"Comment ça, on ne peut pas mettre les mineurs au trou ?"


(Lalael) #1

Voici le titre d’un billet qui fait beaucoup rire (car traité avec humour et dérision) et qui traite d’un arrêt du Conseil d’ Etat rendu le 31 octobre dernier suite à un recours contre le “décret n°2006-338 du 21 mars 2006 modifiant le code de procédure pénale (troisième partie : Décrets) et relatif à l’isolement des détenus” (ouf!!) et dans lequel on se rend compte que notre cher gouvernement devait vraiment être occupé avec les manifs du CPE pour en oublier de prendre un décret respectant la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (ratifié par la France), la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales ainsi que la Constitution… les fonctionnaires avaient dû fumer je sais pas quoi ce jour là :mrgreen:

Pour plus de détail rendez vous ICI


(spyd) #2

attention ca tache, merci au ames sensibles de passer leur chemin, celle là elle est en mode trash hikaru.

nan mais on peu mettre au trou des mineurs


(Lalael) #3

oO je vois que Spyd est très chaud ce soir mais en parlant de trou je crois que l’humour employé descend à des profondeurs abyssales


(Sorata) #4

J’avoue pas tout comprendre le sujet là, mais bon à priori c’est pas cool…


(Lalael) #5

En fait c’est pas cool et cool en même temps : pas cool de voir comment le gouvernement peut fouler au pied des principes et des textes aussi primordiaux, et il est cool de voir que le rôle de l’institution de contrôle et de surveillance qu’est le Conseil d’Etat (concernant les actes du gouvernement et des administrations) s’exerce à plein et sans limite dans de pareil cas.
Dans un monde idéal (enfin plutôt avec un Législateur qui cesserait de faire de telles conneries) il n’y aurait pas besoin de tels intervention mais bon à défaut… heureusement que des contrôles existent et fonctionnent.


(Iemitsu) #6

Ah tien Eolas, un blog que je visite assez régulièrement depuis le début de l’année. (oui je suis en 1ère année de droit et donc j’essaye de me soigner :laughing:)

Il va d’ailleurs falloir que je prenne mon courage à deux mains pour lire son commentaire d’arrêt concernant l’annulation de l’annulation de mariage. (vous savez, cette histoire de virginité…) Faut dire aussi que l’un de mes profs est l’avocat du mari, donc je me sens un peu concerné ! :stuck_out_tongue:


(Lucyfer) #7

la seule chose que je dirais et que je pense (mon boulot y fait peut-être un peu aussi…) c’est que le gouvernement peut, peut-être “fouler au pied des principes et des textes aussi primordiaux”, mais pour moi il a raison, et je te donnerai un exemple tout bête.

tu te trouves dans ta voiture (si tu en as une, mais pour l’exemple tu en auras une! :stuck_out_tongue:) tranquillement dans une file, à l’arrêt, au feu rouge. tu regardes devant toi, et te demande quand cette satanée boite va enfin passer au vert. quand, sans que tu comprennes quoi que ce soit, la vitre coté passager éclate, en même temps que la vitre côté conducteur, tu comprends rien, tu te prends le verre dans la gueule, d’un coup, ta portière s’ouvre, tu prends deux coups de pied en travers de la tronche (comme si t’en avais pas eu assez avec le verre…), tu te fais sortir et ta voiture part avec deux types à l’intérieur sans que tu ais eu le temps de comprendre quoi que ce soit.

bien sur, tu appelles les flics, avec un peu de chances, ils choppent les mecs et les arrêtent. et là, tu te retrouves au commissariat, derrière une glace sans teint, pour tenter de reconnaître tes deux agresseurs que tu as à peine eu le temps de voir, et tu te rends compte que tous ceux qui sont face à toi ont entre 13 et 16 ans.

tu reconnais (encore avec de la chance) les deux mecs. la police fait son boulot, écrit tout sur procès verbal, et ils sont déférés au parquet devant le procureur de la république. et là, ce dernier leur dit (en gros) “c’est pas bien! ça fait déjà 46 fois que vous êtes arrêtés pour les mêmes faits, faudra pas recommencer hein!”

et le lendemain, ils seront dehors en rigolant bien de leur petite aventure, alors que toi t’auras passé un mauvais quart d’heures, que t’auras les deux vitres de ta bagnoles à faire réparer (pour peu que ça soit en hiver…) et que t’aurais passé ta journée aux Unités Médicaux Judiciaire pour avoir un pauvre certificat médical qui (pour résumer) dit que: “ça va, t’en a pas encore trop pris dans les dents.”

quand il te sera arrivé un truc comme ça, peut-être que t’en auras, au final, rien à foutre que le gouvernement peut “fouler au pied des principes et des textes aussi primordiaux”…

@ bon entendeur.


(psypsy) #8

Rien a ajouter : +1 Lucifer


(chris936) #9

Peut-être aussi que plutôt que d’appliquer bêtement à la lettre ces vieux textes, aussi primordiaux soient-ils, on pourrait tout doucement penser à les retoucher un brin.
Ils sont peut-être bien écrits et tout ce qu’on veut, mais ils ne datent pas d’hier. Je veux pas faire le vieux nostalgique adepte du “c’était mieux avant, tout va mal de nos jours” mais faut reconnaître qu’à l’heure actuelle, quand on voit au JT qu’un gosse de 13 ans a tué un de ses potes pour lui piquer son lecteur MP3 ou son GSM, on se dit “ah, encore?”.
Il y a quelques dizaines d’années, ça existait pas ce genre de “faits divers” (ou en tout cas, c’était beaucoup plus rare), donc forcément, les textes n’ont pas toujours prévu ce genre de situation.


(Iemitsu) #10

[quote=“Lucyfer”]la seule chose que je dirais et que je pense (mon boulot y fait peut-être un peu aussi…) c’est que le gouvernement peut, peut-être “fouler au pied des principes et des textes aussi primordiaux”, mais pour moi il a raison, et je te donnerai un exemple tout bête.

tu te trouves dans ta voiture (si tu en as une, mais pour l’exemple tu en auras une! :stuck_out_tongue:) tranquillement dans une file, à l’arrêt, au feu rouge. tu regardes devant toi, et te demande quand cette satanée boite va enfin passer au vert. quand, sans que tu comprennes quoi que ce soit, la vitre coté passager éclate, en même temps que la vitre côté conducteur, tu comprends rien, tu te prends le verre dans la gueule, d’un coup, ta portière s’ouvre, tu prends deux coups de pied en travers de la tronche (comme si t’en avais pas eu assez avec le verre…), tu te fais sortir et ta voiture part avec deux types à l’intérieur sans que tu ais eu le temps de comprendre quoi que ce soit.

bien sur, tu appelles les flics, avec un peu de chances, ils choppent les mecs et les arrêtent. et là, tu te retrouves au commissariat, derrière une glace sans teint, pour tenter de reconnaître tes deux agresseurs que tu as à peine eu le temps de voir, et tu te rends compte que tous ceux qui sont face à toi ont entre 13 et 16 ans.

tu reconnais (encore avec de la chance) les deux mecs. la police fait son boulot, écrit tout sur procès verbal, et ils sont déférés au parquet devant le procureur de la république. et là, ce dernier leur dit (en gros) “c’est pas bien! ça fait déjà 46 fois que vous êtes arrêtés pour les mêmes faits, faudra pas recommencer hein!”

et le lendemain, ils seront dehors en rigolant bien de leur petite aventure, alors que toi t’auras passé un mauvais quart d’heures, que t’auras les deux vitres de ta bagnoles à faire réparer (pour peu que ça soit en hiver…) et que t’aurais passé ta journée aux Unités Médicaux Judiciaire pour avoir un pauvre certificat médical qui (pour résumer) dit que: “ça va, t’en a pas encore trop pris dans les dents.”

quand il te sera arrivé un truc comme ça, peut-être que t’en auras, au final, rien à foutre que le gouvernement peut “fouler au pied des principes et des textes aussi primordiaux”…

@ bon entendeur.[/quote]

Alors j’ai relu l’article d’Eolas en long, en large et en travers et quitte à me faire lyncher j’ai vraiment du mal à trouver un rapport avec ton message.

Je peux me tromper mais l’on parle ici d’isolement, pas du fait d’incarcérer ou non des mineurs. Si je ne m’abuse quand un détenu est isolé c’est qu’il est déjà incarcéré, donc je ne viens pas remettre en cause ce que tu dis mais pour le coup j’ai du mal à le replacer dans le contexte de l’article…

Une éclaircie serait peut-être la bienvenue^^


(Lucyfer) #11

autant pour moi alors, je croyais que le message parlait d’incarcération et non d’isolement. l’éclaircissement est là ^^

gomen asai :slight_smile:


(genesteal) #12

Un classique des pays ou la population veillit et deviens par nature conservatrice. Du coup, on a de plus en plus peur des jeunes, quand je vois comme les jeunes sont stygmatiser de nos jours, je me dis que ça doit pas etre facile pour eux, surtout avec tout ses vieux croulants qui eux avec leur lifting se réclame jeune alors qu’ils sont déja à la moitié, voir plus de leur existence.

Quand une société commence à avoir peur de ce que représente son avenir (les jeunes), sa commence à devenir dangereux et inquiétant.

Pour ceux qui se plaignent de “l’impunité des jeunes face à la loi” ce n’est pas parce que la legislation sera plus dure que vous ne vous ferez plus agresser, quand on a entre 12 et 18 ans, on s’en fout des régles et de la loi, on vit dans l’instant présent alors la répressions pénale n’a aucun pouvoir de dissuation (encore plus si on a eu trés peu d’éducation), ce n’est pas parce que l’on fait de la répression à tout prix que le crime baissera.

Plutôt que de stigmatiser les jeunes, moi j’aimerai bien savoir ou sont les parents et l’éducation qu’ils ont donné à leur enfant. Aprés, croirent que l’on peut parquer des milliers de gens dans des barres d’immeubles digne des pays de l’est avec les problémes economique de nos sociétés et croire que tout va bien se passer est illusoire.

Mais tout le monde préfere fermer les yeux que retrousser ses manches pour changer la situation que vive nos concitoyens, qui affligerai un Zola ou un Victor Hugo de savoir cela perdurer dans la France de XXI°s.

“Ni despotisme, ni terrorisme, Nous voulons le progrés en pente douce” Victor Hugo

C’est la fiévre de la jeunesse qui maintient le reste du monde à la température normale. Quand la jeunesse refroidit, le reste du monde claque des dents G.Berbanos, Les grands cimetières du monde


(opaline) #13

oui mais c’est bien beau les discours utopique et moralisateur, mais dans ton discours je ne vois pas beaucoup de proposition…

il va s’en dire des propositions concrète sur un plan économique et législatif.


(Lalael) #14

Opa tu es passé en mode Dark sur ce coup ou pas? :laughing:

Je n’admets pas avoir de solution mais il est vrai que les élites politiques française et TF1 (pas tellement la société dans son ensemble selon moi) donne toujours une image caricaturale et/ou diabolisante de la jeunesse… mais il faudrait leur diure qu’il n’existe pas que la “jeunesse-danger” mais aussi (et surtout) une “jeunesse-ressource”… mais bon après ils auraient plus de quoi parler sachant que les gens regardent le journal pour se tenir informé des mauvaises nouvelles et rarement des bonnes (qui ne sont pas assez “sensationnel”)


(Jeje-99) #15

[quote=“opaline”]oui mais c’est bien beau les discours utopique et moralisateur, mais dans ton discours je ne vois pas beaucoup de proposition…

il va s’en dire des propositions concrète sur un plan économique et législatif.[/quote]

malheureusement c’est souvent le cas :confused: Toujours des critiques, jamais de propositions =p OK bayrou serait là, il nous dirait que c’est lui la solution! :laughing:


(padrino91) #16

Je sais pas si j’ai tout bien compris, mais infliger des peines supplementaires dans des etablissements carcerals pour mineurs c’est ça le fond du débat?
Encore faudrait-il que les mineurs délinquants soient deja condamnés a des peines de prisons pour les délits commis, il ne faut pas oublier la loi qui protege les mineurs concernant les delits, si vous voulez en savoir plus je vous oriente sur Légifrance legifrance.gouv.fr/home.jsp.
Moi personnellement je suis touché au plus prés de la violences et des faits délictuels causés par les mineurs, quand je vois que certains commettent des actes et de plus en récidive constante et que malgré cela, aucune peine judiciaire ne tombe je me dis que avant de lancer un débat sur le trou pour les mineurs le vrai débat serait deja de pouvoir incarcérer les auteurs de délits.
Après je sais que chacun va aller de son petit commentaire et dire que oui faut leur trouver des excuses (immebule delabrés getthoïsation, familles nombreuses, monoparentale, differences culturelles) en attendant c’est jeune delinquant sont citoyen et comme toutes personnes résidentes ici sont soummis a la legislation en vigueur.


(Asimov) #17

[quote=“opaline”]oui mais c’est bien beau les discours utopique et moralisateur, mais dans ton discours je ne vois pas beaucoup de proposition…

il va s’en dire des propositions concrète sur un plan économique et législatif.[/quote]

Bah une solution à la con me traversant la tête, ce serait de créer plus de maison de rééducation (et j’ai envie de dire redressement pour les délits les plus graves). Ils manquent d’éducation, et bien qu’ils l’apprennent là-bas. Au frais de qui? aux parents responsables de leur enfant de payer une amende. Avec évidemment subvention de l’état tout de même.
Ou sinon, des “journées gavage de cerveau obligatoire” avec des journées citoyennes d’aide ou de travaux d’intérêts généraux (tenir compagnie à nos “vieux” parfois seuls chez eux, c’est attachant, éducatif, et fait plaisir en plus)
Bon j’arrête mon délire…

Le journal à 13h est cool, on nous parle de l’épicerie dans le petit village de Saint-Supplice en Ardèche ou encore de la pharmacienne d’Auxerre qui vend de plus en plus de viagra depuis quelques années (pas de nom :mrgreen: ). En gros, je préfère le reporte sur Arte où M. Gnou et Mme Gnou batifolent ensemble…


(opaline) #18

nan je passe pas en mode dark quoique, mais bon avant les jeunes avaient moins de moyen, de loisir à disposition et pourtant ils n’étaient pas forcément des délinquants. bien sûr, je ne généralise pas, comme d’hab ça reste une minorité, mais c’est triste que des jeunes bien paient pour les mauvais.

et moi asimov, je suis entièrement d’accord avec tes propositions, ce qu’il faut ce n’est pas les incarcérer à part en cas de délit grave comme atteinte à une personne. Mais pour les petits délits : travaux d’intérêts généraux ou travail en ferme pour leur inculquer la valeur des choses et de la vie ne serait pas un mal et ça pourrait même donner des vocations. et en cas de récidives service militaire obligatoire.

mais les gens parleraient tout de suite d’atteinte à la liberté…


(sebulon) #19

[quote=“opaline”]oui mais c’est bien beau les discours utopique et moralisateur, mais dans ton discours je ne vois pas beaucoup de proposition…

il va s’en dire des propositions concrète sur un plan économique et législatif.[/quote]

Des propositions… alors… heu… le peloton d’exécution? Ah bah non… on est pas en Chine!! Une autre proposition… Envoyer nos délinquants en Chine? :smiling_imp:

:mrgreen:


(Nil Sanyas) #20

Heu style, on pourrait ptêt s’arranger pour qu’ils deviennent pas délinquant tout simplement ? (oh illumination ?)