CONAN THE BARBARIAN #1-25 (Wood / Cloonan, Lolos, Shalvey)

[quote]Conan The Barbarian #1 [Dark Horse]
Scénario de Brian Wood
Dessin de Becky Cloonan[/quote]

Conan The Barbarian #1 de Brian Wood & Becky Cloonan est une œuvre plus qu’excellente, bien que depuis quelques temps on ressent quand même une volonté de changer les choses et de ne pas uniquement nous donner un Conan qui tape sur tout ce qui bouge (il n’y a qu’a voir la série King) et avec ce numéro 1 et l’excellente équipe artistique derrière elle, on se retrouve avec une œuvre réellement intéressante car proposant un Conan aux multiples émotions et pas le monolithe sans expressions dont l’on nous bassine depuis trop longtemps. Ici, on a droit à un Conan charmeur, impulsif, guerrier et j’en passe. Le personnage nous est présenté en quelques pages et on a clairement l’impression d’avoir un Conan comme on les aime. Le personnage que nous connaissons déjà arrive à nous surprendre, bien que cela soit une adaptation (avec certaines libertés certes…. L’apparence de Conan par exemple qui bien que faisant penser à l‘idée que l‘on se fait du personnage) de Queen of the Black Coast qui était une œuvre très intéressante car proposant un personnage proche de Conan sur de nombreux points et qui par la suite se révèlera très différent d’un simple Conan au féminin.
Les personnages sont l’une des forces du récit et surtout la manière de nous présenter les légendes entourant le trésor qu’il va chercher avec des marins. Ici le récit est rapide et nous présente très vite ce que l’on attend d’une histoire du Cimmérien, une aventure qui nous transporte, qui nous fait rêver et à la lecture de ce premier numéro m’a fait rêver puissance 10 et c’est pour cela que je vous recommande la lecture de cette série.

Alors oui la série nous propose un récit que l’on connait et pourtant c’est pourtant très bon sincèrement, le récit nous entraine dans le sillage de ce jeune héros et on redemande vu le charme qui découle de son simple sourire… on me dit à l’oreille que c’est un personnage de fiction, que le sourire n’était pas pour moi mais pour un personnage du récit mais je suis sur que ce sont des fariboles (j’adore cette expression.) Le rythme est excellent en tout cas et on ne s’ennuie jamais à la lecture du récit

Les dessins sont juste sublimes de bout en bout sérieusement, les personnages sont magnifiques et sincèrement comment ne pas tomber sous le charme de Conan (qui comme je l’ai dit sait user de ses charmes dans ce premier numéro) ou de la sublime Belit qui nous fait comprendre pourquoi le barbare fut tout de suite sous le charme de cette femme. Les échanges sont sublimes et nous fait espérer encore plus de la suite. Les dessins sont réellement dynamique, il n’y a qu’à voir le début ou on nous narre ce qui poussera le héros à l’aventure. Le récit est à la fois intéressant et magnifique par les dessins et les couleurs qui colorise le tout… c’est juste awesome et je vous recommande la lecture encore une fois de cette nouvelle série, le scénariste, Brian Wood (DMZ, Northlanders…) n’a plus besoin de prouver avec quel talent il sait des récits médiévaux et la dessinatrice, la très zoulie Becky Cloonan (Vampirella, Northlanders…) est juste awesome!

http://img15.hostingpics.net/pics/861409Sanstitre1.jpg

http://img11.hostingpics.net/pics/656390Sanstitre2jpgddd.jpg

Conan the Barbarian #2 de Brian Wood & Becky Cloonan est toujours aussi intéressant et surtout différent de l’approche que l’on pouvait attendre (Conan, il est un peu comme Daredevil, on reprend toujours le même le contexte, le même aura pour les histoires et on fait cela pendant 20 ans,) et ma foi c’est vraiment bien d’avoir opté pour cette approche justement. Conan y est toujours aussi fringuant, jeune et novice en quelque sorte et ma foi ça fait plaisir à lire, j’aime les moments s’intéressant à sa vision des choses, à ce qu’il pense et même si cela reste dans la limite de ce que pense un Cimmérien, c’est plaisant vu que cela donne une vraie profondeur au personnage. Les scènes de combats sont d’ailleurs virtuoses avant de sombrer dans le barbare le plus simple et personnellement j’adore ça.
Le guerrier nous transperce avec son regard comme il transperce de sa lame ses adversaires, et le fait que tout ne soit pas montré est très bien vu que cela donne un certain rythme au numéro. Le face a face avec Bêlit, goddess de beauté, de simplicité, de férocité et de folie nous charme et nous sublime comme Conan durant sa première rencontre (il n’y avait qu’à voir son regard à ce moment, Becky Cloonan a fait une merveille dans la dite scène d’ailleurs, on est charmé par la silhouette au loin puis quand elle se tourne on voit toute sa folie.) Le final est awesome et on reste en quelque sorte sur sa faim vu comment cela se lit vite (ce n’est pas négatif, c’est juste qu’on est absorbé si rapidement par le récit qu’on est étonné de le faire si vite.)

Becky Cloonan est une virtuose du dessin et nous offre des planches toutes plus sublimes les unes que les autres, arrivant ç faire passer le barbare pour un barbare, un être séduisant, un jeune plein de fougue, amoureux et tout ça par les expressions du visage (Conan est effrayant et on comprend pourquoi ses ennemis veulent abandonner à la vue d’un tel visage en général) ou bien la posture du personnage. Les décors et le rythme imposé par les dessins sont excellents et nous donne une réelle idée du déroulement du récit, du moins le temps de son déroulement et ma foi rien que pour ça vous devriez lire ce comic. Adapter *“Queen of the Black Coast” *n’est pas nouveau, mais l’approche si et c’est magique!

et moi qui n’a toujours pas reçu le 1, aaaaaaaaah :cry:

J’attends le TPB pour ma part… par contre je dois dire que je suis un peu perdu sur les séries Conan en ce moment :s Il me semble qu’en parallèle à celle-ci, il y en a une autre, mais clairement, je ne sais absolument pas son titre. En tous cas, celle-ci semble vraiment amener quelque chose de nouveau !

C’est clair. J’avais un peu lâché les dernières séries Conan, me concentrant sur les imposantes rééditions des Savage Sword, mais celle-là, je ne la louperais pas…

http://img11.hostingpics.net/pics/638935Sanstitre1.jpg

**Conan the Barbarian #3 ** de Brian Wood & Becky Cloonan est excellent, c’est le meilleur numéro des trois pour le moment (et quand on voit la qualité des deux autres numéros, on se demande vraiment comment ils font vu qu’ils sont déjà tous les deux incredibles. Ce numéro est assez psychologique en soit vu qu’il joue sur la vision que l’on peut avoir des personnages, en effet ici on a un Conan assez différent des deux premiers numéros, mais qui par l’envie que l’on ressent et voit dans le troisième numéro, fait penser au Conan que l’on connait. En effet il y a une proposition qu’il ne peut pas refuser. En effet c’est un personnage assez honorable qui nous fut présenté, et ici ce n’est pas vraiment le cas et justement il se rapproche de ce qu’est le personnage.
Il y a l’honneur certes dans ce qui compose le personnage, mais cette vision de l’honneur est très différente de la conception que nous nous faisons de l’honneur, et ici c’est différent. Le personnage est curieux et cette curiosité se ressent quand la proposition d’avoir une armée arrive. Il n’en a pas eu et donc cela sera une nouveauté, c’est intéressant à voir car justement on retrouve en même temps le côté jeune et fougueux de notre héros. Depuis deux numéros on ressent une certaine tension sexuelle, tension qui découle de la superbe Bélit et dans ce numéro il y a une scène qui encre parfaitement le titre dans ce qui codifie les récits de Conan depuis des années. Le plaisir de cette scène n’arrive pas comme du fan service, et les scènes de combat également.
Ici tout est bien proportionnée!
Le récit avance rapidement et la conclusion du numéro est fort plaisante, Brian Wood et Becky Cloonan est le meilleur duo sur le titre depuis longtemps. Becky Cloonan est une excellente scénariste et donne vraiment vie au scénario de son collègue et c’est magnifique on peut le dire, les personnages sont vivants et on ressent toute l’intensité des évènements de ce titre, c’est dynamique et chaque pages nous donne envie de danser du popotin en voyant ce récit. On imagine presque la façon de se mouvoir et surtout de parler des personnages, son découpage est parfait, bref c’est vraiment bien et c’est un titre que je vous recommande fortement, et si vous ne l’achetez pas j’utilise un mixeur sur vos parties intimes. J’aime beaucoup!

cette série est vraiment géniale.

Génialement écrite par Brian Wood, les scènes d’action sont savamment entrecoupées de scènes d’introspection de Conan propices à de longs encadrés bien écrits et presque lyriques.

Les dessins de Becky Cloonan sont magnifiques. Je me suis acheté Demon en même temps que le n°1 et il est étonnant de constater à quel point elle a progressé et comme elle maîtrise plusieurs styles graphiques.

Par ailleurs, si vous aimez le style de Becky Cloonan, je ne saurais que vous conseiller de lui acheter . Un petit comic book (13,5 x 20,5 cm) auto-publié. La maquette n’est pas jolie, ça fait un peu sketchbook relié à la va-vite. Par contre, l’impression est bonne, les dessins… ben c’est du Cloonan en noir et blanc : extraordinaires. Et l’histoire, même si elle ne se prétend pas ultra-originale, se tient très bien en 22 pages. Certains scénaristes feraient mieux de prendre des leçons de concision.
Elle a d’ailleurs prévu une suite pour cet été : The Mire.

5$ le bouquin plus 5$ de frais de port, vu la qualité graphique, moi je dis : ça vaut le coup !

Bon, ben je suis bien d’accord avec ce qui a été posté ci dessus, il était temps qu’on est du sang frais sur Conan, et Wood et Cloonan, après leur colaboration fructueuse sur les défunt Northlanders, prouvent encore qu’ils fonctionnent vachement bien ensemble.
Avec un score aux petits oignons, c’est un vrais régal de lecture:

bobd.over-blog.com/article-barbares-a-babord-105444999.html

Qu’est ce que demon?

Ce ne serait pas plutôt Demo ?

[quote]CONAN #7
STORY BY Brian Wood
ART BY Becky Cloonan
COLORS BY Dave stewart
COVER BY Massimo Carnevale
PUBLISHER Dark Horse Comics
COVER PRICE: $3.50
RELEASE DATE Wed, August 8th, 2012
Artist Becky Cloonan rejoins Brian Wood for a new story arc! Hearing of an impostor committing atrocities in his name, Conan returns to Cimmeria to confront the scoundrel. In the frozen North of Conan’s birth, it is now Bêlit who is out of her element!
[/quote]

source : www.comicbookresources.com

[quote=“mathieuA”]
Par ailleurs, si vous aimez le style de Becky Cloonan, je ne saurais que vous conseiller de lui acheter . Un petit comic book (13,5 x 20,5 cm) auto-publié. La maquette n’est pas jolie, ça fait un peu sketchbook relié à la va-vite. Par contre, l’impression est bonne, les dessins… ben c’est du Cloonan en noir et blanc : extraordinaires. Et l’histoire, même si elle ne se prétend pas ultra-originale, se tient très bien en 22 pages. Certains scénaristes feraient mieux de prendre des leçons de concision.
Elle a d’ailleurs prévu une suite pour cet été : The Mire.

5$ le bouquin plus 5$ de frais de port, vu la qualité graphique, moi je dis : ça vaut le coup ![/quote]

En effet, ça vaut le coups et l’album est plus qu’excellent.

A noter que l’arc THE ARGOS DECEPTION, du n°4 au 6 n’a pas été dessiné par Cloonan. Mais on n’en est pas loin, et niveau scénar ça reste dans le même esprit.
J’ai accompagné ça d’un score épique s’il en est qui est bien passé avec:

:arrow_right: bobd.over-blog.com/article-pas-trop-decevant-109020997.html

y a pas eut de tpb encore pour ça ?

Non, c’est tout récent, faut attendre quelques mois encore.

j’attends, j’attends.

Wood nous tisse des intrigues pour combler cette période de la vie de Conan. Je ne sais plus combien d’années de sa vie Conan a passé avec Bêlit (3 ans 1/2 chez Marvel). Ici il inverse leur situation en plaçant Bêlit en Cimmérie. Il faudra aussi qu’on aborde comment Conan est devenu Amra et peut-être la filiation de Bêlit mais je suis vraiment curieux de savoir comment Wood va gérer ça différemment de Roy Thomas.

[quote=“silverfab”]

Non, c’est tout récent, faut attendre quelques mois encore.[/quote]

Le HC est annoncé pour mi-janvier. Comme Dark Horse laisse souvent passer du temps entre HC et TPB, il va falloir être patient.

[quote]CONAN THE BARBARIAN #8
*Writer: Brian Wood
Artist: Vasilis Lolos
Colorist: Dave Stewart
Cover Artist: Massimo Carnevale
Genre: Action/Adventure, Fantasy
Publication Date: September 12, 2012
Format: FC, 32 pages
Price: $3.50
UPC: 7 61568 20053 9 00811
At home in Cimmeria, Conan feels a confidence he hasn’t experienced in some time. However, Bêlit is unsure of herself among Conan’s family and clan in this strange, frozen land, a dangerous variable as the two face not only the impostor Conan, but also his vicious army!

  • Conan and Bêlit in Cimmeria!
  • New artist Vasilis Lolos (Pixu)!*[/quote]

source : www.darkhorse.com

[quote]CONAN THE BARBARIAN #9
*Writer: Brian Wood
Artist: Vasilis Lolos
Colorist: Dave Stewart
Cover Artist: Massimo Carnevale
Genre: Action/Adventure, Fantasy
Publication Date: October 10, 2012
Format: FC, 32 pages
Price: $3.50
UPC: 7 61568 20053 9 00911
Brian Wood and Vasilis Lolos’s “Border Fury” concludes, as the secret behind Conan’s impostor is revealed! Separated on Cimmeria’s frozen plains, Conan and Bêlit each fight handicapped while facing a deadly foe—Conan by the unexpected identity of his pretender and Bêlit by debilitating snow blindness!

  • New artist Vasilis Lolos (Pixu)!
  • The most acclaimed version of Conan in years!
    “Conan The Barbarian thus far has been the perfect example of how to make great comics.” —Comic Book Resources
    FROZEN DEATH!*[/quote]

source : www.darkhorse.com