Critique Bestiarius 4

[Lire l'article sur Manga Sanctuary](http://www.manga-sanctuary.com/news/26446/critique-bestiarius-4.html)

je ne peux pas être d’accords avec ça quand on voit que globalement l’arc qui commence va suivre le même schéma narratif que les 2 précédents … Cette série avait tout pour plaire les dessins , le théme tout mais le scénario est nul et sans idée l’autheur réutilise encore et encore le même schéma narratif , bref pour moi grosse deception

Une énorme claque ce tome :wink: dire qu’à la base Bestiarius était un one shot de 2 chapitres et n’avait pas spécialement vocation à devenir une série à plusieurs tomes, chapeau bas Mr Kakizaki.
De plus, on a enfin dans ce tome, un personnage qui casse le manichéisme présent dans les premiers tomes avec les “gentils gladiateurs” et les “méchants romains”, chose qui était une des rares faiblesses qu’on pouvait reprocher à bestiarius, mais plus la série avance mieux elle est équilibrée tout en gardant ses qualités : de l’épique et des affrontements virils de haute volée. ET quel cliffhanger inattendu :o (lol)
Je rejoins pleinement d’Asagari dans sa chronique, super tome.

@Ecthelion: Autant je suis d’accord sur la réutilisation vis à vis du schéma narratif qui a été faite sur les précédents tomes, n’en demeure que ces derniers restent très bons à mon humble avis, mais personnellement je vois ce quatrième volume comme le véritable début de l’oeuvre. Les événements précédents n’étaient que les prémices d’une révolte, et les trois premiers volets démontraient des points de vue différents vis à vis des relations entre hommes et “bêtes”. Il n’était donc pas surprenant de voir le tome 3 se terminer de cette façon.

C’est pourquoi je parle de “vrai” début, les événements présents ici seront l’élément déclencheur de la révolte, et je pense ainsi que d’ici les prochains volumes l’ensemble va s’accélérer, les personnages prendront alors de l’importance et le passage marquant de ce tome ne sera pas sans répercussions, n’en déplaise à un certain personnage.

Après je peux très bien me tromper, néanmoins je dois avouer avoir adoré ce tome, le tout est agréable à lire et prend littéralement aux tripes. Merci tout de même pour ton retour :slight_smile: !

@Derelict: Merci pour ton retour Derelict, je suis totalement d’accord pour ton analyse du personnage, et oui super tome ! Vivement le prochain :wink: !

@Asagari j’espère vraiment que tu as raison j’aimerai vraiment que cette série décolle je pensais exactement comme toi à la fin du 2ieme volume qu’il allait vraiment lancer la série etc mais le 3ieme m’a profondément déçu comme expliqué plus bas ( puis bon le coup de la wyvern qui vient emporter tout le monde une fois ok mais pas deux )

Bref j’attends de voir sans réel optimisme

@Ecthelion: Seulement l’avenir pourra nous dire si mes espoirs ou tes craintes étaient fondés^^!

Extrêmement tardivement, je n’ai lu ce tome que seulement hier, et il est juste dingue !
Et ce moment phare en milieu de tome… émotionnellement, et dans ce contexte, et avec ces dessins… la claque !
Et au passage, ce tome signe un joli twist-minding chez le lecteur : en début de tome, on est pour les insurgés, en fin de tome on est pour Lucius :slight_smile:
Après, je trouve un peu facile la ficelle en toute fin de tome, j’étais partagé entre “oh yes ! ça va être bon !” et "oh non, c’est reparti pour un tour (avec Durandall qui va encore se pointer au bon moment ?)…"
Ceci dit, je trouve cette série vraiment géniale, autant je n’avais pas du tout adhéré à Rainbow et Hideout, autant j’ai vraiment adoré Green Blood et c’est bien parti également pour Bestiarius !
Vivement la suite !!!