CRITIQUE Astral Project volume 2

Ce tome 2 confirme globalement ma très bonne impression du tome un.
Malgré quelques passages un peu brouillons au niveau de l’intrigue, ainsi que quelques longueurs, l’histoire suit son cours, et l’on est amené à se poser de nouvelles questions, notamment au sujet de ce fameux “Astral project” et de la soeur de Masahiko. De plus, l’auteur prend toujours le temps de développer un peu ses personnages, et ce pour notre plus grand bonheur.
Comme pour le précédent tome, les dessins sont assez froids, mais pour une intrigue comme celle-ci, c’est à mon avis un avantage. On pourra reprocher quelques problèmes de dimensions par moments, mais rien de grave.

Bref, pour le moment, Astral project réussit à se démarquer, grâce à son scénario intéressant, et malgré ses défauts au final pas très graves.