CRITIQUE Aria volume 3

La vie paisible à Néo-Vénézia continue.

Les petites histoires de ce tome permettent d’introduire deux nouveaux personnages hauts en couleurs et attachants, et les dessins à l’aspect épuré nous offrent une nouvelle fois quelques pages absolument sublimes.
L’insouciance et la joie de vivre d’Akari et Alicia sont toujours aussi communicatives.

En bref, commes les tomes précedents, ce volume 3 accomplit parfaitement sa mission: nous vider la tête de tout soucis.