CRITIQUE +Anima volume 9

Ce volume se concentre sur les +Anima qui volent. Forcement on touche de près ou de loin à Cooro, le +Anima du corbeau (le seul dont l’intrigue n’a pas été révélé).
La première moitié du tome est une aventure qui n’a aucun rapport avec la quête principale. C’est juste une mise en bouche sur le sujet des +Anima volants.
Dans la seconde partie, plus interessante, Cooro retrouve une amie d’enfance, Lila, qui est devenu une +Anima de l’hirondelle. Il semblerait qu’elle soit devenue comme ca suite à une greffe…
Le moment le plus interessant de ce volume se trouve dans les dernières pages, où enfin le mystérieux scientifique (Fly) qui connaît Cooro se retrouvent… Ce qui présage un ultime tome, le 10ème qui nous réserve son lot de surprises autour de Cooro et sur la grande question :
Comment cela se fait-il que Cooro soit le seul +Anima de naissance?..

La première partie traite de l’amour via le manque de confiance en soi, tandis que la seconde se concentre plus sur sur sujet des souvenirs et de la jalousie.

Je suis tes critiques de ce manga d’assez près et je dois dire qu’elles me donnent envie de me lancer mais je t’avoue que je ne trouve pas que tes cotes (spécialement celle-ci) ne collent pas toujours avec ce que tu dis (ou plutôt avec ce que je ressens en lisant ce que tu dis).
Je croyais que ce tome semblait ne pas être trop mal et puis je vois que t’as tapé un 6,5/10 ce qui n’est quand même pas terrible.
Où se situe le problème exactement? C’est lent? Nunuche? Autre chose?

lol 6.5 sur 10 n’est pas une mauvaise note! C’est certain qu’il serait mal placé de mettre un 9 ou un 10!
Cependant +Anima est une série sympathique mais pas indispensable. C’est graphiquement impeccable mais la série peut sembler assez nunuche pour certains.
Je dirais que cette série prend réellement son envol à partir du tome 4 ou 5.
Il y a de bonnes idées, mais pas assez développées à mon goût. Les thèmes traités sont accrocheurs mais limités, ce qui est assez frustrant.