CRITIQUE +Anima volume 8

Ce tome tourne quasi exclusivement autour de Husky et de son passé. Un tome un peu “tristounet”, mais qui a le mérite d’accroître le charisme de notre +Anima poisson. Un passé pas très “rose”, pas très original, mais qui étonne quelque peu.
En effet le thème de l’assassinat par jalousie est traité, ce qui est quand même assez étonnant dans ce manga, qui s’adresse plutôt à de jeunes lecteurs!
Les graphismes sont toujours aussi exceptionnels.
Il ne reste que 2 tomes et l’intrigue de Cooro à traiter…croisons les doigts pour avoir une belle fin.