CRITIQUE Aya, Conseillère Culinaire volume 1

Un manga sur la cuisine ça ne cours pas les rues alors un manga sur une conseillère cuisinière c’est plutôt original! Mais qu’est-ce donc ce travail de conseillère culinaire?

Notre gentille Aya intervient auprès des restaurants en perdition afin de tenter de les sauver. Mais elle peut aussi bien essayer de faire fermer un restaurant qui marche très bien mais qu’elle n’aime pas!
Sorte de Jean-Pierre Coffe japonais, Aya est déterminée, orgueilleuse, hautaine, chiante quoi… Et c’est un peu le reproche que l’on peut faire à ce manga sympathique, l’arrogance d’Aya risque d’en exaspérer plus d’un (dont moi). Sans aucune mesure elle démonte les restaurants les plus prestigieux sur fond d’histoires familliales.
Le dessin est très soignée et la présence entre chaque histoire d’une vrai recette ravira les amateurs de cuisine.

Ce premier des cinq volumes est servi par un design propre et une histoire appréciable sans plus. Destiné aux cuisinistes en herbes et autres contrôleurs sanitaires.