Crazy affair - Manga

Discutez de Crazy affair

La critique de Crazy affair T.1 (Simple - Taifu Comics) par Sherryn est disponible sur le site!

Lire la critique sur Manga Sanctuary

Je trouve que Sherryn a été dure…

Les mangas regroupant des anecdotes courtes et des one-shot ont souvent peu l’occasion de développer des scénarios complexes! Surtout, les yaoi qui sont des histoires presque toujours romancées par des filles pour des filles et complètement fictives… (Pourquoi devrait-on limiter la fiction à la réalité? n’est-ce pas les situations incongrues et les éléments croustillants de la relation qui les rend si intéressants?!)
Les personnages de Asumi Nakamura sont loin d’être des gros stéréotypes de “uke shota tout mignon aux grands yeux” et “seme handsome en costar pokerface”!

Graphiquement, Je ne suis ABSOLUMENT PAS D’ACCORD AVEC SHERRY !
Il ne faut pas se limiter aux surcharges de trames et floritures de détails auxquels on peut trop s’habituer avec le manga de nos jours! (Parce que le manteau du gars possède 3 variantes de trames différentes, le dessin est beau ?! Parce que j’ai dessiner tous les lacets de sa chaussure, l’image est gracieuse ?!)

Le style graphique est certes différent de ce qu’on voit partout, et c’est bien ça qui fait la particularité de l’auteur! Des courbes efficaces qui dessinent les silhouettes, des aplats de noir donnant les masses et volume sans pour autant brouiller la lecture! Il faut savoir se détacher du superflus et accepter la différence de styles graphiques !
(D’ailleurs, ceci ne serait pas sans rapeller les corps effilés de XXXHolic dont les aplats de noirs et le manque de trames est bien plus marqué que dans ces pages !)

Asumiko Nakamura fait un grand travail de composition et de masses, jouant sur les pleins et les vides… qui pourrait faire penser à des estampes! Cette stylisation repose sur la pureté de la ligne, rendant l’image bien plus expressive ! (il ne va pas sans dire que c’est la base de toute lecture d’image!)
Je trouve qu’elle arrive à jouer sur les lignes du corps des personnages pour leur donner un côté à la fois, simple et élégant ! (son manga “Coppernicus breathing” est une vrai perle sur la représentation des silhouettes humaines ! Une ligne fine et sensuelle tout en courbes et une composition et une narration hors pair ! )