Comment avez vous connu les manga? et aussi le suivi

Ton message rejoint un peu ce sujet

Et je ne comprends pas ce que tu veux dire par “c’était pas vraiment connu”… En 2008, au contraire, c’était déjà plutôt connu !

Tori.
PS : Bienvenue ici.

Sur ce point, je ne pense pas que la différence entre la Belgique et la France soit vraiment flagrante (si, bien sûr, tu es bien en Belgique comme indiqué dans ton profil).

Tori.

Ba vu que j’habite en Belgique je peux donner mon ressenti :

En fait au cours des années 90 les magasins qui ont mis des mangas dans les présentoirs sont surtout des magasins de BD et spécialisés dans la publication en général (FNAC par exemple), on n’en trouvait pas du tout dans les grand magasins et hypermarchés.
Le truc ç’est qu’il y avait aussi des magazines qui sont apparu au début des années 90 afin de tester le marché avec des mensuels.

Mais au vu de la demande et de l’essor qu’a pris ce type de publication ils ont rapidement mis en place une grande variété de titres.
Grâce à la diffusion de nombreux animés sur les chaines cablés comme Club dorothé sur TF1, l’apparition de chaînes comme Gameone et ClubRTL qui ont diffusés des animés cela a créé toute une génération de consommateur.
Ce qui s’est également passé en France à la même période.

Il y a aussi eu des VHS et DVD qui ont été commercialisés afin de faire connaitre au plus grand nombre les premiers films d’animation japonais comme Kaze manga , Manga Mania DVD chez Pathé, …etc qui ont clairement fait des catégorie pour aider les gens à découvrir ces titres.

Personnellement j’achetais sur Namur dans différents magasins suivant mes moyens de l’époque (un peu du neuf, quelques occasions vite revendu par les premiers acheteur après leur première lecture), ce qui fait que cela fait près de 20 ans que j’ai commencé à acheter des mangas.
De tous les magasins de l’époque il en reste encore 2 de cette époque Ad Hoc et Slumberland.
Depuis il y a aussi un BD-world qui a ouvert dans le complexe de l’acinapolis sur Jambes, certains magasins de seconde main se sont ouvert au centre-ville de Namur et certaines grande surfaces proposent des titres “mainstream” pour satisfaire la demande !

A mon avis maintenant dans toutes les grandes villes tu dois pouvoir trouver très facilement plusieurs magasins qui vendent des mangas (et assimilés).

Mais ç’est vrai que dans les années 90 il fallait chercher spécifiquement pour trouver des mangas, mais ce n’était pas encore si difficile dans un pays comme le notre qui apprécie toujours la BD sous toutes ses formes :slight_smile: