CONAN LE CIMMÉRIEN CHEZ GLÉNAT

Par contre la couv’ du deuxième confirme ma suspicion première, Alary sur du Conan c’est un choix étrange…

Par contre la première me botte bien

C’est lui qui fait la couverture parce que je ne reconnais pas son style ?

20 messages ont été scindés en un nouveau sujet : CONAN LE CIMMÉRIEN - LA REINE DE LA CÔTE NOIRE (Jean-David Morvan / Pierre Alary)

un des suivants sera signé Sylvain Runberg et Jaekwang Park,

Jean-David Morvan a posté un aperçu de deux futurs albums sur son compte twitter, mais sans donner les noms des auteurs :

DT2WulKWAAEYrGR-1-600x654

DT2WulQW4AAkgYW-1-600x865

Ça me botte plus déjà

ça défouraille !
(c’est pas le même album que l’extrait en N&B de Morvan ?)

je me demande
mais Morvan est à la base du truc.

je le cite "Hey, les Américains sont à fond sur notre Conan !
Bleeding Cool recoupe d’une manière super-pro des infos sur différents médias et ont même découvert un auteur qu’on voulait garder secret : « Que du lourd » ! :slight_smile:
13 ans que je bosse pour ça, j’en profite pour remercier Benoît Cousin qui y a eu cru et a eu la super idée d’inviter Patrice Louinet à jouer avec nous.
(J’ai encore plein de trésors en stock mais je les garde un peu, car après 5 images sur facebook, les autres sont cachées).

"We mentioned there were a series of takes on Conan the Barbarian coming from French publisher Éditions Glénat BD, based on Robert E Howard‘s novels, in public domain outside of the USA.

We mentioned The Black Colossus by Ronan Toulhoat and Vincent Brugeas. But there are more teams being assigned their own Conan books.

We have heard tell of creative teams Mathieu Gabella and Anthony Jean, Régis Hautière, Olivier Vatine and Didier Cassegrain, Luc Brunschwig and Etienne Le Roux, JD Morvan and Pierre Alary and solo, Robin Recht, Thim Montaigne (en vérité avec Jean-Luc Istin), Virginie Augustin and Que Du Lourd (Hahaha).

But we have more looks at Conan to come…"

Jean-David JD Morvan
@JDMorvan
13 years ago, I found out that Robert E. Howard books would soon be in the public domain. That’s why I undertook this project. At last, these books are hitting the shelves! Thank you to all the people involved in this adventure and to @bleedingcool for such a thorough explanation"

Conan : Chimères de fer dans la clarté lunaire. – avec Virginie Augustin.

Conan : La fille du géant du gel. – avec Robin Recht

les 2 autres postés plus haut sont Conan : Au-delà de la rivière noire. – avec Mathieu Gabella et Anthony Jean et donc Conan : Le peuple du cercle noir. – avec Sylvain Runberg et Jaekwang Park.

Je m’en doutais un peu. Je ne sais pas pourquoi, je le sentais bien comme directeur de collection ou un autre truc du genre dès que j’ai vu son nom !

Alors lui, je ne sais pas ce qu’il a fait avant, mais sa page fait déjà mouche !

Et je vois du Gabella, … c’est souvent intéressant de voir du Gabella (sinon, les autres ne sont pas manchots non plus).

Le Que du Lourd, c’est Marc Antoine Mathieu ?:rofl:

Notre Dame
Le 3ème Testament - Julius
Elric
Désintrégration

Je dois avoir ça quelque part … dans un carton !
(Merci Barney)

Bien content de voir que Louinet est on board.

Ah celle-là ne fait pas partie des plus réputées mais je l’aime bien ! Virginie Augustin dessus, ça peut être très chouette (comme en témoigne la planche d’ailleurs).

Je recommande très très fortement. (Pour le coup j’irai même jusqu’à dire que je préfère l’adaptation BD au bouquin…!) Et là encore, Recht sur « La Fille… », ça peut donner quelque chose d’excellent.

Gni ?

=>

Patrice Louinet c’est le principal artisan de la redécouverte et de la remise en valeur de Howard, des deux côtés de l’Atlantique, ces dernières années. C’est – notamment – le maître d’œuvre des 12 tomes de l’édition Howard chez Bragelonne (2008-2015 : trois tomes pour Conan, un pour Solomon Kane, un pour Kull, un pour Bran Mak Morn et les récits d’inspiration « picte », un pour El Borak, un pour l’aventure fantastique regroupé sous le patronage d’Agnès la Noire, un pour les récits historiques sous celui du Seigneur de Samarcande, et trois tomes d’horreur et de fantasy : Les Dieux de Baal-Saggoth, Les Ombres de Canaan et Almuric). Avec des traductions, des intros, des analyses, toutes signées par lui à partir de recherches sur les plus versions originellement publiées ou les tapuscrits originaux. (Il est aussi l’auteur d’un Guide Howard chez ActuSF, et d’éditions de référence en V.O.)

Pour le dire vite, après sa mort les écrits de Howard, en particulier les récits de Conan (les autres ayant eu la « chance » d’être simplement mis de côté pour tomber dans l’oubli…), ont été assez largement charcutés, censurés, réécrits, réarrangés, notamment par deux continuateurs autoproclamés « collaborateurs posthumes » (sic), Lin Carter et surtout Lyon Sprague de Camp, qui ont malaxé le matériau de base à leur bon plaisir et l’ont réorienté de manière à pouvoir insérer leurs propres écrits au milieu… le tout en répandant l’idée d’un Howard quasi débile qui écrivait au kilomètre sans jamais réfléchir (mais bon heureusement qu’ils étaient là, eux, pour corriger le tir, et qu’ils se fassent de l’argent au passage n’était qu’un juste retour des choses).

Après le passage de Sprague de Camp, puis les comics Marvel des années 70, puis les films, chacun un peu plus éloigné des textes d’origine, autant dire que la vision populaire de Conan notamment, et par contrecoup de Howard, qui en a résulté est assez loin de la réalité. Louinet fait partie de ceux qui ont œuvré à la réhabilitation à partir du tournant des années 2000, il est parti à la pêche aux manuscrits, il a rencontré des gens comme Glenn Lord (le dernier « gardien du temple » howardien) ou Novalyne Price (la compagne des dernières années de Howard), et de fil en aiguille il s’est imposé comme un incontournable sur le sujet.

Bref tout ça pour dire que s’il est associé à cette série de BD, c’est a priori un gage de sérieux et de respect du matériau de base.

Très intéressant, tout ça. Merci pour tous ces extraits, Barney !

Hate de voir Que Du Lourd à l’oeuvre XD.

j’irais pas jusque là, mais cette adaptation est très bonne.

Ah mais si, j’aime bien, et j’aime bien Giorello en général.
Mais déjà, Giorello, c’est quand même loin d’être « photo-réaliste ».
Et ensuite, ce que j’aime dans les nouvelles de Howard (que j’ai lues, et encore pas toutes, il y a des années… enfin des décennies maintenant), c’est l’énergie, l’outrance et la caricature. Un dessin débridé comme celui d’Alary me semble convenir.

Jim