CONTINUUM (Saisons 1-4)

Nouveau teaser :

Voilà l’une des séries que j’attends le plus. Pas génial ou addictive comme Fringe l’a pu être pour moi, Continuum reste un show très plaisant à suivre sur la durée.

Après une fin de saison 2 (comme la une, d’ailleurs) assez peu révélatrice sur les perspectives de l’intrigue malgré le coup de sang d’une des personnages principaux, les “season premiere” sont généralement de gros épisodes denses donnant le ton de la saison.

Ce premier épisode n’échappe pas à la règle et va même plus loin car Simon Barry et Cie prennent des risques. Ils expliquent et conceptualisent les voyages dans temps (clin d’oeil à Fringe ou Lost sur les lignes temporelles). C’est assez dense et j’ai l’impression que la série assume enfin ses règles, mieux que cela, son genre SF.

Ca risque d’être intéressant.

A suivre donc.

L’épisode 2 confirme l’ambition du Show de jouer sur cette pente glissante que sont le voyage dans le temps et ses conséquences.

Intrigant et ambitieux pour cette série.

Série renouvelée pour une 4ème et dernière saison de 6 épisodes.

Je suis content mais un peu triste quand même. 6 épisodes seulement…

Dur.

Oui…
Enfin, c’est déjà bien qu’ils donnent une fin au show. Les audiences étaient catastrophiques. Je suis parce que j’aime la SF et la notion de voyage temporel. Et aussi par défaut, parce que les dernières créations dans le genre ne sont pas puissantes (Revolution, The 100, Defiance, Helix et j’en oublie).
Mais bon, Continuum navigue un peu à vue. La saison 3 jouait davantage que les précédentes sur les paradoxes et les altérations temporels, mais de manière parfois maladroite, en faisant l’économie d’une trame solide et surtout fluide reposant sur une construction bien pensée. Au final s’installe un sentiment d’inconséquence (peu importe ce qui se passe, on aura toujours la possibilité de suivre une autre ligne temporelle).
Quelque part - toutes proportions gardées - ça me rappelle Sliders qui s’était finalement perdu dans son sujet.

Ah, la fusion du personnage principal et de son frère alternatif pour économiser les salaires d’acteur, c’était quelque chose dans Sliders.

[quote=“sylvain cordurié”]Oui…
Enfin, c’est déjà bien qu’ils donnent une fin au show. Les audiences étaient catastrophiques. Je suis parce que j’aime la SF et la notion de voyage temporel. Et aussi par défaut, parce que les dernières créations dans le genre ne sont pas puissantes (Revolution, The 100, Defiance, Helix et j’en oublie).
[/quote]

Je suis d’accord avec toi mais je pensais justement que la série avait une solide audience notamment sur Showcase. Là, je doute car je pensais que c’était le plus gros succès de cette chaîne canadienne.

[quote]Mais bon, Continuum navigue un peu à vue. La saison 3 jouait davantage que les précédentes sur les paradoxes et les altérations temporels, mais de manière parfois maladroite, en faisant l’économie d’une trame solide et surtout fluide reposant sur une construction bien pensée. Au final s’installe un sentiment d’inconséquence (peu importe ce qui se passe, on aura toujours la possibilité de suivre une autre ligne temporelle).
Quelque part - toutes proportions gardées - ça me rappelle Sliders qui s’était finalement perdu dans son sujet.[/quote]

Là aussi difficile d’être en désaccord avec toi. J’avais l’impression que les auteurs souhaitaient relancer la série lors de cette troisième saison en rebootant temporellement la série malgré les intrigues encore en cours.

Mais je suis du type à accepter ce manque de fluidité et cela rend la série attachante. Mais oui, 100% oui, si le scénario pouvait être déroulé de manière plus simple.

Je retiendrai les concepts de voyage dans le temps, les freelancers, etc…

Quoiqu’il en soit, je serai au RDV. J’espère que tout sera réglé avec de très bonnes surprises et de bons rebondissements.

On en reparlera. :wink:

Il y avait de ça. Une différence d’approche, presque une rupture entre les deux premières saisons et la troisième. C’était motivé par une volonté de faire avancer les choses, d’assumer plus franchement le côté manipulations temporelles.
Le problème, c’est que la série avait un socle de spectateurs déjà réduit. Entre les déçus et les nouveaux arrivants qui n’ont pas dû paner grand-chose…

[quote=“Hush”]Mais je suis du type à accepter ce manque de fluidité et cela rend la série attachante. Mais oui, 100% oui, si le scénario pouvait être déroulé de manière plus simple.

Je retiendrai les concepts de voyage dans le temps, les freelancers, etc…

Quoiqu’il en soit, je serai au RDV. J’espère que tout sera réglé avec de très bonnes surprises et de bons rebondissements.

On en reparlera. :wink:[/quote]

À suivre. :slight_smile:

Le premier teaser de la dernière saison :

On va revoir l’ensemble du casting et savoir enfin de quoi le plan de l’homme à la cigarette retourne… :wink:

Le nouveau teaser de l’ultime saison :

Sylvain!!!

Regarde, c’est sorti!

Et c’est pas si mal avec ce petit budget! :wink:

C’est pas si mal mais c’est le cœur qui parle. Je viens de visionner l’épisode #4, qui est surement le meilleur du lot.

Reparler des voyages temporels dans une série dont le sujet est le…voyage dans le temps, ça peut être utile.

Plus que deux épisodes de cette petite série coup de cœur. :wink:

J’avais loupé ton message précédent. :slight_smile:

Comme toi. J’aime, malgré une saison 3 un poil chaotique.
Le nombre limité d’épisode de cette dernière saison oblige les scénaristes à écrire utile. Et c’est une bonne chose. Ils se recentrent sur les personnages, la trame principale, avec la volonté évidente d’apporter une conclusion cohérente.

Même si la série s’est parfois un peu perdue dans son sujet, là, elle se remet sur les rails.

Bref, ça se regarde. Et comme la SF - et plus spécifiquement les voyages temporels - je kiffe, j’irai bien évidemment jusqu’au bout.

Après une première saison qui m’avait vraiment séduit, j’ai beaucoup de mal à enchaîner sur la suite …
A vous lire, je devrais mais je trouve pas la motivation.

Ben, oui et non.
La saison 3, ça tenait du chemin de croix tant c’était brouillon.
Il y a parfois des séries dont tu te demandes pourquoi elles sont reconduites, comme Dominion. Autant la saison 1 était structurée, autant la 2 repose sur quelques idées délayées au possible. Un calvaire.

Continuum retrouve miraculeusement ses bases dans son ultime saison. De là à conseiller le visionnage de la série… De plus, j’ai un faible pour Rachel Nichols. Ce n’est pas un argument critique.

La chaine candienne aura eu le bea mérite de donner une belle scène de fin à cette série Continuum. Alors je suis rarement objectif (jamais même), mais j’ai vraiment aimé suivre cette “petite” série de SF (faussement même car c’est un cop show dans ses débuts).

Certes le budget est tiré mais au global, j’ai pris plaisir. J’a pris plaisir à suivre les Liber8 et l’évolution de leur relation avec Keira, j’ai aimé la mythologie (même sommaire) du voyage temporel, j’ai aimé La Protectrice et tout ce charabia du futur…

C’était pas si mal même si, comme la soulignait Sylvain, Continuum s’était perdue pendant deux saisons mais sans oublier ses personnages. :wink:

J’aurais bien aimé en savoir encore plus sur ce futur mais on comprend bien que c’est justement en n’en parlant plus que le téléspectateur va découvrir la timeline finale.

Et pour une fois, qu’une série propose une bonne fin (hein, Dexter…).

Mon petit coup de coeur de ces dernières années, post Fringe,…on est triste… vive la SF… :wink: