COULEUR CAFÉ (Antoine Andrieu / Philippe Berthet)

Discutez de Couleur café

La collection consacrée à Berthet, que nous avons déjà évoquée ici, contient entre autres un album intitulé Couleur Café. S’il apparaît en troisième position de la collection, ce récit est en réalité le premier du dessinateur.

CouleurCafe-Couv

Écrite par Antoine Andrieu, l’intrigue emmène Lloyd, un enquêteur, dans un récit policier dont chaque étape se déroule dans une ville différente, à raison d’un épisode par cité, pour coller au format de prépublication sans pour autant laisser le lecteur en plein suspense, chaque épisode étant “résolu”.

Cependant, cela implique des transitions souples, afin de reprendre le récit là où l’on en était resté. Et c’est là que le bât blesse, parce que le passage d’un chapitre à l’autre n’est pas très fluide, donnant l’impression que des informations importantes sont passées sous silence.

Graphiquement, Berthet en est encore à ses balbutiements. Il se forge un style au fil des planches, mais pour l’heure, il est encore un peu raide, les actions sont parfois trop exagérées, et certaines cases sont purement décoratives, comme s’il cherchait l’exercice de style, le défi graphique, la référence. En soi, d’ailleurs, ce n’est pas un mal, puisqu’il explore plein de pistes visuelles.

Mais entre la verdeur du dessin et une intrigue décousu qui consacre presque un chapitre final aux explications rétroactives, Couleur Café s’impose comme le moins bon opus de la collection.

Jim

Le twist de fin m’a bien plut;je ne l’ai pas vu venir.

J’avoue que les longues explications m’ont semblé trop maladroites, me donnant l’impression d’amener un retournement de situation avec une pelleteuse.

Jim