CRITIQUE Beck volume 20

Après un tome 19 éprouvant pour nos 5 musiciens, enfin ils sortent la tête de l’eau !..enfin presque.
3 nouvelles positives se font savoir dans ce volume : une tournée, un retour, une rencontre… De plus, Kawakubo fait un choix déterminant pour sa carrière, ca sera quitte ou double. Pour couronner le tout, une importante nouvelle vous sera dévoilez en fin de tome… Celle-ci, aura un impact conséquent pour Beck et son avenir…

Un tome riche en nouvelles donc. Cependant, j’ai l’amère impression, que l’auteur ne sait plus trop quoi faire pour rallonger la durée de vie de sa série. Non pas que le scénario soit bâclé, mais les histoires parallèles pullulent et polluent la trame principale.
Malgré ce « bémol », Beck reste une série intéressante, mix réussi entre shonen, seinen et shojo (ce constat est purement personnel :smiley: )