CRITIQUE Basilisk volume 5

Enfin le dénouement tant attendu de cette sombre bataille entre Iga et Koga.

Basilisk volume 5 tient toutes ses promesses en achevant cette série courte mais intense.
Rebondissements de dernière minute et final émouvant sont au rendez-vous pour notre plus grand plaisir.

Ce volume se lit très vite car il comporte pas mal de scènes d’actions pour un dénouement plus rapide.

Par contre si j’ai juste un conseil à donner à tous ceux qui comptent commencer la série : lisez tout d’un trait pour ne pas vous perdre au milieu des noms des innombrables personnages.

Un dénouement très satisfaisant même si on se doutait un peu de la fin.
Basilisk a été assez régulier en terme de qualité tout au long des 5 volumes et ce final le confirme bien.

C est ce que j ai fais, j ai acheté les Basilisk en 2 fois, et j ai tout lu d un traite (enfin en plusieurs jours quand meme) et c est l extase devant ce conte d amour impossible… En effet on se doutait de la fin… Mais bon cela ne gache en rien la qualité de cette serie que je recommande vivement (cf : Basilisk : derniere lecture manga )