’Ethan Van Sciver, Jon Malin et quelques autres ténors du mouvement.

Tout se complique lorsque Meyer, avec le soutien de ses potes, décide de se lancer en tant qu’auteur sur un titre appelé Jawbreakers. Il monte un kickstarter, obtient un certain succès et attire ainsi l’attention d’Antartic Press, petit éditeur indépendant – je crois que Strangers in Paradise est la seule série publiée chez eux que j’aie jamais lu – qui flaire le bon coup financier mais pas l’odeur de m**** qui l’accompagne, le patron de la boîte, Ben Dunn, n’étant pas très au fait de ce qui se passe sur les réseaux sociaux. Quand un mouvement de libraires commence à faire savoir qu’ils vont refuser de mettre la BD en rayon pour ne pas être associés à ça, Dunn commence quand même à se dire qu’il y a anguille sous roche, et fait marche arrière.

Et c’est quelque part autour de ce moment-là qu’a lieu un coup de fil entre Dunn et Waid, dans lequel le second éclaire le premier sur la personnalité de Meyer. Selon Waid, Dunn avait déjà pris sa décision de toute façon au moment de leur échange. Selon Meyer, Waid a fait pression sur Dunn en usant de son statut prestigieux pour le forcer à se retirer du contrat, d’où l’accusation.


(FC powaaaa) #51

ça, je savais, mais merci de remettre le contexte !

Ok. Donc, ça peut se régler rapidement en fonction de ce que dira Dunn ?

Ok, merci ! Y a plus qu’à participer maintenant !


(Oncle Hermes) #52

Vraisemblablement, oui, — lui et ses collaborateurs.


(FC powaaaa) #53

Me demande si je ne me suis mélangé les pinceaux avec Malin.


(Oncle Hermes) #54

Petite précision sur Antartic Press après une petite vérification : en fait ce ne sont que les trois premiers numéros de SiP qu’ils ont publié. Et ils ont l’air de faire pas mal de titres connotés “politiques” mais de tous bords confondus simultanément…

C’est Malin qui devait dessiner Jawbreakers en tout cas — et Van Sciver devait dessiner les couvertures.


(Lord-of-babylon) #55

Succès à relativiser à priori si on regarde en détail les chiffres, puisque si la somme est importante, le nombre de contributeurs est très faible


(FC powaaaa) #56

La vache ! Les States, c’est un monde à part ! Il y a quelques commentaires qui sont hallucinants !


(Fred le Mallrat) #57

ca l est de moins en moins a part…
Les commentaires en France… c est tout aussi hallucinant…


(FC powaaaa) #58

Oui, sûrement, tu dois avoir raison, je vais rarement voir les commentaires depuis que j’en ai lu après un article sur un site quelconque !
En fait, je n’avais jamais vu un lobbyiste (diffamateur ?) à l’œuvre ! C’est effrayant !


(KabFC) #59

Pas besoin d’être lobbyiste. Le problème c’est la communauté qui suit en france on a Marsaut qui fait la bd Breum par exemple. Ses commentaires et ceux de ses fans sont à vomir.


(Blaze j) #60

si vous étiez tous stalinien tendance pol pot comme moi ces problèmes seraient résolus depuis longtemps :smiley: