COSMOKNIGHTS (Hannah Templer)

Je me demande si l’image en fond bleu sera la 4ème de couverture, car entre « gladiatricesse » - censé en plus être un pluriel dans le contexte - et « systême », ça ne fait pas super sérieux comme coquilles.
Et pourquoi préciser que l’autrice est queer ? C’est toujours un débat mais là, dans le monde de la BD, je vois encore moins qu’ailleurs l’intérêt de cette précision, la BD étant un monde où on ne « voit » pas et où on « n’entend » pas l’humain qui se cache derrière l’œuvre, ce n’est pas une chanteuse, une danseuse, une présentatrice, une animatrice radio ou une mannequin par exemple… à moins que ce ne soit la volonté de l’autrice elle-même de voir cela apparaître dans sa bio express.

Exciante?

Ouais, moi, ça m’agace ce genre de choses. Je n’ai su que tardivement que Christopher Priest était noir … et alors ?
Donc, sauf si c’est fait pour attirer la communauté Queer sur la campagne, je ne comprends pas ce genre de chose. Ni même la volonté de vouloir absolument le mettre dans une bio.
Mais bon, je suis un mec blanc hétéro, donc je ne peux pas comprendre.

oui ça devient un argument de vente, voir ça permet de « légitimer » un auteur ou un artiste maintenant: « c’est mieux d’être noir pour écrire Black Panther, musulmane pour Miss Marvel etc… » . Avec ce genre de logique qui s’instaure, on va vers encore plus de communautarisme je pense :frowning:

Et surtout, si t’as pas de motard sous la main, à qui tu confies Ghost Rider ?

Jim

1 « J'aime »

En fait, la coquille, c’est qu’il manque l’espace entre « gladiatrices » et « se » : « deux gladiatrices se faisant passer pour »

J’ai plutôt tiqué sur « règlent leurs différents diplomatiques »…

À un crâneur.

Et pour écrire sur un tueur en série ou un violeur pédophile, je préfère ne pas savoir le profil qu’il faut avoir…

Tori.

1 « J'aime »

HAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

Jim

Ah oui, pas vu, bien vu !