CRITIQUE +Anima volume 10

10ème et ultime tome de cette série.
Pour commencer, on remarquera l’effort de Taifu pour la couverture de ce tome. Celui-ci se démarque des volumes précédents par un lettrage doré du titre, du numéro et des tatoos des différents +Anima. Visuellement, c’est tape à l’œil, dans le bon sens du terme.

Graphiquement, je vais me répéter mais c’est très beau, ça flatte la rétine de voir de si jolis dessins « kawai ».

Comme on s’en doutait, ce dernier tome lève le voile sur le mystère qui entoure Cooro, le héros +Anima du corbeau. La question qui nous taraude : Comment ça se fait que Cooro soit un +Anima de naissance ? (Normalement on le devient suite à un choc psychologique). L’est il naturellement ou a-t-il été le fruit d’une expérience scientifique ? Toutes les questions trouveront ici une réponse.
La fin de ce volume (et donc de la série) ne laisse aucune questions en suspens. Pas de fin à « imaginer » soit même. Certains apprécieront, d’autres non.
Il est regrettable que Natsumi Mukai, n’a pas assez développé le personnage de Fly. Je pense qu’il méritait un rôle plus important et plus définit. Pareillement pour Marca et surtout Blanca…
Les thèmes traités sur ce volume, sont la manipulation, la peur et le rejet de la différence (le thème clé de la série) et le divin !
Une fin classique, peu surprenante, avec un arrière goût de fin « à la hâte ».

Cependant, cette série reste sympathique dans l’ensemble. Une lecture différente de ce qu’on à l’habitude de lire, une évasion sans heurts et sans « bastons ». Un 7/10 pour l’ensemble de la série est justifiée, notamment de part les thème traités qui sont assez matures, même s’ils sont travaillés qu’en surface (je rappelle que la cible est un lectorat plutôt « jeune »). Bref je suis plus un gamin, mais j’ai apprécié cette série pleine de Fraîcheur !

J’ai fini la série et je ne regrette vraiment pas de l’avoir achetée!
+Anima se lit vraiment tout seul et, malgré des volumes de 200 pages (soit un peu plus que la moyenne), on arrive à la fin du 10ème tome avant même de s’en apercevoir.
Je n’ai aucun reproche majeur à faire à cette série : j’adore le trait de l’auteur, son humour (surtout les petites reflexions auxquelles on a droit en dehors des phylactères, les flèches qui nous expliquent tel ou tel dessin, etc.) et tout ce petit univers qu’il a réussi à créer.
On remarquera qu’il n’y a aucun véritable méchant dans toute la série. On suit les aventures de nos héros mais sans véritable fil conducteur. Ce n’est pas un mal et ça permet surtout de ne pas boucler la série à la va-vite comme c’est trop souvent le cas. En effet, j’ai trouvé la fin vraiment bonne et j’ai été un peu triste en voyant certains événements de celle-ci se dérouler.
On aurait cependant aimé en savoir un peu plus sur Blanca (Fly, je m’en fous) et le dernier passage où on voit ces 2 personnages est, quant à lui, un peu précipité mais c’est loin d’être l’essentiel de la fin.
Bref, une excellente série d’un auteur que j’aime désormais beaucoup et dont j’aimerais avoir l’occasion de lire plus d’oeuvres.

Bon allez, c’est décidé, +Anima va être ajouter à ma shopping list ^^

Encore une fois, vous me coutez cher ;p