[COVID-19] Dates de sorties décalées

Bonjour à tous,

Avec les malheureux événements en cours (COVID-19) les dates de sorties des mangas / comics et autres sont toutes décalées.
Savez vous si :

  • les imprimeries sont ouvertes ?
  • possibilité d’avoir une version numérique (même si les versions papiers sont bloquées) ?
  • un calendrier (à jour…) est dispo quelque part ?
  • vous allez bien ?? :slightly_smiling_face:

Merci d’avance

. Je ne sais pas
. A priori non
. Non
. Oui

A voir sur les plate formes numériques Izneo toussa toussa

Même pour les nouveautés qui auraient dû paraitre?

Ca m’étonnerait. Ca serait se tirer une balle dans le pieds et faire une belle saloperie aux libraires

1 J'aime

Je viens de tomber sur une publication fb de l’éditeur Akata à propos de ses titres numériques « En ce début de semaine, nous vous partageons la première moitié de notre planning numérique pour le mois d’avril ! Les « nouveautés d’avril » sont, comme pour le papier, bien évidemment reportées. Mais les séries au chapitre, ainsi que des anciens titres, continuent d’arriver. »

Sinon certaines imprimeries travaillent toujours ne serait-ce que pour celle des quotidiens.

C’est tellement un micromicro marché que je ne pas convaincu que ça changera grand chose…

Merci pour vos réponses.
Les imprimeries ne sont pas de premières nécessités… mais je pense aussi que si cela dure trop longtemps les sorties numériques vont prendre le dessus sur les sorties papiers.

oui pas faux…

C’est une question de point de vue. Je travaille dans un secteur qui est un micromicromarché d’un point de vue global, il n’empêche que si des distributeurs décidaient de distribuer directement des films en VOD alors qu’il étaient prévue pour nos salles cela représente une perte non négligeable. Et on réfléchirait à deux fois avant de retravailler avec eux.

Les marchés du manga et du comics sont peut-être riquiqui mais si tu décides de court-circuiter les libraires en mettant en ventes des histoires prévus pour sortir sur papier, je ne crois pas que les libraires seront fou de joie.

Ça rejoint ce qui vient de passer avec Canal + qui fut rappelé à l’ordre par le CSA concernant son offre gratuite durant le confinement. Plein de monde sont tombés sur la tronche de TF1 et M6 pour avoir saisie le CSA mais pas grand monde ont percutés que cette offre gratuite dévalorise totalement la valeur économique des œuvres faisant à terme perdre des droits d’auteurs importants aux créateurs de ces contenus.

(en gros C+ s’est fait de la pub à peu de frais et passe pour un grand généreux avec le pognon des autres)

Je ne parle pas des comics ou manga mais du numérique.

:thinking:
Nous aussi

Exact. Riquiqui comme ton zizi ou pas à partir du moment que tu court-circuite une chronologie de vente, tu dévalue de fait le produit et tu te met à dos les acteurs lésés

Non, pas que je sache.

Non

Vu que pour le moment personne ne sait quand les librairies vont rouvrir, personne ne connait le nouveau calendrier. Il y a des choses de prévu pour frapper assez fort à la reprise, mais rien n’est figé dans le marbre.

Je dirais que oui.

Avec plaisir.

C’est de toute façon les éditeurs qui ont décidé d’arrêter les impressions et les sorties, par solidarité pour les libraires. Car ils auraient pu continuer, avec les ventes en ligne, mais çà aurait été trop injuste, déjà qu"ils galéraient bien assez avant. (les imprimeries sont sous les ordres des éditeurs)
Il y en a qui sortent en numérique, mais c’était des titres déjà prévu en numérique.
Pour le calendrier, ils ne peuvent pas mettre de dates précises, qui risqueraient encore de changer.
Comme tout le monde, çà va mais très inquiète pour le futur, quand et comment çà s’arrêtera, est ce que la france se relèvera de cette crise?

Oui. Mais même comme ça, ç’aurait été de façon assez étranglée. Amazon, qui est quand même le leader du marché sur ce genre de choses, a arrêté de prendre les commandes pour tous les « produits non-essentiels » (donc livres, CD, DVD, etc.) une semaine après le début du confinement. Restent la Fnac (avec quasi 5€ de frais de port tout de même pour ceux qui n’ont pas un abonnement +), Decitre… Cultura peut-être ? J’incline à penser que même si c’était « techniquement » possible ç’aurait été la promesse de ventes sacrément réduites de toute façon, en plus de provoquer la colère de tous les libraires indépendants. Une perte sur les deux tableaux.

Et les livreurs !

Euh, non, pas vraiment.
Ou disons que cette solidarité est une bienfait collatéral.
Les éditeurs ont décidé de ralentir le rythme parce qu’il ne sert à rien d’imprimer un bouquin qu’on ne peut pas vendre. Mais aussi parce que plein de pays où il y a des imprimeries sont sous confinement, et que, par conséquent, les imprimeurs tournent au ralenti, voire ont fermé pendant un temps.
Donc entre le fait que le réseau de distribution / diffusion n’est pas actif et la difficulté de trouver des imprimeurs qui travaillent en ce moment (sans compter qu’une fois imprimé, le bouquin, faut le transporter puis le stocker, et donc trouver des gens qui sont en mesure de le faire), la meilleure solution est de tout mettre en attente.

Là encore, non. Les rapports entre un éditeur et un imprimeur sont ceux d’un fabriquant et de son client. Si tu fais faire ta cuisine, le cuisiniste n’est pas sous tes ordres.

Là, entièrement d’accord.
Tout sera décalé : les éditeurs ne peuvent pas sortir tous les bouquins qui sont décalés durant la période. Ils commenceront par sortir ceux qui sont imprimés et stockés, afin d’avoir un premier retour sur investissement. Puis ils confirmeront l’impression des bouquins maquettés mais en attente. Et comme il est impossible d’engorger la chaîne (du hangar du stockeur au rayon du libraire) ça sera progressif.
Et comme tu dis, les plannings seront redéfinis à partir du moment où la date de l’éventuel déconfinement se précisera.

Bien sûr.
Je ne me fais pas de souci pour la France. Je m’en fais davantage pour les Français.
:wink:

Jim

J’espère que ton « éventuel » est un anglicisme involontaire tout de même ! :sweat_smile: