COMME UNE ODEUR DE DIABLE (Laurent Lefeuvre)

Comme-une-odeur-de-diable

Adaptation BD de plusieurs nouvelles fantastiques de Claude Seignolle (101 ans, qui a donc validé cette BD), qui se situent dans diverses régions de France et Navarre ! Les amateur de Whrightson devraient être ravis !

C’est sorti chez Mosquito !

Et cela avait été un de mes nombreux coup de cœur…
Normal, je fais de l’arythmie cardiaque :wink:

ginevra

Thierry Mornet annonçait hier le décès de Claude Seignolle !

J’ai cherché sur le web et il serait mort le même jour que Franck Giroud ou presque.

Tous les conteurs francophones sont orphelins maintenant.

ginevra

Donc, j’ai enfin lu cette adaptation de 5 nouvelles de Claude Seignolle par Laurent Lefeuvre. Ces histoires s’appuie sur le folklore français, avec une tendance horrifique-fantastique. Évidemment, comme souvent la réalité n’est jamais trop loin et l’horreur devient alors très humaine. Il y a de la variété aussi dans les 5 histoires, pas l’impression de relire des choses similaires.

Je ne suis pas sûr que Lefeuvre ait retranscrit l’intégralité de chaque texte, parce que je trouve que l’équilibre entre le le dessin et le texte, ainsi que la narration est plutôt bien fait.

Tout est en noir et blanc du plus bel effet, avec quelques légères variations de style pour certains récits. On reconnait des cadrages, angles de vue ou des mises en pages caractéristiques de Lefeuvre. Il y a également des clins d’oeil sympathique, juste ce qu’il faut (limite, j’ai cherché pour voir s’il n’y en avait pas d’autres … que j’ai sûrement ratés).

Bref, une lecture très agréable, récréative presque, pour qui aime ce genre.
Le bémol viendrait de l’édition, qui amène une page blanche supplémentaire … petite boulette étrange, mais qui ne gâche pas non cette jolie BD.