CRITIQUE Beck 22

2 très bonnes nouvelles dans ce tome, et aucune mauvaise !
Après moult obstacles, nos 5 amis savourent leur bonheur dans ce 22ème tome. Un volume positif ou l’irréalisable devient réalisable.
On relâche clairement la pression, et l’on a même droit à quelques scènes assez drôles.
Sakuichi arrive à transmettre de l’espoir à travers ce nouveau volume, et à nous faire décrocher quelques sourires.
Cependant, on a l’habitude maintenant de passer de l’espoir au désespoir.
Croisons les doigts pour que le volume suivant ne soit pas l’exact contraire de ce volume joyaux et positif.